Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 15:31

Le 31 mars 2010, la radio américaine The Voice of America a annoncé que le gouvernement français allait verser une aide alimentaire d'une valeur de 300.000 euros à la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), via deux ONG françaises présentes sur place, Première Urgence et Triangle Génération Humanitaire. L'Association d'amitié franco-coréene, qui entretient des contacts avec les ONG françaises en Corée du Nord depuis 2006, soutient pleinement cette opération, représentative des actions que pourrait conduire prochainement le futur bureau français d'action culturelle et de coopération à Pyongyang.

 

300.000 euros : c'est la valeur de l'aide alimentaire que le gouvernement français va verser à la Corée du Nord, selon une information diffusée par The Voice of America le 31 mars 2010. Cette aide serait accordée à deux ONG françaises déjà présentes en Corée, Première Urgence (pour un montant de 200.000 euros) et Triangle Génération Humanitaire (à hauteur de 100.000 euros). En octobre 2008, Paris avait déjà versé une aide alimentaire de 300.000 euros à la population nord-coréenne, via Triangle. Le gouvernement français utilisera des sommes inscrites au budget de l’Agence française de développemen.

 

Barrage réhabilité à Pyongwon par Triangle GH (photo : Alain Noguès - AAFC, 2006)
 

L'aide française doit être versée après des récoltes céréalières 2009 inférieures à celles de 2008, et suite à la réévaluation du won nord-coréen en décembre 2009. De sources occidentales, cette réforme aurait entraîné une forte inflation et des difficultés d'approvisionnement sur les marchés privés. Le printemps, qui marque la "soudure" avant les récoltes de l'été, est la période la plus délicate pour l'approvisionnement en produits alimentaires des Nord-Coréens, qui luttent toujours pour l'autosuffisance alimentaire après avoir subi des catastrophes climatiques à répétition - sécheresses, inondations - dans un pays dont 85 % de la superficie est constituée de montagnes et de collines.

 

Responsable de la région Asie de Première Urgence, Senad Hasanbasic a affirmé : "On distribuera de la nourriture en échange de services." Après des actions, notamment, dans le domaine de la santé, les activités de Première Urgence en Corée du Nord consistent actuellement dans le soutien à sept fermes d'élevage de lapins depuis janvier 2009, dans le quartier Ryongsong de Pyongyang, à Yontan et Hwangju, dans la province du Hwanghae du Nord, ainsi qu’à Kwaksan et Unjon, dans la province du Pyongan du Nord.

 

Chef de la mission de Triangle Génération Humanitaire (Triangle GH) en Corée du Nord, Alexandre Devort, a déclaré : "Nous allons préparer l’aide alimentaire en mai prochain et effectuerons les distributions dans les mois qui viennent", dans les régions de Shinheung et Younggwang, dans la province de Hangyong, où Triangle GH soutient déjà une ferme piscicole. Triangle GH participe actuellement à trois projets d’amélioration de l’environnement sanitaire et d’aide aux enfants nord-coréens.

 

Parallèlement à l'encouragement de l'apprentissage du français en Corée du Nord, ainsi qu'à la conduite d'actions de coopération dans les domaines éducatif et culturel, le soutien aux ONG françaises en Corée du Nord constituera l'une des mission du bureau français d'action culturelle et de coopération, dont l'ouverture à Pyongyang est attendue au cours du second semestre de l'année 2010. 

 

Pour sa part, l'AAFC est de longue date impliquée dans les actions de solidarité avec le peuple coréen, depuis l'appel à la solidarité internationale lancé par le gouvernement nord-coréen après les catastrophes climatiques des années 1990. En 2007, une soirée de solidarité avec le peuple coréen, dans les salons de Boffrand de la présidence du Sénat le 1er décembre 2007, avait permis de recueillir près de 10.000 euros de dons, remis au Secours populaire français (SPF), pour aider les populations coréennes victimes d'inondations à l'été 2007. L'AAFC était alors déjà en contact avec le SPF pour l'aide aux Nord-Coréens depuis plus de dix ans. Cet appel a été renouvelé depuis, compte tenu du déficit alimentaire structurel de la Corée du Nord. L'AAFC a aussi relayé les appels à la solidarité des organisations internationales.

 

Dans le domaine éducatif, des dons numéraires et en matériel, d'un montant total de 4.000 euros, ont été versés depuis 2005 à l'école n° 1 de Moranbong, à Pyongyang, avec laquelle est jumelée l'AAFC, pour l'acquisition de matériel pédagogique, notamment informatique, ainsi que pour l'apprentissage du français dans les universités nord-coréennes. Enfin, des ouvrages d'auteurs français ont été remis à des professeurs nord-coréens de langue française, en formation en France, en 2008 et 2009.

 

Dans ce cadre, l'AAFC est naturellement en contact avec le lecteur français présent à Pyongyang, ainsi que les représentants des ONG françaises et, plus largement francophones, rencontrés en Corée du Nord à l'occasion du voyage d'une délégation de l'AAFC en République populaire démocratique de Corée en août 2006. En janvier 2009, avec l'aimable autorisation de Triangle GH, l'AAFC a reproduit le témoignage d'Anne Barthes, chef de mission de Triangle GH en Corée du Nord, sur la vie quotidienne en RPDC. Des contacts ont également été pris à Paris en janvier 2009, au sein du bureau de l'AAFC, avec un responsable de Première Urgence, impliqué dans le programme d'élevage de lapins conduit par l'ONG française en Corée du Nord.

 

Sources :

- AAFC

- Yonhap, "Paris va envoyer une aide alimentaire de 300 000 euros en Corée du Nord", 31 mars 2010 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)