Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 23:54

A la suite des inondations catastrophiques qui ont lourdement frappé le Nord de la Corée cet été, en ayant causé plus de 500 morts et disparus et de très lourds dégâts matériels, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a une nouvelle fois répondu présente pour venir en aide aux victimes : après le versement le 8 octobre 2016 d'une aide d'urgence de 500 euros prélevée sur les fonds de l'AAFC, 1 580 euros ont été collectés en six semaines auprès des adhérents et sympathisants de l'AAFC (dont 400 euros par le comité régional Bourgogne - Franche-Comté de l'AAFC), et envoyés le 23 décembre par l'AAFC à la Fédération du Nord du Secours populaire français (SPF), présent depuis 1999 en République populaire démocratique de Corée. Au total, l'AAFC a donc remis 2 080 euros - auxquels s'ajoutent les dons directement adressés au SPF après que l'AAFC eut relayé, le 11 novembre, l'appel à dons du SPF. L'AAFC remercie toutes celles et tous ceux qui ont répondu au besoin de solidarité des populations nord-coréennes : une action certes modeste mais d'autant plus nécessaire que, contrairement aux victimes de catastrophes naturelles dans d'autres parties du monde, les souffrances des populations nord-coréennes ne soulèvent guère l'intérêt des médias.

Aide aux victimes coréennes des inondations : plus de 2000 euros versés par l'AAFC

Les dons recueillis, intégralement remis à la Fédération du Nord du Secours populaire français, conforteront les actions menées par le SPF au Nord de la Corée pour reconstruire les zones ravagées et venir en aide aux populations, notamment :

- le rachat de 200 tonnes de ciment pour poursuivre la reconstruction de l'école secondaire de la commune de Sinwon dans la province du Hwanghae,

- l'envoi d'un second container contenant des kits d’hygiène, des couvertures, des vêtements chauds, du lait en poudre…

Afin de soutenir les actions du SPF en Corée du Nord, vous pouvez toujours envoyer votre don (chèque libellé à l'ordre du Secours populaire français) par courrier (en précisant "urgence Corée du Nord") au Secours populaire français, 18/20 rue Cabanis – BP 17, 59 007 Lille Cedex ou sur www.spf59.fr/don.


Information Réduction fiscale particuliers :

Votre don ouvre droit à une réduction d’impôt égale à 75% du montant de votre versement, dans la limite du plafond de 530 €. Au-delà de ce plafond, la réduction est de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable. Ainsi, par exemple, un don de 60 € vous revient en réalité à 15 €.

Information Réduction fiscale entreprises :

Depuis la loi du 1er août 2003, les entreprises assujetties à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés peuvent bénéficier d'une déduction fiscale égale à 60% du montant du don dans la limite d'un plafond de 5‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel. Au-delà de 5‰, ou en cas d’exercice déficitaire, un report est possible sur les 5 exercices suivants dans la limite de 5‰ s’appliquant au total des versements (article 238 bis 1° du code général des impôts).

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC Solidarité
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 20:33

A la fin de l'été 2016, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a été frappée par les pires inondations depuis les catastrophes naturelles des années 1990, causant plus de 500 morts et disparus. Fidèle à sa tradition de solidarité, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a immédiatement apporté une aide d'urgence - tout en précisant que, en coordination avec les ONG présentes sur place, nous lancerions ensuite un appel à dons auprès de nos adhérents et sympathisants, pour faire face aux conséquences à plus long terme cette tragédie. L'AAFC, qui travaille depuis plus de 20 ans avec le Secours populaire français (SPF) en Corée du Nord, a donc décidé de relayer l'appel à dons du SPF que nous reproduisons ci-après : nous appelons toutes et tous à agir maintenant, soit en envoyant vos dons directement auprès du SPF (cf. message ci-dessous), soit en les adressant directement à l'AAFC (C/O AAFC Ile-de-France, Maison des associations du 16e arrondissement, 14 avenue René Boylesve, 75016 Paris, par chèque libellé à l'ordre du Secours populaire français) qui pourra ainsi dresser le bilan de l'action entreprise en étroite coopération avec le SPF et remettra les dons ainsi recueillis auprès du SPF, dont les actions en Corée du Nord sont coordonnées par sa fédération départementale du Nord. Nous comptons sur vous !

Avec le Secours populaire, agissons maintenant pour les Coréens victimes des inondations !

En septembre 2016, la Corée du Nord a connu de violentes inondations. Celles-ci ont causé d’importants dégâts matériels et humains. Les Nations Unies (ONU) ont établi un bilan de plus d’une centaine de morts et de plus de 400 personnes portées disparues. Des milliers de bâtiments ont été endommagés et/ou détruits.

La fédération du Nord du SPF mène depuis de nombreuses années des projets en Corée du Nord, le dernier projet en date porte sur la réhabilitation d’une école secondaire de la commune de Sinwon dans la province Hwanghae. La construction a débuté en 2015 et celle-ci devait être inaugurée fin 2016. Les travaux de réhabilitation de l’école ont dû être arrêtés, le bâtiment a été abimé et 200 tonnes de ciment ont été endommagés par les inondations.

Lors de l’annonce des inondations c’est tout naturellement que le SPF a lancé un appel à la solidarité afin de venir en aide aux victimes.

Actions du SPF :

Dans l’urgence, un premier container de 40 pieds contenant des kits de première nécessité et des vêtements chauds a été envoyé.

