Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 13:59

Dans ses voeux prononcés à l'occasion du 1er janvier 2014, le Maréchal Kim Jong-un, Premier secrétaire du Parti du travail de Corée et Premier président de la Commission de la défense nationale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), a réaffirmé l'objectif de développer l'économie du pays. Par ailleurs, il a mis l'accent sur la nécessaire amélioration des relations intercoréennes. Ce discours traditionnel est très attendu non seulement en RPDC, mais aussi par les gouvernements des pays étrangers afin d'analyser quelles sont les priorités et les orientations définies par Pyongyang  au cours de la nouvelle année. Solidaire du combat des Coréens pour la réunification de leur patrie, l'Association d'amitié franco-coréenne espère qu'une nouvelle étape pourra être franchie en 2014 dans le rapprochement entre les deux Corée. Elle poursuivra par ailleurs ses actions d'essor des échanges franco-coréens, persuadée qu'ils sont les meilleurs garants de la paix, de la confiance et de la prospérité en Asie du Nord-Est.

Kim_Jong-un_01012014.jpg

Après avoir rendu hommage au Président Kim Il-sung et au Dirigeant Kim Jong-il, qui s'inscrit dans une  tradition coréenne de respect des pères, des anciens et des fondateurs, le Maréchal Kim Jong-un a adressé ses voeux de bonne année non seulement aux citoyens de la RPD de Corée, mais également "aux frères du Sud qui luttent pour l’indépendance, la démocratie et la réunification du pays, aux Coréens de la diaspora qui font preuve de dévouement pour la prospérité de la patrie ainsi qu’aux peuples progressistes et aux amis étrangers épris de justice et de paix". 

Revenant sur l'année 2013, marquée par une montée des tensions imputée à la politique de provocation des ennemis de la RPDC, il a rendu hommage au courage des soldats et des travailleurs pour atteindre l'objectif d'édifier une puissante économie nationale. Mettant l'accent sur les réalisations dans le domaine de la construction, il a cité le musée de la guerre de Libération de la patrie, inauguré à l'occasion des cérémonies du 60ème anniversaire de la fin de la guerre de Corée, la cité des scientifiques Unha, le défrichement du plateau de Sepho, le parc aquatique de Munsu et la station de ski de Masikryong, dont la rapidité de mise en place est devenue une référence ("à la vitesse de Masikryong", faisant écho à la "vitesse de Cheollima" des années 1950 et 1960). Par ailleurs, il a été rappelé l'allongement à douze ans de la durée de la scolarité obligatoire, comme reflétant la priorité donnée à l'éducation et à l'élévation du potentiel culturel, technique et scientifique.

Toutefois, les trois quarts du discours ont porté sur les objectifs de l'année 2014. L'économie, et tout d'abord l'agriculture (céréales, élevage, production maraîchère), est mentionnée en premier en vue de "l'amélioration du bien-être de la population", alors que la RPDC continue de lutter pour revenir à l'autosuffisance alimentaire, mise à mal par les catastrophes naturelles (sécheresse, inondations) des années 1990. La hausse de la production agricole, de même que le logement et les bâtiments publics, occupent une place importante dans les objectifs de construction : "on promouvra la réalisation des projets de construction importants comme les centrales hydroélectriques en étages de Chongchongang, le centre d’élevage de la région de Sepho, la ferme de culture fruitière de Kosan, la mise en valeur de salants, l’aménagement des canaux d’irrigation de la province du Hwanghae du Sud pour en achever les travaux dans les délais fixés. Une forte impulsion sera donnée à la construction de logements, de dortoirs, de bâtiments utiles à l’amélioration des conditions et de l’environnement de l’enseignement, et des établissements culturels."

S'agissant de l'industrie métallurgique et chimique, la mention de la nécessaire "remise à flot de la production", en favorisant l'innovation technologique, indique implicitement que les capacités de production ne sont pas pleinement utilisées. Il est également souligné le besoin de lutter contre "la pénurie d'électricité", qui constitue l'un des principaux goulots d'étranglement du développement économique. Outre les houillères - dont l'apport à la production énergétique est aujourd'hui indispensable en RPD de Corée - les énergies renouvelables (hydraulique, éolienne, géothermique, solaire) sont mises en avant dans le programme de développement des sources d'énergie. Le thème de la transition énergétique, très en vogue en Occident, trouve aussi un écho en Corée du Nord.

La remise récente de récompenses aux personnels des pêcheries militaires érige celles-ci comme un exemple à suivre pour moderniser la pêche, qui offre un apport important en protéines pour l'alimentation nationale, alors que les conditions géographique du Nord de la péninsule sont peu favorables à l'élevage : "il y a lieu de prendre des mesures au niveau de l’Etat pour relever le secteur des produits aquatiques. Dans ce secteur, on modernisera les bateaux et les engins de pêche". Toujours dans le secteur primaire, une mention particulière est accordée au reboisement.

