Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Fondée en 1969, l'Association d'amitié franco-coréenne a décidé de se doter, en mars 1972, d'un bulletin intérieur - Paris-Pyongyang - destiné notamment à partager entre ses adhérents des informations sur la Corée et les activités de l'association. En 1983, ce bulletin est devenu trimestriel et a été doté d'une nouvelle maquette : Paris/Pyongyang - Bulletin trimestriel de l'Association d'amitié franco-coréenne. Depuis le premier numéro de cette nouvelle série, celui du premier trimestre 1983, la publication a été ininterrompue. Après les changements de statuts de l'AAFC en 1989 - l'AAFC a supprimé de son nom l'intitulé "Paris-Pyongyang" pour affirmer son caractère d'association de solidarité avec tout le peuple coréen -  le bulletin est devenu l'actuel Bulletin trimestriel de l'Association d'amitié franco-coréenne, disponible auprès de l'AAFC.

Vous pouvez ci-dessous télécharger le premier bulletin publié en mars 1972 (remerciements à Bernard Chatreau) ainsi que les bulletins publiés depuis 2007.

 

 

Premier bulletin de l'Association "Paris-Pyongyang"

publié en mars 1972

BulletinAAFC_numero1_mars1972.JPG 

  Cliquer sur l'image pour lire et télécharger le bulletin au format PDF

Bulletins de l'année 2007

Bulletins de l'année 2008

Bulletins de l'année 2009

Bulletins de l'année 2010

Bulletins de l'année 2011

Bulletins de l'année 2012

Bulletins de l'année 2013

Bulletins de l'année 2014

Bulletins de l'année 2015

Bulletins de l'année 2016

Bulletins de l'année 2017

 

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)