La Fédération du Nord du Secours populaire français lance un appel aux dons afin :

- de financer le rachat des 200 tonnes de ciment pour poursuivre la reconstruction de l' école secondaire de la commune de Sinwon dans la province Hwanghae,

- d’envoyer un second container contenant des kits d’hygiène, des couvertures, des vêtements  chauds, du lait en poudre…

Dons :

Afin de soutenir les actions du SPF en Corée du Nord, vous pouvez envoyer votre  don par courrier (en précisant "urgence Corée du Nord") au Secours populaire français, 18/20 rue Cabanis – BP 17, 59 007 Lille Cedex ou sur www.spf59.fr/don.

Information Réduction fiscale particuliers :

Votre don ouvre droit à une réduction d’impôt égale à 75% du montant de votre versement, dans la limite du plafond de 530 €. Au-delà de ce plafond, la réduction est de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable. Ainsi, par exemple, un don de 60 € vous revient en réalité à 15 €.

Information Réduction fiscale entreprises :

Depuis la loi du 1er août 2003, les entreprises assujetties à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés peuvent bénéficier d'une déduction fiscale égale à 60% du montant du don dans la limite d'un plafond de 5‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel. Au-delà de 5‰, ou en cas d’exercice déficitaire, un report est possible sur les 5 exercices suivants dans la limite de 5‰ s’appliquant au total des versements (article 238 bis 1° du code général des impôts).

 

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité Activités AAFC
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 19:19

Les inondations qui ont frappé cet été le Nord-Est de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) ont été particulièrement meurtrières. Pour faire face à l'urgence de reloger des dizaines de milliers de sinistrés avant les premières neiges, attendues fin octobre, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a décidé le versement de premiers dons, prélevés sur l'actif de l'AAFC, qui seront remis dans les prochains jours à la délégation générale de la RPD de Corée en France. Cette action de solidarité sera complétée par une aide à moyen terme, financée par un appel à dons auprès notamment des adhérents et sympathisants de l'AAFC, dont le produit sera directement versé aux ONG présentes dans le Nord de la péninsule avec lesquelles l'AAFC travaille de longue date - notamment le Secours populaire français. L'affectation de ces dons ultérieurs tiendra compte des besoins de reconstruction à plus long terme et des conséquences des inondations sur la production alimentaire et le besoin de sécuriser l'approvisionnement des populations pendant la période de "soudure" alimentaire, au printemps prochain. 

L'AAFC apporte une aide d'urgence aux sinistrés nord-coréens

Plus de 600.000 personnes touchées par les inondations, plus de 30.000 maisons détruites ou si gravement endommagées qu'elles sont devenues inhabitables : au-delà du très lourd bilan humain (plus de 130 morts et plus du triple de personnes portées disparues), une course contre la montre a été engagée par les autorités nord-coréennes, en liaison étroite avec les agences spécialisées des Nations Unies et les ONG présentes en RPD de Corée, pour faire face à l'urgence de reloger toutes les familles et répondre à leurs besoins élémentaires. Une aide a convergé de tout le pays pour apporter des réponses en termes d'hébergement, de nourriture et de soins médicaux.

Chris Staines, qui dirige en Corée du Nord les activités de la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (acronyme anglais, FICR), a souligné pourquoi il fallait agir maintenant, alors que les premières neiges sont prévues fin octobre et que les températures tombent à - 30°C dans cette partie du pays au plus froid de l'hiver :

A de nombreux égards, la catastrophe a frappé au plus mauvais moment (...) Les conditions sont particulièrement difficiles et c'est pourquoi nous avons besoin de davantage de solutions permanentes en termes d'abri, de services de santé, d'accès à la nourriture, et de résoudre les questions touchant à l'eau potable.

http://www.huffingtonpost.com/entry/north-korea-floods_us_57f25e42e4b024a52d2faf4b

Face à l'urgence, la FICR a décidé de débloquer une aide immédiate de 15,2 millions de francs suisses (soit 13,9 millions d'euros). Les biens de première nécessité proviennent non seulement du reste du pays, mais aussi de la Chine et de la Russie frontalières (les autorités conservatrices sud-coréennes ayant pour leur part refusé d'apporter la moindre aide, brandissant une nouvelle fois l'arme alimentaire), alors que 300.000 personnes ont besoin d'une assistance humanitaire le plus rapidement possible.

L'Association d'amitié franco-coréenne a ainsi apporté une première contribution, modeste au regard de l'ampleur des besoins, sous forme de don prélevé sur l'actif dont dispose l'Association. Elle sera complétée par un appel à dons ultérieur, au regard des conséquences à plus long terme des inondations catastrophiques qui ont ravagé le Nord-Est de la Corée.

L'AAFC apporte une aide d'urgence aux sinistrés nord-coréens
Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité Environnement Activités AAFC
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 17:36

Dans un contexte d'hostilité croissante des Etats-Unis, et de leurs alliés, à l'égard de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), et face au déferlement médiatique que subit ce pays, le Professeur Robert Charvin,  doyen honoraire de la Faculté de droit et sciences économiques de Nice, et vice-président de l'Association d'amitié franco-coréenne, a fait une mise au point que nous reproduisons ci-après. Ce texte a été rédigé après l'essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier 2015 et avant la mise sur orbite du satellite Kwangmyongsong-4 par la RPDC le 7 février.