Alors que l'année 2013 a été marquée par une diminution de la taille des unités de production agricole, recentrées sur les familles, en vue notamment d'améliorer les rendements, il est annoncé un renforcement de l'autonomie et des capacités d'initiative des acteurs économiques, parallèlement à un contrôle accru de l'Etat pour assurer une homogénéité des règles sur l'ensemble du territoire : "la façon de diriger et de gérer l’économie est à modifier de fond en comble. Il faut intensifier, sous la direction du Parti, le contrôle unifié de l’Etat sur l’économie, rehausser le sens des responsabilités et l’esprit d’initiative des entreprises et amener tous les travailleurs à remplir la responsabilité et le rôle qui leur reviennent en maîtres dans la production et la gestion économique", dans une référence implicite aux idées du Juche - fondement idéologique de la RPD de Corée - qui considèrent l'homme comme le maître de son destin.

Sont ensuite évoquées les priorités pour les différents secteurs de la société (culture, enseignement, sport, culture, défense) et sur le plan idéologique, en vue notamment de renforcer la formation des cadres du Parti et afin de contrer "toutes les tentatives de pénétration idéologique et culturelle de l’ennemi", alors qu'il est fait référence en début d'intervention à l'élimination d'une "faction" qui mettait en cause l'unité du Parti. 

Suivant l'usage, la fin du discours est consacré aux relations internationales et intercoréennes. en réaffirmant l'aspiration de l'ensemble des Coréens à la réunification de leur pays, sans ingérence étrangère, alors que les exercices de guerre américano-sud-coréens sont dénoncés comme faisant courir le danger d'un nouveau conflit dévastateur qui impliquerait les armes nucléaires : "les Etats-Unis et les forces belliqueuses sud-coréennes ont déployé une pléthore d’engins de guerre nucléaires dans la péninsule coréenne et ses environs et se livrent fiévreusement à des exercices de guerre nucléaire contre le Nord, au point que se crée une situation aussi grave qu’un petit incident militaire risque de déclencher une guerre totale. Si la guerre éclate sur cette terre, elle provoquera des désastres nucléaires irréparables, et les Etats-Unis ne pourront en aucune façon s’en sortir sains et saufs. Tous les Coréens doivent déjouer et briser résolument les manœuvres de confrontation et de guerre des forces belliqueuses intérieures et extérieures, sans jamais les tolérer". Entre 1994 et 1996, les exercices conjoints annuels américano-sud-coréens "Team Spirit" (aujourd'hui, "Key Resolve") avaient été annulés dans le cadre des négociations sur les armes nucléaires en Asie du Nord-Est. Si les Etats-Unis faisaient à nouveau le choix de ne pas conduire ces manoeuvres, ils ouvriraient effectivement la possibilité du retour à la table des négociations en Asie du Nord-Est, en vue de la mise en place d'un véritable mécanisme de sécurité collective qui permettrait de briser le cercle vicieux des tensions et des sanctions.

Un appel est lancé à "la création d’un climat favorable à l’amélioration des rapports Nord-Sud", en appelant les "autorités sud-coréennes" à "interrompre leur campagne de confrontation insensée entre compatriotes et celle d’élimination des « suivistes du Nord » et emprunter la voie de l’amélioration des rapports Nord-Sud". A l'automne dernier, les réunions de familles séparées avaient été suspendues sine die dans un contexte de durcissement politique au Sud et de répression des forces de gauche accusées d'être pro-Nord. Les autorités nord-coréennes font un geste d'ouverture en indiquant être prêtes à regarder vers l'avenir, quel que soit le passé de ceux auxquels elles tendent la main : "nous irons de l’avant avec tous ceux qui font cas de la nation et aspirent à la réunification, sans les interroger sur leur passé, et nous nous emploierons toujours à améliorer les rapports entre le Nord et le Sud." L'allusion implicite s'adresse à la Présidente Mme Park Geun-hye, fille du général Park Chung-hee qui a mis en place le régime le plus autoritaire qu'ait connu la Corée du Sud, et aujourd'hui accusée par l'opposition sud-coréenne de marcher dans ses pas. La RPDC indique ainsi qu'elle est prête à ne pas faire grief à Mme Park de ce dont est l'héritière, dès lors qu'elle mettrait fin à la répression en cours.

