Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 22:10

Les 11 et 12 avril 2019, à Pyongyang, se sont réunis pour la première fois les 687 députés  de l'Assemblée populaire suprême (APS) de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) élus le 10 mars précédent. Outre la réélection de Kim Jong-un comme président de la Commission des affaires d'Etat, cette première session de la 14ème législature de l'APS a donné lieu à plusieurs évolutions significatives au sein des instances dirigeantes de la RPDC. L'accent a aussi été mis sur le développement économique.

Ouverture de la première session de la 14ème législature de l'Assemblée populaire suprême de la RPD de Corée, le 11 avril 2019 à Pyongyang (photo : KCNA)

Ouverture de la première session de la 14ème législature de l'Assemblée populaire suprême de la RPD de Corée, le 11 avril 2019 à Pyongyang (photo : KCNA)

Selon l'article 87 de la constitution de la République populaire démocratique de Corée, l'Assemblée populaire suprême est « l'organe suprême du pouvoir ». Les 687 députés de la 14ème gislature de l'APS ont été élus le 10 mars 2019.

D'après l'agence officielle KCNA, 16,2 % des membres de la nouvelle Assemblée sont des ouvriers, 9,6 % des paysans et 17,2 % des soldats. 4,8 % des députés sont âgés de moins de 40 ans, 63,9 % ont entre 40 et 59 ans, et 31,3 % sont âgés d'au moins 60 ans. L'Assemblée populaire suprême élue le 10 mars 2019 est composée à 17,6 % de femmes.

Ouverte le 11 avril 2019, la première session de la 14ème législature de l'Assemblée populaire suprême a réélu Kim Jong-un président de la Commission des affaires d'Etat, plus haut organe de décision de la RPDC, élection qualifiée de « plus grand événement politique, d'une importance historique cruciale » par l'agence KCNA.

Kim Jong-un avait été élu pour la première fois président de la Comission des affaires d'Etat en 2016, à la création de cet organe remplaçant la alors la Commission de la défense nationale.

Le 12 avril, Kim Jong-un a prononcé un discours dans lequel il s'est d'abord attaché à mettre en avant les principes d'indépendance et de souveraineté.

« Que le vent vienne de l’Est ou de l’Ouest, que nous ayons à faire face à des défis et à des difficultés, notre République ne fera pas la moindre concession ni le moindre compromis en ce qui concerne les intérêts fondamentaux de notre Etat et de notre peuple et promouvra l’édification d’une puissance socialiste comme nous l’entendons et par nos propres moyens en résolvant tous nos problèmes selon le principe de se renforcer par soi-même» , a notamment déclaré Kim Jong-un.

S'agissant des rapport entre les Corée du Nord et du Sud, Kim Jong-un a plaidé en faveur de l'application « rigoureuse » de la déclaration de Panmunjom (27 avril 2018) et de la déclaration de Pyongyang (19 septembre 2018) malgré les « agissements hostiles des ennemis de la réunification et de la paix de l’intérieur comme de l’extérieur du pays », en référence aux conservateurs sud-coréens et aux « faucons » de l'administration américaine.

Au sujet les relations entre la RPDC et les Etats-Unis, ayant connu un tournant décisif avec le sommet de Singapour (12 juin 2018), « événement donnant l’espoir de voir la paix s’installer dans la péninsule coréenne », Kim Jong-un a fait part de sa « méfiance à l’égard de la sincérité du dessein des Etats-Unis d’améliorer les rapports RPDC-Etats-Unis », eu égard à l'échec du second sommet RPDC-Etats-Unis de Hanoï (27-28 février 2019). Il a toutefois souligné que ses « relations privées avec [le Président Donald Trump] ne sont pas hostiles comme celles qui existent entre la RPDC et les Etats-Unis et demeurent excellentes ».

