Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 23:19

Depuis 2005, dans le cadre d'échanges universitaires entre la France et la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) sont accueillis chaque année dans notre pays, pendant un mois, des professeurs et des chercheurs nord-coréens en français de l'Université Kim Il-sung et de l'Université des langues étrangères de Pyongyang. Le jeudi 12 novembre 2009, des membres de l'AAFC ont à nouveau rencontré trois professeurs et chercheurs coréens, à qui ils ont remis des ouvrages d'auteurs français du XVIème siècle.

Bis repetita non placent. Pourtant, pour la deuxième année consécutive, l'AAFC a rencontré à Paris, avant leur retour en Corée, trois professeurs et chercheurs nord-coréens en français de l'Université Kim Il-sung et de l'Université des langues étrangères de Pyongyang, à qui ils ont remis du matériel pédagogique :
après des manuels de français langue étrangère en 2008, la demande des universitaires coréens a porté cette année sur les auteurs français du XVIème siècle. Michel de Montaigne, Joachim du Bellay ou encore François Rabelais seront prochainement lus à Pyongyang.

Cette rencontre a aussi été l'occasion d'un échange de vues sur l'apprentissage du français en République populaire démocratique de Corée et les possibilités d'échanges culturels, au moment où la
visite à Pyongyang de l'ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang, en tant qu'envoyé spécial du président de la République Nicolas Sarkozy, est susceptible d'ouvrir des perspectives nouvelles de coopération linguistique et culturelle.

Les professeurs et chercheurs coréens ont suivi un stage pédagogique d'un mois au Centre universitaire d'études françaises de Grenoble, témoignant de la diversité de coopérations universitaires engagées depuis 2005 dans le domaine pédagogique et de l'apprentissage du français. Ces actions restent toutefois encore à étoffer, pour que le français retrouve la place qui fut naguère la sienne, celle d'une des langues étrangères les plus étudiées en République populaire démocratique de Corée.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)