Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 17:00

Julien Lauprêtre, Président du Secours populaire français, est décédé le 26 avril 2019 à l'âge de 93 ans. Partenaire de longue date du Secours populaire français qui intervient aussi en Corée, l'Association d'amitié franco-coréenne tient à saluer la mémoire de ce combattant inlassable et exigeant contre la pauvreté et l'injustice, en France et dans le monde.

« Tout ce qui est humain est nôtre » : l'AAFC rend hommage à Julien Lauprêtre, Président du Secours populaire français

Comme le rappelle le Secours populaire français (SPF) sur son site Internet, Julien Lauprêtre est entré en 1954 au SPF comme secrétaire administratif. Très vite, il a compris que l’association avait tout à gagner à se recentrer sur son rôle d’association de solidarité plutôt que d’intervenir sur le champ politique. Julien Lauprêtre a donc fait du Secours populaire français une association rassemblant « des personnes de bonne volonté, enfants, jeunes et adultes, de toutes conditions, quelles que soient leurs opinions politiques, philosophiques ou religieuses, en veillant à développer avec elles la solidarité et toutes les qualités humaines qui y sont liées » (premier article des statuts du SPF). 

Ainsi, le SPF est devenu une des plus importantes associations de solidarité de France.

Faisant sienne la formule « Tout ce qui est humain est nôtre », le Secours populaire français intervient en France pour lutter contre la pauvreté et venir en aide à celles et ceux qui ont du mal à se nourrir ou à se soigner, mais aussi dans d'autres pays du monde où des enfants, femmes et hommes luttent pour survivre.

Julien Lauprêtre a donc parcouru la France et le monde, mobilisant les bénévoles et sensibilisant les dirigeants, face à une précarité et à une pauvreté qui s'aggravent. Sous son impulsion, est né aussi en 1992 « Copains du monde », le mouvement d’enfants bénévoles du Secours populaire français, .

Julien Lauprêtre aimait à répéter que « la solidarité ne règle pas tout, mais pour celles et ceux qui la reçoivent, elle est irremplaçable », ajoutant ces mots d’Henri Barbusse : « La solidarité, ce ne sont pas des mots, mais des actes. »

Déterminée à poursuivre, par des actes, l'œuvre de solidarité à laquelle appelait Julien Lauprêtre, l'Association d'amitié franco-coréenne adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et aux 80 000 benévoles du Secours populaire français.

 

Repères biographiques

26 janvier 1926 : naissance à Paris
De 1940 à 1943 : apprenti miroitier
De novembre 1943 à mars 1944 : arrestation pour propagande antinazie par les policiers des Brigades spéciales. A la Préfecture de police, il est emprisonné avec les membres de l’Affiche rouge - dont Missak Manouchian - qui seront fusillés au Mont Valérien le 21 février 1944
De 1944 à 1951 : tailleur de glace aux Miroiteries de la rue de la Forge royale, de la Cité industrielle puis de la rue du Rhin à Paris
1947 : mariage avec Jeannette Antoine
1949-1950 : responsable national des Jeunesses communistes
De 1951 à 1953 : secrétaire du député de la Seine, Raymond Guyot
1951 : secrétaire administratif au Secours populaire français
De 1955 à 1958 : secrétaire général du Secours populaire français
De 1958 à 1983 : secrétaire général faisant fonction de président du Secours populaire français
Depuis 1983 : président du Secours populaire français
De 1970 à 2000 : membre du Comité central du Parti communiste français

source : Secours populaire français

L'action du Secours populaire français en Corée

Sous la présidence de Julien Lauprêtre, le Secours populaire français est intervenu en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) à partir de 1999. En RPDC, le SPF mène des actions de solidarité, venant en aides aux population souffrant de pénuries alimentaires et régulièrement victimes de catastrophes naturelles, telles que des inondations. Le Secours populaire français apporte une aide pour la distribution de produits alimentaires et de première nécessité. L’association travaille aussi sur la mise en place de projets de santé (soutien à des hôpitaux) et d’éducation, en lien avec des partenaires locaux (Croix-Rouge coréenne, représentation de la RPDC à l’UNESCO...) et avec l'Assocation d'amitié franco-coréennne. Le SPF accueille régulièrement des médecins nord-coréens pour des formations dans les hôpitaux français. Le SPF s’est engagé sur un programme de sécurité alimentaire. Il a mis en place une unité de production de lait de soja dans la banlieue de Pyongyang afin de pallier les difficultés d’approvisionnement en lait. Un local a été équipé d’appareils destinés à la transformation du soja. L’association a également fourni 20 tonnes de soja, soit l’équivalent de 3 000 litres de lait. Ce lait est destiné aux enfants et aux femmes du secteur. Le SPF apporte une aide régulière pour l’achat de soja. En partenariat avec le Korea Education Fund (KEF), le SPF a participé à la construction d’une école à Yangsi (au sud de Pyongyang), en apportant un financement à hauteur de 150 000 euros. Il s’agit d’un établissement secondaire pouvant accueillir 1 500 élèves. L’école a ouvert ses portes en septembre 2012. En 2013, le SPF a inauguré une école pour 2 400 élèves à Pyongsong.

Le Secours populaire français encourage aussi les échanges interculturels : régulièrement, des enfants nord-coréens passent des vacances et font connaissance avec des enfants de tous les continents lors du village « Copains du monde » organisé par le SPF à Gravelines (Nord). Au cours du séjour, ils ont l'occasion de mener des actions solidaires auprès des personnes âgées dans les maisons de retraite et des enfants malades dans les hôpitaux.

Avec l'Association d'amitié franco-coréenne, les liens se sont encore renforcés en 2007 suite aux graves inondations survenues en août et septembre de cette année. Grâce aux dons recueillis par l'AAFC, le SPF a fait partir un container chargé de produits alimentaires et de matériel médical vers la Corée du Nord en juin 2008.

Le 9 décembre 2013, une soirée de débats et d'échanges sur les actions de solidarité avec les populations nord-coréennes, co-organisée par le Secours populaire français et l'Association d'amitié franco-coréenne, a eu lieu au siège du SPF. Lors de cette soirée, Julien Lauprêtre souIigna une nouvelle fois  l'importance de permettre des échanges entre enfants de pays et de culture différentes, mettant aussi en avant la nécessité de nouer des partenariats avec des entreprises présentes, ou souhaitant s'implanter, en RPDC. Il émit l'idée que la venue en France de délégations coréennes de RPDC, sportives ou culturelles, puisse être davantage valorisée pour sensibiliser aux actions de solidarité.

Le 9 décembre 2013, Julien Lauprêtre entouré de Guy Dupré et Bernard Hugo, vice-présidents de l'AAFC, et André Aubry, président de l'AAFC (photo : Alain Noguès)

Le 23 février 2015, à l'initiative de l'AAFC et de l'ONG britannique DULA, les artistes d'une délégation la Fédération des personnes handicapées de la République populaire démocratique ont donné un spectacle au siège du SPF, dans le cadre d'une visite de cette délégation au Royaume-Uni et en France.

Le partenariat entre le Secours populaire français et l'Association d'amitié franco-corénne a une nouvelle fois porté ses fruits en décembre 2016, lorsque, répondant à l'appel du SPF suite aux inondations catastrophiques avant frappé la Corée pendant l'été, l'AAFC recueillit des fonds destinés à l'achat de ciment pour poursuivre la reconstruction de l'école secondaire de la commune de Sinwon, dans la province du Hwanghae, et à l'envoi d'un container contenant kits d’hygiène, couvertures, vêtements chauds, lait en poudre…

sources : Association d'amitié franco-coréenne, Secours populaire français

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?