Evoquant la possibilité d'un troisième sommet avec Le Président des Etats-Unis, Kim Jong-un a dit : « J’attendrai [...] avec patience jusqu’à la fin de cette année la décision des Etats-Unis [quant à la levée des sanctions frappant la RPDC], mais ce serait difficile d’obtenir une occasion aussi bonne que la dernière [à Hanoï]. J’apposerai sans hésitation ma signature sur un éventuel texte d’accord à condition qu’il contienne des articles conformes aux intérêts des deux parties, RPDC et Etats-Unis, et acceptables pour elles. Tout cela dépend entièrement de l’attitude et du mode de calcul des Etats-Unis. »

Kim Jong-un, président de la Commission des affaires d'Etat de la RPD de Corée, prononce un discours pendant la première session de la 14ème législature de l'Assemblée populaire suprême, le 12 avril 2019 (photo : KCNA)

Au sein de la Commission des affaires d'Etat élue à l'occasion de la première session de la 14ème législature de l'APS, on note trois départs et cinq nouvelles entrées, dont celle de la vice-ministre des Affaires étrangères Choe Son-hui, impliquée dans la préparation du second sommet RPDC-Etats-Unis .

Le premier vice-président de la Commission des affaires d'Etat, Choe Ryong-hae a été élu président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême, devenant, à ce titre, le chef de l'Etat de la République populaire démocratique de Corée. Il succède à Kim Yong-nam (91 ans), élu à cette fonction en 1998.

Au sein du Cabinet (Gouvernement), le Premier ministre Pak Pong-ju a été remplacé par Kim Jae-ryong. Pak Pong-ju demeure, avec Choe Ryong-hae, vice-président de la Commission des affaires d'Etat.

La liste des membres du nouveau Cabinet a ensuite été soumise à l'aprobation de l'Assemblée.

La réunion de l'Assemblée populaire suprême parlementaire a également abordé les questions budgétaires.

Selon KCNA, en 2018, 47,6 % des dépenses de la RPDC ont été consacrées au développement économique. Les investissements de l'Etat dans des grands projets (réaménagement du comté de Samjiyon, construction de la zone touristique de Wonsan-Kalma et des centrales électriques d'Orangchon et Tanchon, notamment) ont augmenté de 4,9 % et les investissements dans les sciences et techniques, de 7,4 %.

Les dépenses dans le domaine de la santé publique, des sports et la culture ont représenté 36,4 % des dépenses totales en 2018.

Enfin, 15,8 % du budget est allé à la défense nationale.

Concernant le budget de 2019, l'Assemblée populaire suprême prévoit des recettes en progression de 3,7 % par rapport à 2018 : il est attendu une augmentation de 4,1 % du produit de la taxe sur les transactions et 4,3 % des bénéfices des entreprises d'Etat, ces deux sources de recettes représentant alors 85,7 % des recettes totales du budget. D'autre part, il est prévu les évolutions de recettes suivantes : + 1,1 % pour les bénéfices des unités coopératives, + 0,3 % pour les loyers, + 0,2 % pour les cotisations d'assurance sociale, + 0 % pour les produits issus de la vente de propriétés et de la fluctuation des prix, + 1,6 % pour les revenus des zones commerciales et + 0,5 % pour les autres revenus.

KCNA rapporte que les recettes budgétaires centrales compteront pour 73,9 % des recettes du budget de l'Etat. A côté des recettes générées par le secteur public d'Etat, dont la proportion est stable, les provinces, villes et comtés doivent contribuer aux budget central, l'autre partie de leurs recettes servant à couvrir leur dépenses.

Les dépenses du budget de l'Etat devraient s'accroître de 5,3 % en 2019. Les dépenses consacrées au développement économique progresseront de 5,4 % pour représenter 47,8 % des dépenses totales, tandis que les investissements dans le domaine des sciences et techniques augmenteront de 8,7 %. Il est aussi prévu une augmentation de 5,7 % des dépenses pour les secteurs de l'électricité, du charbon, de la métallurgie, de la chimie, des chermins de fer de l'agriculture, de la pêche et de l'industrie légère.

Les dépenses dévolues à de grands projets s'accroîtront de 6,6 %. Ces projets portent, entre autres, sur la campagne de reforestation, la zone touristique de Wonsan-Kalma, l'usine d'engrais phosphatés de Sunchon, les centrales électriques d'Orangchon et Tanchon ou encore la seconde phase de la construction d'un canal dans la province du Hwanghae du Sud.

Il est prévu d'accroître les dépenses touchant directement au bien-être de la population de la manière suivante : + 5,5 % pour l'éducation, + 5,8 % pour la santé publique, + 4,1 % pour la culture et + 4,5 % pour les sports.