Certains événements montrent que des situations qui s'éternisaient peuvent être réglées positivement. L'embargo qui pesait sur Cuba a été levé par les Etats-Unis ; celui qui voulait isoler l'Iran vient de cesser. La persévérance des victimes et les intérêts des grandes puissances ont décidé de ces mutations.

Par contre, d'autres problèmes, particulièrement inéquitables pour les peuples concernés, ne sont pas en voie d'être résolus. Parmi ces problèmes, il y a la domination quasi-coloniale d'Israël sur le peuple palestinien qui dure depuis 70 ans. Il y a aussi le refus par les Etats-Unis d'ouvrir des négociations de paix avec la RPD de Corée et de cesser les menées d'ingérence mettant en cause sa souveraineté. L'hostilité ouverte des Etats-Unis, du Japon, de la Corée du Sud et des Etats européens (dont la France, incapable de mettre en œuvre une simple reconnaissance diplomatique de la RPDC), sans aucun fondement, est une mesure discriminatoire vis-à-vis d'un Etat membre des Nations Unies, comme cela a été le cas dans le passé à l'égard de la Chine.

L'ONU, pourtant directement concernée par la question coréenne, étant donné son intervention directe lors de la guerre de 1950-1953, reste inerte.

L'Agence internationale de l'énergie atomique, pratiquant la politique du « deux poids, deux mesures », à l'instigation des grandes puissances nucléaires, et  contrairement à la légalité internationale, est plus rigoureuse vis-à-vis de la RPDC (qui s'est légalement retirée du Traité de non prolifération) qu'à l'égard de pays comme Israël (qui n'a jamais adhéré à ce même traité).

Les dispositions fondamentales de la Charte des Nations Unies, de multiples résolutions de l'Assemblée générale, sont violées : chaque peuple est en droit de choisir sans ingérence son régime. Le principe de l'égale souveraineté des Etats est toujours en vigueur ! L'affirmation explicite des grandes puissances de vouloir détruire le régime de la RPDC est une forme d'agression et de provocation permanente, de même que l'image donnée en Occident sur Pyongyang.

La question des droits de l'Homme, mis en avant par la France, notamment, est irrecevable de la part d'un Etat qui a des relations étroites avec nombre de régimes totalement indifférents aux conceptions occidentales des droits humains, comme l'Arabie saoudite, le Qatar et diverses dictatures africaines soutenues par des réseaux d'intérêts français.

La résistance que manifeste le peuple coréen depuis 1950, c'est-à-dire depuis plus d'un demi-siècle, est digne de respect. La Corée se veut coréenne, n'en déplaise à nombre d'occidentaux. L'originalité de sa société est une contribution à la richesse politico-culturelle du monde.

Les amis de la RPDC s'engagent, une fois de plus, à exprimer leur solidarité au peuple coréen, à sa réunification, au maintien de la paix dans la région et à tous les efforts de développement que réalise Pyongyang malgré toutes les difficultés que la RPDC doit surmonter. 2016 sera une nouvelle année de luttes et de résistance victorieuses.

 

Paris, le 5 février 2016

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC Solidarité Relations internationales de la Corée
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 20:39

Le 19 mai 2015, trente femmes de différents pays et horizons, dont deux lauréates du prix Nobel de la paix, sont parties de Pékin pour Pyongyang, en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Cette initiative baptisée Women Cross DMZ (Les femmes franchissent la DMZ) a pour objectif de promouvoir la paix en Corée en marchant du nord au sud de la Corée avec un passage, le 24 mai, par la zone démilitarisée (DMZ) divisant la péninsule coréenne depuis la fin des combats de la Guerre de Corée en 1953. Les organisatrices de cette marche pour la paix ont appelé le Commandement des Nations Unies, chargé de superviser la frontière intercoréenne, à les laisser passer à travers le village de la trêve de Panmunjom. Les gouvernements du Nord et du Sud ont donné leur accord pour le franchissement de la DMZ, mais le gouvernement sud-coréen voudrait que les participantes de Women Cross DMZ empruntent la route intercoréenne Gyeongui, reliant Kaesong (Nord) à Séoul (Sud), au lieu de passer par Panmunjom, sous le contrôle de l'ONU. Christine Ahn, coordinatrice de la marche, a toutefois précisé : «L’importance de traverser la DMZ à Panmunjom est que nous, femmes de quinze pays différents, servions de pont entre les deux côtés là où la guerre s’est achevée par une impasse et ainsi renouveler l’espoir que cette division de longue date peut être surmontée.» Le 18 mai, trois participantes américaines de Women Cross DMZ, membres de l'organisation pacifiste CODEPINK : Women for Peace, ont lancé un appel-pétition en faveur de la paix en Corée, dont l'Association d'amitié franco-coréenne propose ci-après une traduction pour que le plus grand nombre de personnes s'associent à cette initiative.

 

Des femmes du monde entier sur la voie de la paix en Corée

En route pour la Corée du Nord !

Cher militant, Chère militante,

Salutations de Pékin, en Chine, en route vers Pyongyang, en Corée du Nord ! Toutes les trois, nous sommes membres d'une délégation de trente femmes de quinze pays. Dans quelques jours, nous participerons avec des femmes nord-coréennes à un symposium international sur la paix. Le 24 mai, journée internationale des femmes pour la paix et le désarmement, nous franchirons la zone démilitarisée (DMZ) vers la Corée du Sud, étant seulement le troisième groupe international à le faire en 70 ans.

