Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 12:58

yun_jin_il.jpgParmi les dix meilleurs sportifs de l'année 2011 en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), le premier nommé est le patineur Yun Jin-il. Agé de seulement 20 ans, le jeune prodige avait fait une forte sensation lors d'une représentation à laquelle avait assisté le dirigeant Kim Jong-il, peu avant sa disparition le 17 décembre 2011. Par ailleurs, à l'instar des autres patineurs ayant participé à cette représentation, Yun Jin-il a  reçu, le 21 janvier 2012, un cadeau de l'ancien secrétaire général du Parti du travail de Corée.

Yun Jin-il est un nom à retenir dans le monde du patinage masculin : le jeune Nord-Coréen (20 ans) a été sélectionné comme sportif de l'année 2011 en République populaire démocratique de Corée, suite notamment à une représentation éblouissante lors d'un spectacle donné en décembre 2011. Les sportifs nord-coréens se révèlent souvent à l'occasion des premières compétitions internationales auxquelles ils concourent. Entraîné par Pak Chang-il, Yun Jin-il s'est dit déterminé à défendre avec succès les couleurs de son pays lors des prochaines compétitions internationales.

 

La République populaire démocratique de Corée a une longue tradition dans le domaine du patinage.

 

Organisé chaque année à Pyongyang, le Festival international Paektusan réunit les plus grands noms du patinage international.

 

Une des figures les plus connues du patinage artistique en RPD de Corée est Ri Song-chol, âgé de 26 ans, et qui appartient au club Pyongchol. Quintuple champion national, il a participé à l'épreuve de patinage artistique hommes des Jeux olympiques 2010 de Vancouver, lors d'une compétition où s'est illustrée brillamment une autre Coréenne - du Sud - Kim Yu-na.

Le couple formé de Sung Mi-hyang et Jong Yong-hyok a remporté à de multiples reprises les championnats nationaux de patinage de la République populaire démocratique de Corée. Avec une autre partenaire (Phyo Yong-myong), Jong Yong-hyok a participé aux Jeux d'hiver 2006. Lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux 2006, les athlètes du Nord et du Sud avaient défilé en commun sous le drapeau de la Corée unifiée, et le porte-drapeau pour le Nord était le patineur Han Jong-in, quadruple vainqueur du championnat national, ayant participé deux fois au trophée Lalique, et deuxième du trophée Triglav (saison 2003-2004).

 

Chez les femmes, Kim Yong-suk, sextuple championne nationale, a aussi participé aux Jeux d'hiver 2006. Quatrième au championnat d'Asie en 2003, elle a remporté le trophée Triglav (saison 2004-2005).

Les autres athlètes de l'année 2011 en RPD de Corée sont, dans cet ordre, l'haltérophile Kim Un-guk, la footballeuse Jo Yun-mi, l'haltérophile Jong Chun-mi, le footballeur Pak Nam-chol, l'haltérophile Kim Un-ju, les lutteurs Yang Kyong-il et Yang Chun-song, l'haltérophile O Jong-ae et Jo Yong-suk (tir au pistolet féminin). Parmi les dix sportifs de l'année, on compte autant de femmes que d'hommes. Les cinq femmes sont Jo Yun-mi, Jong Chun-mi, Kim Un-ju, O Jong-ae et Jo Yong-suk.

 

Sources principales : KCNA (dépêches des 24 et 27 janvier 2012, dont photo), wikipédia (principalement, d'après le site de l'Union internationale de patinage, International Skating Union, biographies non mises à jour depuis la saison 2009-2010).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)