Enfin, comme en 2018. 15,8 % du budget sera consacré à la défense nationale.

Composition des instances dirigeantes de la République populaire démocratique de Corée élues le 11 avril 2019 pendant la première session de la 14ème législature de l'Assemblée populaire suprême

(les changements par rapport à la 13ème législature sont indiqués en bleu)

Commission des affaires d'Etat

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Président

Kim Jong Un

Kim Jong Un

Premier vice-président

Choe Ryong Hae

Vice-président

Pak Pong Ju

Pak Pong Ju

Vice-Président

Choe Ryong Hae

Membre

Ri Su Yong

Ri Su Yong

Membre

Kim Yong Chol

Kim Yong Chol

Membre

Thae Jong Su

Thae Jong Su

Membre

Ri Yong Ho

Ri Yong Ho

Membre

Jong Kyong Thaek

Jong Kyong Thaek

Membre

Choe Pu Il

Choe Pu Il

Membre

Pak Kwang Ho

Kim Jae Ryong

Membre

Kim Jong Gak

Ri Man Gon

Membre

Pak Yong Sik

Kim Su Gil

Membre

No Kwang Chol

Membre

Choe Son Hui

Assemblée populaire suprême

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Président

Choe Thae Bok

Pak Thae Song

Vice-président

An Tong Chun

Pak Chol Min

Vice-président

Ri Hye Jong

Pak Kum Hui

Présidium de l'Assemblée populaire suprême

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Président

Kim Yong Nam

Choe Ryong Hae

Vice-président

Kim Yong Dae

Kim Yong Dae

Vice-président

Yang Hyong Sop

Thae Hyong Chol

Vice-président honoraire

Kim Yong Ju

Vice-président honoraire

Choe Yong Rim

Secrétaire général

Jong Yong Guk

Jong Yong Guk

Membre

Kim Yong Chol

Kim Yong Chol

Membre

Ju Yong Gil

Ju Yong Gil

Membre

Kim Chang Yop

Kim Chang Yop

Membre

Jang Chun Sil

Jang Chun Sil

Membre

Kang Myong Chol

Kang Myong Chol

Membre

Kang Su Rin

Kang Su Rin

Membre

Pak Myong Chol

Pak Myong Chol

Membre

Kim Su Gil

Kim Nung O

Membre

Park Chol Min

Kang Ji Yong

Membre

Jon Kyong Nam

Ri Myong Chol

Membre

Ri Chol

Commission des affaires étrangères de l'APS

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Président

Ri Su Yong

Ri Su Yong

Membre

Ro Ryong Nam

Ro Ryong Nam

Membre

Ri Son Gwon

Ri Son Gwon

Membre

Kim Jong Suk

Kim Jong Suk

Membre

Kim Tong Son

Kim Tong Son

Membre

Kim Kye Gwan

Choe Son Hui

Membre

Jong Yong Won

Kim Song Il

Commission du budget de l'APS

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Président

O Su Yong

O Su Yong

Membre

Hong So Hon

Hong So Hon

Membre

Pak Hyong Ryol

Pak Hyong Ryol

Membre

Pak Yong Ho

Ri Hi Yong

Membre

Kye Yong Sam

Kim Kwang Uk

Membre

Kim Hui Suk

Choe Yong Il

Membre

Choe Yong Il

Ri Kum Ok

Commission des lois de l'APS

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Président

Choe Pu Il

Choe Pu Il

Membre

Kim Myong Gil

Kim Myong Gil

Membre

Kang Yun Sok

Kang Yun Sok

Membre

Thae Hyong Chol

Pak Jong Nam

Membre

Cha Hui Rim

Kim Yong Bae

Membre

Pak Myong Guk

Jong Kyong Il

Membre

Ryang Jong Hun

Ho Kwang Il

Cabinet

 

13ème législature de l'APS (sortant)