Notre objectif ? Remplacer l'accord d'armistice de la Guerre de Corée vieux de 62 ans par un traité de paix, moyen de mettre fin aux hostilités, de promouvoir la réconciliation et de réunir des milliers de familles dans la péninsule coréenne.

Ajouter votre voix à cette action : signez cette pétition pour demander au secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon de négocier une conférence politique sur la paix en Corée !

L'accord d'armistice de la Guerre de Corée a marqué l'arrêt des horribles combats entre le Sud soutenu par les Etats-Unis et le Nord soutenu par l'ex-Union soviétique, des combats responsables de la mort de près de 4 millions de personnes. L'accord a mis fin à l'affrontement physique, mais la militarisation de la frontière, les exercices guerriers, les accrochages, les infiltrations et les défections ont continué à diviser les familles coréennes et à placer la péninsule au bord d'un conflit.

Les femmes coréennes qui ont eu l'idée de cette délégation sont tellement reconnaissantes pour nos efforts et si désireuses de mettre fin à ce long conflit. Des milliers de Nord-Coréens marcheront avec nous vers la frontière où nous irons à la rencontre de milliers de Sud-Coréens.

Rejoignez-les en signant cette pétition adressée aux Nations Unies pour aider à réunir des milliers de familles dans la péninsule coréenne et initier le processus de réconciliation.

Dans l'histoire, les femmes ont exercé une influence pour mettre fin à des conflits en apparence difficiles à résoudre. Notre groupe, qui compte la légendaire militante américaine pour les droits des femmes Gloria Steinem et les lauréates du prix Nobel de la paix Mairead Maguire et Leymah Gbowee, respectivement d'Irlande et du Libéria, espère tracer un chemin que d'autres suivront. Nous sommes fières de représenter CODEPINK dans ce pèlerinage pour la paix, et nous vous remercions de vous joindre à nous. Les femmes mènent à la paix !

Vers un monde plus pacifique,

Ann Wright, Jodie Evans et Medea Benjamin

PS: rejoignez-nous sur International Women’s Day for Peace and Disarmament twitter Thunderclap pour partager le plus largement notre pétition ! Suivez-nous sur Twitter : @WomenCrossDMZ (et, bien sûr, @CODEPINK) en utilisant le mot-dièse #WomenXDMZ !


 

Sources :

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité Guerre de Corée Relations intercoréennes
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 21:38

Lee Seung-hwan, chanteur, auteur-compositeur et producteur (avec l'entreprise Dream Factory), est l'une des figures les plus connues de la scène musicale coréenne contemporaine. Avec d'autres, il s'est engagé auprès des familles des victimes du naufrage du ferry Sewol qui, il y a un an, le 16 avril 2014, a causé 304 morts, en majorité des lycéens. Alors que l'Association d'amitié franco-coréenne appelle à rejoindre les manifestants qui exigent que toute la vérité soit faite sur ce drame, lors d'un rassemblement organisé par les Coréens de France à Paris le 18 avril prochain à 18 h place du Trocadéro et qui donnera lieu, comme en Corée, à un concert, nous présentons Lee Seung-hwan.

Né le 13 décembre 1965, Lee Seung-hwan est l'une des figures les plus connues de la scène rock coréenne et l'un des pionniers de la pop coréenne, plusieurs fois récompensé aux Mnet Asian Music Awards : meilleur interprète masculin et meilleure musique vidéo en 1999 pour "The Request", prix de l'innovation en musique vidéo en 2002.


Outre sa popularité, Lee Seung-hwan est aussi un artiste engagé. Tous les ans il organise un concert annuel intitulé Chakage Salja (착하게 살자, littéralement "Vivons une belle vie") en faveur de la Fondation des enfants coréens atteints de leucémie.

En rejoignant en août 2014 la grève de la faim engagée par les familles des victimes du Sewol, le chanteur Lee Seung-hwan a alors exprimé sa solidarité pour que soit adoptée une loi à la hauteur de l'émotion causée par la pire catastrophe navale subie par la République de Corée (Corée du Sud) depuis quarante ans. Lors d'un concert organisé le 24 juillet 2014 Lee Seung-hwan avait fait la déclaration suivante :

"D'une certaine manière nous nous sommes rendu compte de trop de choses et nous avons le sentiment d'être pitoyables. [...] J'ai le sentiment que nous nous sommes rendu compte de l'incompétence et de l'indifférence de notre pays, que nous nous sommes rendu compte de la contradiction à refuser d'endosser les responsabilités sur quelque sujet que ce soit, que nous nous sommes rendu compte que nous vivions dans un étrange pays qui ne partageait pas les peines et les souffrances de ses habitants. "

Lee Seung-hwan, lors d'un concert organisé le 24 juillet 2014, 100 jours après le naufrage du "Sewol"

Lee Seung-hwan, lors d'un concert organisé le 24 juillet 2014, 100 jours après le naufrage du "Sewol"


De fait, au-delà du traumatisme du Sewol, les insuffisances des opérations de secours posent la question de la réponse des autorités sud-coréennes à la catastrophe, tandis que la Présidente Park Geun-hye est restée silencieuse pendant des heures et que des informations erronnées circulaient dans les médias. Alors qu'un débat public était nécessaire, la réponse du Gouvernement a été de dénoncer la soi-disant récupération politique de la colère des familles des victimes qui exigent toujours que toute la vérité soit faite. Dans ce contexte, le fait que la Présidente Park sera en visite en Amérique latine, un an après le naufrage, est perçu par beaucoup comme un signe de désinvolture.

