Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 11:53

Le vendredi 11 juillet 2008, une touriste sud-coréenne a été tuée après le tir d'un soldat nord-coréen, dans les monts Kumgang. Dans l'attente des résultats d'une enquête où devraient étroitement coopérer les deux Corée, la femme serait sortie des limites du complexe touristique.

C'est un incident tragique qui endeuille également les relations intercoréennes : le vendredi 11 juillet 2008, une touriste sud-coréenne a été tuée dans les monts Kumgang, au nord de la péninsule, ouverts au tourisme sud-coréen depuis 1997. Alors que près de 2 millions de Sud-Coréens ont visité les "montagnes de diamant" en l'espace de 11 ans, dans le cadre d'une concession détenue par Hyundai Asan, c'est la première fois qu'un tel événement se produit.

Selon M. Kim Ho-nyun, porte-parole du ministère sud-coréen de la Réunification, Mme Park Wang-ja est morte après le tir intervenu vers 5h, avant que le corps ne soit emmené dans un hôpital au Sud. M. Kim a déclaré que "la Corée du Sud regrette profondément qu'un tel événement se soit produit."

Mme Park aurait quitté les limites du complexe touristique avant d'entrer dans une zone d'accès limité, probablement une zone militaire. Après avoir été avertie, elle se serait enfui et les soldats nord-coréens auraient reçu l'ordre de tirer.

Les voyages de Sud-Coréens dans les monts Kumgang ont été suspendus dans l'attente des résultats d'une enquête, pour laquelle il est attendu une pleine coopération des autorités nord et sud-coréennes.

L'AAFC déplore vivement un tel incident et adresse ses condoléances à la famille de Mme Park Wang-ja, décédée dans ces circonstances tragiques.

Cet événement survient alors qu'ont repris la veille les discussions sur le nucléaire nord-coréen, et que le dialogue intercoréen est au plus bas, avant un changement de ton récent de Séoul : si le président sud-coréen Lee Myung-bak a déclaré, le même jour, vouloir reprendre le dialogue intercoréen, les Nord-Coréens attendent que le président Lee, élu sur une ligne de fermeté vis-à-vis du Nord, mette en oeuvre les accords conclus lors du sommet intercoréen d'octobre 2007. (Sources : CNN, BBC, AFP, AAFC)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)