Elu pendant la première session de la 14ème législature de l'APS

Premier ministre

Pak Pong Ju

Kim Jae Ryong

Vice-Premier ministre, Président de la Commission de la planification d'Etat

Ro Tu Chol

Ro Tu Chol

Vice-Premier ministre

Im Chol Ung

Im Chol Ung

Vice-Premier ministre

Kim Tok Hun

Kim Tok Hun

Vice-Premier ministre

Ri Ju O

Ri Ju O

Vice-Premier ministre

Ri Ryong Nam

Ri Ryong Nam

Vice-Premier ministre

Jon Kwang Ho

Jon Kwang Ho

Vice-Premier ministre

Tong Jong Ho

Tong Jong Ho

Vice-Premier ministre, Ministre de l'Agriculture

Ko In Ho

Ko In Ho

Ministre des Affaires étrangères

Ri Yong Ho

Ri Yong Ho

Ministre de l'Industrie de l'énergie électrique

Kim Man Su

Kim Man Su

Ministre de l'Industrie houillère

Mun Myong Hak

Mun Myong Hak

Ministre de l'Industrie métallurgique

Kim Chung Gol

Kim Chung Gol

Ministre de l'Industrie chimique

Jang Kil Ryong

Jang Kil Ryong

Ministre des Chemins de fer

Jang Hyok

Jang Hyok

Minister des Transports terrestres et maritime

Kang Jong Gwan

Kang Jong Gwan

Ministre de l'Industrie minière

Ryom Chol Su

Ryom Chol Su

Ministre du Développement des ressources naturelles nationales

Ri Chun Sam

Kim Chol Su

Ministre de l'Industrie pétrolière

Ko Kil Son

Ko Kil Son

Ministre des Forêts

Han Ryong Guk

Han Ryong Guk

Ministre de l'Industrie des machines-outils

Ri Jong Guk

Yang Sung Ho

Ministre de la Construction navale (nouveau)

Kang Chol Gu

Ministre de l'Industrie de l'énergie nucléaire

Wang Chang Uk

Wang Chang Uk

Ministre de l'Industrie électronique

Kim Jae Song

Kim Jae Song

Ministre des Postes et des Télécommunications

Kim Kwang Chol

Kim Kwang Chol

Ministre de la Construction et de l'Industrie des matériaux de construction

Pak Hun

Pak Hun

Ministre du Contrôle d'Etat de la construction

Kwon Song Ho

Kwon Song Ho

Ministre de l'Industrie légère

Choe Il Ryong

Choe Il Ryong

Ministre de l'Industrie locale

Jo Yong Chol

Jo Yong Chol

Ministre de l'Industrie des biens de consommation

Ri Kang Son

Ri Kang Son

Ministre de la Pêche

Song Chun Sop

Song Chun Sop

Ministre des Finances

Ki Kwang Ho

Ki Kwang Ho

Ministre du Travail

Yun Kang Ho

Yun Kang Ho

Ministre des Relations économiques extérieures

Kim Yong Jae

Kim Yong Jae

Président de la Commission d'Etat des sciences et techniques

Ri Chung Gil

Ri Chung Gil

Président de l'Académie d'Etat des sciences

Jang Chol

Jang Chol

Ministre de la Terre et de la Protection de l'environnement

Kim Kyong Jun

Kim Kyong Jun

Directeur du Bureau de supervision de la politique forestière de la Commission des affaires d'Etat (nouveau)

Kim Kyong Jun

Ministre du Management urbain

Kang Yong Su

Kang Yong Su

Ministre de l'Administration et de l'Approvisionnement alimentaires

Mun Ung Jo

Mun Ung Jo

Ministre du Commerce

Kim Kyong Nam

Kim Kyong Nam

Président de la Commission de l'éducation

Kim Sung Du

Kim Sung Du

Ministre de l'Education générale

Kim Sung Du

Président de l'Université Kim Il Sung, Président de la Commission d'orientation du Parti du travail de Corée, Ministre de l'Education supérieure

Thae Hyong Chol

Choe Sang Gon

Ministre de la Santé publique

O Chun Bok

Ministre de la Culture

Pak Chun Nam

Pak Chun Nam

Ministre des Sports et de la Culture physique

Kim Il Guk

Kim Il Guk

Président de la Banque centrale

Kim Chon Gyun

Kim Chon Gyun

Directeur du Bureau central des statistiques

Choe Sung Ho

Choe Sung Ho

Directeur du secrétariat du Cabinet

Kim Yong Ho

Kim Yong Ho

Bureau central des procureurs publics

Directeur

Kim Myong Gil

Kim Myong Gil

Cour centrale

Président

Kang Yun Sok

Kang Yun Sok


 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?