Dans le naufrage du Sewol, les médias pro-gouvernementaux (conservateurs ou à capitaux publics) se sont également efforcé d'occulter les responsabilités de Mme Park Geun-hye et de ses ministres, en chargeant le propriétaire du ferry - retrouvé mort des semaines plus tard - quitte à se taire sur sa grande proximité tant avec certains des conservateurs sud-coréens du Parti Saenuri (au pouvoir) qu'avec l'ambassade de la République de Corée en France, qui l'a totalement soutenu en tant que photographe, où il s'est produit sous le nom d'Ahae. Enfin, le naufrage aurait dû conduire à ouvrir le débat sur les conséquences dramatiques de la déréglementation libérale.

C'est pourquoi la solidarité internationale s'impose, en mémoire des victimes, pour que triomphe la vérité et empêcher que de tels drames se reproduisent : nous vous donnons rendez-vous le samedi 18 avril 2015 à 18h, place du Trocadéro à Paris.

Lee Seung-hwan, un chanteur engagé auprès des familles des victimes du "Sewol"

Sources :

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité Naufrage du "Sewol" Culture
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 13:00

Le 16 avril 2014, le ferry Sewol faisait naufrage au sud-ouest des côtes coréennes, entraînant la mort de 304 personnes, en grande majorité des lycéens. Depuis, les familles des victimes cherchent désespérément à établir la vérité sur les causes du naufrage, y compris pour éviter qu’un tel drame se répète, mais se heurtent aux manœuvres dilatoires des autorités sud-coréennes. A l’approche du premier anniversaire de la tragédie du Sewol, l'International Strategy Center (ISC), de Corée du Sud, mène une campagne internationale pour soutenir les familles des victimes. L’objectif de cette campagne relayée, avec d’autres, par l’Association d’amitié franco-coréenne est d’attirer l'attention de l'opinion internationale sur le fait que le drame du Sewol reste à ce jour largement non-résolu. Vous trouverez ci-dessous la traduction française du texte de cette pétition que vous pouvez signer en ligne en cliquant ici (version en anglais). Comme l'ISC le suggère à la fin de l'appel, vous pouvez également vous prendre en photo en tenant dans vos mains un message reprenant les revendications des familles de victimes et envoyer le résultat par courrier électronique à iscenter2015@gmail.com. Par ailleurs, une manifestation de soutien aux familles des victimes du Sewol est organisée le samedi 18 avril 2015 à 18h à Paris, esplanade du Trocadéro.

Campagne de pétition internationale pour faire toute la lumière sur le drame du naufrage du « Sewol »

« Un an après, faire toute la lumière sur le drame du Sewol, punir les responsables et retrouver les corps des neuf personnes disparues »,

Pétition à destination du gouvernement coréen, initiée par l'International Strategy Center (ISC), Corée du Sud.


À 9 heures le 16 avril 2014, après un virage serré, le ferry Sewol, ses cales surchargées de containers, commençait à sombrer au sud-ouest des côtes de la Corée du Sud. Les premiers bulletins d'informations faisant état d'un sauvetage de l'ensemble de l'équipage suscita l'espoir des familles mais celui-ci fut rapidement brisé par la réalité des faits. Seulement 172 personnes ont pu être évacuées du bateau et secourues tandis que 304 – la plupart des lycéens – restèrent piégées à l'intérieur du navire. Les tâtonnements et les hésitations du gouvernement dans les heures déterminantes qui ont suivi le drame ont transformé les minutes en heures et les jours en mois, faisant fondre comme neige au soleil les espoirs de sauvetage. La colère grandissante des familles fut exacerbée par l'inexactitude des informations relayées par les médias et les tentatives du gouvernement pour masquer son incurie et la lenteur de sa réaction. Cupidité, corruption, dérégulation et incompétence ont fait d'un simple accident le pire désastre maritime coréen de ces 40 dernières années. Cette catastrophe questionne également la légitimité d'un gouvernement obnubilé par la croissance économique mais négligent du bien-être de son peuple.

Aujourd'hui, pratiquement un an après la tragédie, 295 corps ont été repêchés, mais 9 d'entre eux restent introuvables. Un nombre incalculable de manifestations, une pétition réunissant 6 millions de signatures, une occupation de 8 mois de la place Gwanghwamun et une grève de la faim par les membres des familles de victimes ont été menées pour réclamer que la vérité qui réside derrière cette tragédie soit révélée et que les responsables soient punis. Le gouvernement est resté sourd à ces demandes, paralysé par des intérêts particuliers et effrayé par les conséquences que pourraient avoir des révélations compromettantes. Aussi longtemps que des corps seront toujours manquants et que la vérité restera tue, les familles des victimes ne pourront pas refermer leurs plaies et faire dignement leur deuil.

Pour faire la lumière sur le drame et éviter la répétition de ces morts absurdes dans le futur, les familles de victimes ont demandé la création d'un comité disposant de toute l'autorité nécessaire en matière d'enquête et de poursuite. En réponse, le gouvernement a mis en place un timide comité qui n'a toujours pas lancé d'enquête à grande échelle à cause des désaccords ministériels quant au budget à lui accorder. De plus, alors que les familles des victimes encore portées disparues réclament que le Sewol soit repêché pour que l'on puisse récupérer les corps manquants et dévoiler la vérité, le gouvernement rechigne ostensibement en raison du coût d'une telle mission.

