Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 13:28

A l'automne 2016, l'éclatement du scandale Choi Soon-sil - du nom de la confidente de la Présidente Park Geun-hye, qui exerçait sur elle l'influence d'un gourou - avait conduit à des manifestations monstres en République de Corée et partout dans le monde, jusqu'à la destitution de la chef de l'Etat, aujourd'hui derrière les verrous. Un an et demi plus tard, Choi Soon-sil et plusieurs acteurs du scandale du "Choigate" ont été condamnés à de lourdes peines de prison - en attendant le procès Park Geun-hye.

De gauche à droite : Choi Soon-sil, An Chong-bum et Shin Dong-bin

De gauche à droite : Choi Soon-sil, An Chong-bum et Shin Dong-bin

Les sentences sont tombées le 13 février 2018, prononcées par la Cour centrale du district de Séoul : Choi Soon-sil a été condamnée à 20 ans de prison et au paiement d'une amende de 16 milliards de won (soit 13,5 millions d'euros) - la peine requise par le procureur était de 25 ans de prison, le paiement d'une amende de 118,2 milliards de won et une confiscation de 7,7 milliards de won ; Shin Dong-bin, PDG du groupe Lotte, a écopé d'une peine de 2 ans et demi de prison ferme ; An Chong-bum, ancien conseiller de la Présidente Park Geun-hye en charge de la coordination des politiques, a été condamné à une peine d'emprisonnement de 6 ans, assortie du paiement d'une amende de 100 millions de won (soit un peu plus de 75 000 euros).

Choi Soon-sil, qui devait répondre de 18 chefs d'accusation, a été condamnée pour corruption, abus de pouvoir et coercition : elle avait utilisé son influence auprès de Mme Park Geun-hye pour faire verser, par une cinquantaine de groupes industriels sud-coréens (dont Samsung, Lotte et SK), à deux fondations à but non lucratif qu'elle contrôlait (Mir et K-Sports), la somme de 77,4 milliards de won (soit 58 millions d'euros). Il s'agissait de fait d'extorsions de fonds, faute de contreparties, suivant des pratiques proprement mafieuses conduites au sommet de l'Etat sud-coréen - coordonnées par An Chong-bum, alors conseiller présidentiel, ayant par ailleurs bénéficié de pots-de-vin en tant qu'intermédiaire. Mme Choi a également exercé une influence occulte sur les affaires de l'Etat, sans fonctions officielles, ayant notamment eu accès à des documents classés.

La justice a estimé que les pratiques de coercition étaient imputables à Mme Park Geun-hye (toujours en détention, l'enquête se poursuivant), et résultaient de demandes de Mme Choi Soon-sil. Les juges ont aussi mis en cause le rôle central de Mme Park dans la création des fondations de Mme Choi.

Shin Dong-bin du groupe Lotte a été condamné à une peine de prison ferme dans la mesure où il aurait bénéficié de contreparties fiscales pour les magasins du conglomérat Lotte.

Si les condamnations mettent en avant les crimes de corruption et coercition, les faits les plus graves sont bien le détournement à cette fin de l'appareil d'Etat, utilisé dans le cadre par ailleurs d'une dérive autoritaire sans précédent du pouvoir sud-coréen ayant multiplié arrestations d'opposants et usage immodéré de la force publique ayant conduit à la mort d'un manifestant, avec la complicité des chefs d'Etat occidentaux - au premier rang desquels François Hollande, qui a reçu avec faste son homologue sud-coréenne tout en se taisant sur les atteintes grandissantes aux libertés publiques, le ministre des Affaires étrangères allant même jusqu'à reprendre à son compte les éléments de langage du pouvoir autoritaire sud-coréen pour justifier les arrestations d'opposants.

Concernant en tout cas les anciens responsables sud-coréens, le jugement des crimes politiques est attendu dans le cadre du futur procès Park Geun-hye.

 

Les anciens chefs d'Etat François Hollande et Park Geun-hye

Les anciens chefs d'Etat François Hollande et Park Geun-hye

Source :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?