Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 22:42

A l'issue d'une rencontre au village frontalier de Panmunjom ce 5 février 2014, les deux parties coréennes ont convenu d'une réunion de familles séparées de part et d'autre du 38e parallèle, du 20 au 25 février prochains, dans les monts Kumgang situés au Nord de la péninsule. Alors que la précédente réunion de familles prévue cet automne avait finalement été annulée dans un contexte de tensions intercoréennes, les espoirs sont grands d'une reprise des échanges entre le Nord et le Sud de la Corée.

Accord-coreen-sur-une-prochaine-reunion-de-familles-separee.jpgDans son discours de nouvel an, le dirigeant Kim Jong-un de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) avait mis l'accent sur la nécessité d'améliorer les relations intercoréennes, tendant ainsi la main au Sud. C'est dans ce contexte que les deux Etats coréens ont convenu d'une nouvelle réunion de familles séparées par la division du pays, qui se tiendra du 20 au 25 février 2014 - une première depuis 2010 (photo à gauche).

La division de la Corée en 1948, entérinée par la guerre (1950-1953), a laissé des millions de familles sans nouvelles de leurs proches restés de l'autre côté de la DMZ. A ce jour, aucun contact n'est possible entre Nord et Sud-Coréens sans autorisation : ni courriers, ni appels téléphoniques, ni mails... C'est pourquoi la question de la réunion des familles séparées revêt un contenu politique et une charge émotionnelle aussi forte, surtout pour des personnes âgées qui désespèrent de savoir jamais ce que les leurs sont devenus.

Depuis 2000, les réunions de familles séparées ont permis de réunir 17 000 Coréens du Nord et du Sud.

L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) salue cet accord, en espérant qu'il ouvrira la voie à une coopération plus large, notamment dans le domaine économique - alors que le tourisme intercoréen des Monts Kumgang reste suspendu depuis la mort accidentelle d'une touriste sud-coréenne en 2008 - et sur les plans social et culturel. L'intensification des échanges Nord-Sud apparaît en effet comme la seule voie viable pour réduire les tensions entre les deux parties de la Corée, favoriser une meilleure compréhension mutuelle et paver le chemin vers la réunification.

Sources : AAFC, La Croix (dont photo), The Washington Times.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)