La mise en examen des responsables a été lente. Le président directeur général ainsi que cinq autres employés de la compagnie Cheonghaejin Marine, propriétaire du Sewol, sont poursuivis pour négligence dans la conduite de leurs affaires, négligence professionnelle ayant entraîné la mort, et pour violation de la loi sur la sécurité des navires. Ayant remis en circulation un bateau vieux de 20 ans, ils ont illégalement modifié sa structure et amplifié sa cargaison en surchargeant son pont supérieur de containers afin d'augmenter leurs profits.

Alors qu'approche le premier anniversaire de la tragédie du 16 avril, certains disent : « Assez, arrêtons de nous disputer et contentons-nous de commémorer cette tragédie dans le calme. » Pourtant, comment pouvons-nous garantir qu'une telle catastrophe ne se répètera pas ? Comment pouvons-nous soulager les familles des victimes quand la vérité est toujours étouffée, quand les coupables ne sont pas tenus pour responsables et quand neuf corps sont toujours manquants ?

Nous devons lutter contre le temps, contre les tentatives du gouvernement pour cacher la vérité, contre des médias sous influence du gouvernement et contre notre propre inaction pour ne pas oublier. En faisant cela, nous pourrons créer une société qui valorise le bien-être de sa population, qui préfère la sécurité aux profits, et dans laquelle une telle tragédie ne se reproduira pas.

Alors que nous nous approchons du premier anniversaire de la tragédie du Sewol, nous vous prions de bien vouloir prendre quelques minutes pour joindre notre campagne internationale en solidarité avec la lutte des familles des victimes :

Participez à notre campagne de photos, en tenant dans vos mains un message écrit reprenant les trois revendications suivantes et/ou en utilisant le hashtag #thetruthmustnotsinkwithsewol [la vérité ne doit pas couler avec le Sewol] :

- Une enquête complète pour faire la vérité sur le drame du Sewol.

- Une sanction pénale des responsables de la tragédie.

- Repêchage du Sewol et des neuf corps encore manquants.

Envoyez-nous une copie de votre photo à iscenter2015@gmail.com
L'ISC publiera les photos dans son Rapport mensuel d'informations mondiales du mois d'Avril et les remettra aux familles des victimes en signe de solidarité (de même que la pétition que vous pouvez signer ici).

Encouragez vos amis à participer à cette campagne.

Merci.

 

 

Source :

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Campagnes relayées par l'AAFC Naufrage du "Sewol" Solidarité
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 23:36

Deux événements dramatiques ont récemment frappé la Corée : le 16 avril, le naufrage du ferry Sewol, au large des côtes sud-coréennes, a entraîné la mort ou la disparition de 302 personnes, majoritairement des lycéens ; le 15 mai, l'effondrement d'un immeuble dans le quartier de Pyongchon, à Pyongyang, aurait causé des centaines de morts. Solidaire de tout le peuple coréen, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a immédiatement présenté ses condoléances aux familles des victimes dans les comptes rendus de ces événements tragiques publiés sur son site Internet. Elle a également envoyé des messages de condoléances, signés de son Président, André Aubry, que nous reproduisons ci-après. La lettre au proviseur du lycée Danwon, à Ansan, où étaient scolarisés nombre des victimes du naufrage du Sewol, lui a été directement adressée et a été traduite en coréen. La lettre à M. Cha Hui-rim, président du Comité populaire de la ville de Pyongyang, a été transmise par l'intermédiaire de nos homologues de l'Association d'amitié Corée-France, en partie francophones, et n'a donc pas été traduite en coréen.

Messages de condoléances de l'AAFC après le naufrage du Sewol et l'effondrement d'un immeuble à Pyongchon
Messages de condoléances de l'AAFC après le naufrage du Sewol et l'effondrement d'un immeuble à Pyongchon

André AUBRY                                                                            Paris, le 5 mai 2014
Président de l’Association d’amitié franco-coréenne
c/o Maison des associations du 16ème arrondissement
14, avenue René Boylesve
75016 Paris
France

 

                                                                                   Proviseur du lycée Danwon
                                                                                   55, Danwon-Ro
                                                                                   Danwon-gu
                                                                                   Ville d’Ansan
                                                                                   Gyung-Gi Do
                                                                                         République de Corée
                                                                                                                                                                      



Madame, Monsieur



L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) milite depuis quarante ans pour la paix et la réunification en Corée. A ce titre, nous avons toujours été aux côtés du peuple coréen, y compris dans les moments les plus douloureux de son histoire.


Dès la nouvelle de la tragédie du naufrage "Sewol", survenue le 16 avril dernier, nous avons informé et sensibilisé l'opinion publique française. Nous avons présenté nos condoléances, tout en continuant à espérer que les personnes disparues pourraient être sauvées. Par respect dû à la mémoire des victimes, nous formons le voeu que toute la lumière soit faite sur les causes de cette catastrophe, pour que plus jamais de telles tragédies ne se reproduisent. Lors de notre réunion du 29 avril, les membres du bureau de l'AAFC ont décidé d'exprimer aussi leur solidarité par la lettre que vous avez sous les yeux.


Ce naufrage représente un drame terrible pour les familles des 302 victimes, mortes ou disparues. Il s'agissait majoritairement de lycéens, arrachés trop tôt à l'affection des leurs, disparus dans des circonstances épouvantables sans avoir pu être secourus, et c’est pourquoi nous avons choisi de vous adresser cette lettre. Les messages poignants qui ont été adressés, à leurs familles et à leurs proches, resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

Nous vous exprimons, à vous et à leurs familles, nos plus sincères condoléances, dans ces circonstances extrêmement douloureuses.



Le Président de l’Association d’amitié franco-coréenne,

                                                                                             André AUBRY

2014년 5월 5일 파리에서 드립니다.

 

앙드레 오브리

프랑스-코리아 친선 협회 이사회장

파리 16구 협회 주소지

르네 보아르스베 길 14번지

프랑스

 

                                                                          단원고등학교 귀하

                                                                          대한민국 경기도 안산시 단원구 단원로 55

 

세월호 참사로 인한 깊은 슬픔 속에 계시는 학교 관계자 여러분께


저희 프랑스-코리아 친선 협회는 지난 40년 이상 한반도의 평화와 통일을 위해 일해온 단체입니다.

저희는 그 시간 동안, 특히 고통스러운 많은 역사들의 한 순간 한 순간을 포함해서 한반도 민중들의 입장에 서 왔습니다.

지난 4월 16일 일어난 세월호 침몰의 비극을 접하고 나서, 저희 단체는 프랑스인들에게 이 참사의 소식을 전하고 프랑스인들로 하여금 이 참사가 무엇을 의미하는지 알게 하도록 노력하였습니다.

저희는 깊은 슬픔에 빠졌으며, 또한 실종자 분들의 구조를 진심으로 기원했습니다.

희생자 여러분을 영원히 잊지 않기 위해서, 또한 이러한 참극이 다시는 일어나지 않기 위해서, 저희는 이 참사의 진상이 제대로 규명되기를 바랍니다.

저희가 4월 29일에 가졌던 회의에서, 저희 프랑스-코리아 친선 협회의 이사회는 저희의 슬픔을 담아 위로와 연대를 전하기로 결정하였습니다.

총 302명의 희생자들이 실종되거나 돌아가신 이 참극은 유가족들에 끔찍한 고통과도 같을 것입니다.

대다수의 희생자들이 고등학생이었고, 평생을 함께 해 온 소중한 가족을 잃는, 뿌리채 뽑혀져 나가는 커다란 슬픔을 겪고, 구조될 것이라는 기약도 없는 그 끔찍한 고통을 짐작하기 힘듭니다.

이런 마음에서, 저희는 이렇게 편지로 마음을 전해 드리기로 하였습니다.

침몰된 배 안에서 구조를 바라는 희생자들의 절규, 가족들과 친구들과 가까웠던 사람들에게 전하는 그 가슴이 미어지도록 슬픈 절규를 떠올리면서 저희는 결코 희생된 분들을 잊을 수 없을 것입니다.

저희는 유가족 분들과 학교 관계자 여러분들께 저희의 가장 깊은 슬픔과 고통의 마음을 담아 진심으로 위로를 전합니다.

 

 

                                                                       프랑스-코리아 친선 협회 이사회장

                                                                                      앙드레 오브리

Messages de condoléances de l'AAFC après le naufrage du Sewol et l'effondrement d'un immeuble à Pyongchon

André AUBRY                                                                                Paris, le 22 mai 2014
Président de l’Association d’amitié franco-coréenne
c/o Maison des associations du 16ème arrondissement
14, avenue René Boylesve
75016 Paris
France

 

                                                             M. Cha Hui-rim
                                                             Président du Comité populaire
                                                             de la ville de Pyongyang
                                                             République populaire démocratique de Corée

 

                                  
Monsieur le Président,


L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) milite depuis quarante ans pour la paix et la réunification en Corée. A ce titre, nous avons toujours été aux côtés du peuple coréen, y compris dans les moments les plus douloureux de son histoire.


Dès qu’a été rendu public l’effondrement d’un immeuble dans le quartier de Pyongchon, à Pyongyang, nous avons immédiatement rendu compte de cette terrible nouvelle sur notre site Internet, ainsi que des excuses présentées par plusieurs responsables, dont vous-même, devant les familles des victimes, en comprenant quelle douleur a été la vôtre – ayant moi-même été maire d’une ville française pendant sept ans. En mon nom propre comme en celui de l’Association d’amitié franco-coréenne (AAFC) que je préside, nous vous adressons nos plus sincères condoléances.


Cette catastrophe me touche au plus profond de mon cœur : je pense aux familles, aux hommes, aux femmes et aux enfants trop tôt disparus, ainsi qu’à l’affliction des leurs - parents, amis, voisins ou collègues. J’imagine leurs visages en me remémorant les Coréens que j’ai connus, ici en France et lors de mes voyages dans la péninsule.  Celles et ceux qui ont disparu ont pour moi des noms, des visages, qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

 

Nous avons confiance dans la capacité du peuple coréen à se relever après cette catastrophe, étant certains que toutes les mesures seront prises, en termes de sécurité de la construction, pour que plus jamais de telles tragédies ne se reproduisent.

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en mon entière compassion et vous prie d'accepter mes sincères sentiments d’amitié.



                                             Le Président de l’Association d’amitié franco-coréenne,
                                                  André AUBRY

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC Solidarité Naufrage du "Sewol"
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 00:08

Lors de sa visite en avril 2012 en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), la délégation de l'AAFC présente aux cérémonies marquant le centenaire de la naissance du Président Kim Il-sung avait remis des semences de betterave, provenant de la ferme en Seine-et-Marne de M. André Mercier, avec une notice explicative, à l'Institut coréen de recherche expérimental sur les légumes, dont l'AAFC avait aussi pu visiter les serres. Un an plus tard, ce sont des semences non seulement de betteraves, mais aussi de plantes fourragères, qui ont été remises par l'intermédiaire de l'AAFC aux diplomates de la délégation générale de Corée en France.

 

L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) entend tout mettre en oeuvre pour permettre au peuple coréen de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) de renouer avec l'autosuffisance alimentaire : tel est le sens des coopérations que l'AAFC favorise, dans le domaine agricole, entre la France et la RPDC, grâce à la générosité d'agriculteurs qu'elle souhaite remercier.

 

Le 15 avril 2013, à l'occasion de l'assemblée générale de l'AAFC, des semences de betterave et de plantes fourragères ont été remises aux diplomates nord-coréens en poste en France (photo ci-dessous). Les fourragères étaient du ray grass italien, espèce qui pousse très haut, de la luzerne, du dactyl et un mélange spécial. Ces produits sélectionnés et haut de gamme ont été à nouveau remis par André Mercier, membre du foyer rural de Tousson qui a accueilli plusieurs manifestations sur la culture coréenne, du Nord comme du Sud de la péninsule. André Mercier a souligné qu'un minimum de 180 jours de culture était nécessaire, impliquant de planter les semences assez tôt, alors que les plantations viennent tout juste d'avoir lieu en France. 

 

fete-du-soleil_2013_remise-plantes-fourrageres.jpg

 

Le 19 avril, d'autres semences de fourragères ont été remises par un couple d'éleveurs de bovins de Héauville dans le Cotentin, Jean et Nicole Tesson. Il s'agit d'un échantillon plus varié, comportant une dizaine de petits paquets de différentes spécialités.

 

Si la culture de la betterave représente un enjeu de diversification de la production agricole en RPD de Corée, le développement de l'élevage traduit la nécessité pour les Nord-Coréens de disposer d'autres sources de protéines, celles-ci restant d'abord fournies par les produits de la pêche.

 

Photos : Alain Noguès

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 17:20

Le 13 octobre 2012, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a publié un entretien avec trois étudiants de l’école de commerce EUROMED Management à Marseille : dans le cadre de la pédagogie Pro-Act, Claire Poquet, Delphine Ravenet et Jean-Christophe Fays ont lancé le projet Imoogi, visant à aider à la construction de boulangeries et à la fabrication de pain pour venir en aide aux enfants nord-coréens - alors que la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) lutte toujours pour revenir à l'autosuffisance alimentaire, atteinte jusqu'en 1992, lorsque de graves catastrophes naturelles (sécheresses, inondations) ont commencé à frapper le pays. Lancée par les trois étudiants d'EUROMED Management, l'association Imoogi est conduite depuis février 2012 en partenariat avec la mission Manna pour l'Europe, dans le cadre du projet "Love North Korean Children" (LNKC). Un site Internet vient d'être lancé par Imoogi afin de mieux faire connaître ses objectifs et ses réalisations.

Dernier né sur la Toile, le site Internet d'Imoogi a de bonnes joues et de belles couleurs : sous le slogan "Put a smile on a child's face !" ("Faites sourire un enfant !") et dans un design sobre mais attrayant, le site est richement illustré de photos des actions déjà menées par la mission Manna pour l'Europe, qui a inauguré en juin 2012 sa quatrième boulangerie en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), dans la ville de Sariwon. Les trois premières boulangeries avaient ouvert leurs portes à Sonbong, en 2007, Pyongyang, en 2008, et Hyangsan, en 2010. Chaque boulangerie nourrit, outre le personnel, de 4.000 à 10.000 enfants.

Le projet "Love North Korean Children" (LNKC) mené par la mission Manna pour l'Europe s'inscrit dans le cadre d'une réorientation des aides reçues par la RPD de Corée : répondant à l'urgence lors de la "dure marche" des années 1990, l'intervention des ONG présentes en Corée du Nord relève aujourd'hui essentiellement de l'aide à projets - c'est-à-dire d'actions structurantes visant à renforcer la capacité du pays à relever le défi de l'autosuffisance alimentaire. En effet, les terres arables ne couvrent qu'un sixième d'un territoire encore frappé, durant l'été 2012, par les pires typhons de la décennie en Corée. Dans les boulangeries de LNKC, la transformation des produits achetés grâce aux dons d'associations comme Imoogi permet d'apporter un complément alimentaire précieux et de faire reculer la malnutrition parmi les populations les plus vulnérables, et tout d'abord les enfants.

LNKC_1.JPG


Disposant d'un système de paiement en ligne (Paypal), le site d'Imoogi rappelle que chaque euro compte : "une contribution de 20€ peut acheter 52 kg de farine ! Un don de 50€ peut nourrir 25 enfants pour un mois entier !" Et pour ceux qui ne seraient pas en mesure de faire un don, un simple clic sur le moteur de recherche everyclick apporte 0,73 livre britannique pour les enfants nord-coréens.

Le comité régional Bourgogne de l'AAFC a recueilli et remis de premiers dons dans le cadre du projet LNKC. L'AAFC appelle toutes et tous à aider les enfants nord-coréens, en adressant vos dons à l'association Imoogi

LNKC_2.JPG

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité
commenter cet article

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Teads - Top des blogs - International

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)