Vis-à-vis du reste du monde, le Maréchal Kim Jong-un a rappelé que "l’année dernière, sur la scène internationale se sont poursuivies obstinément les manœuvres d’ingérence et de guerre des impérialistes menaçant la souveraineté d’Etats indépendants et le droit à l’existence de l’humanité", et que dans ce contexte la RPD de Corée continuera de défense ses capacités d'autodéfense en vue de la paix et de stabilité dans la péninsule coréenne : "la paix est un bien précieux pour notre peuple, mais elle ne peut être obtenue par les seuls bon vouloirs ou supplications. Tant que les nuages noirs de la guerre nucléaire qui nous vise flottent en permanence sur la péninsule coréenne, nous ne pouvons nullement rester les bras croisés, nous défendrons de pied ferme la souveraineté du pays et la paix, la dignité de la nation, en usant de notre grande force d’autodéfense."  A l'égard des pays qui respectent sa souveraineté, la RPD de Corée maintiendra sa politique de développement de relations d'amitié et de coopération : "à l’avenir aussi, notre Parti et le gouvernement de notre République maintiendront fermement les idées de leur politique extérieure que sont l’indépendance, la paix et l’amitié et s’attacheront à nouer et à étendre les relations d’amitié et de coopération avec tous les pays qui respectent la souveraineté de notre pays et nous traitent amicalement, à préserver la paix et la sécurité dans le monde et à réaliser la prospérité commune de l’humanité.

Source : AAFC, Naenara 

 

Message de nouvel an de Kim Jong-un

Premier secrétaire du Parti du travail de Corée

Premier président de la Commission de la défense nationale

de la République populaire démocratique de Corée

1er janvier 2014 

 

Chers camarades,

Chers officiers et soldats de l’Armée populaire, civils et frères,

Nous avons fait nos adieux à 2013, année qui a posé des jalons marquants sur la voie sacrée de la révolution Juche et saluons la nouvelle année 2014 avec un débordement de confiance dans l’avenir et de fierté révolutionnaire.

Je tiens d’abord, en traduisant les regrets illimités et le respect cordial de tous les officiers et soldats de l’Armée populaire et civils, à rendre le plus grand hommage et à adresser mes vœux de bonne année aux éminents Président Kim Il-sung et Dirigeant Kim Jong-il.

Je présente mes respects à ceux qui ont fait l’année dernière le sacrifice de leur précieuse vie pour la défense de la patrie et l’édification du socialisme, et j’adresse mes vœux de bonne année à tous les officiers et soldats de l’Armée populaire et à tous les civils en train d’inaugurer sous la direction de notre Parti une nouvelle époque de la prospérité de la patrie.

Je forme le vœu que toutes les familles débordent de bonheur et de joie à l’occasion du nouvel An.

De même, mes vœux de bonne année vont aux frères du Sud qui luttent pour l’indépendance, la démocratie et la réunification du pays, aux Coréens de la diaspora qui font preuve de dévouement pour la prospérité de la patrie ainsi qu’aux peuples progressistes et aux amis étrangers épris de justice et de paix.

L’année dernière a été une année digne de fierté, parce que marquée des brillantes victoires remportées par le Parti, l’armée et le peuple entiers dans l’édification d’une puissance socialiste prospère et dans la sauvegarde du socialisme en livrant une offensive générale conformément à la nouvelle ligne de développement parallèle proposée par le Parti.

L’an dernier, notre armée et notre peuple, étroitement unis autour du Parti, ont honoré les idées et la cause des éminents Président Kim Il-sung et Général Kim Jong-il et accru encore la puissance politique et idéologique des rangs de nos révolutionnaires.

Lors des festivités politiques du 65ème anniversaire de la fondation de notre République et du 60ème anniversaire de  la  Victoire  et  à  l’occasion  de  toutes  les  activités  qu’ils  ont  menées  l’an  dernier,  notre  armée  et notre peuple ont montré avec force leur volonté, issue d’une foi irréductible, d’honorer à jamais les grands Président Kim Il-sung et Général Kim Jong-il et de perpétuer leurs hauts faits mémorables.

La politique de respect et d’amour pratiquée par notre Parti envers le peuple a formé, avec l’ardent dévouement de celui-ci qui voit dans le Parti sa mère, un amalgame qui a porté à un palier nouveau les liens entre le Parti et les masses populaires.

Notre Parti a pris des dispositions catégoriques pour éliminer l’ordure fractionniste qui demeurait retranchée en son sein en cette époque de lutte exaltante pour l’édification d’une puissance prospère. Parce qu’il a dévoilé et éliminé en temps opportun par une décision pertinente la clique fractionniste antiparti et contre-révolutionnaire, le Parti et les rangs des révolutionnaires se sont renforcés et notre unité monolithique a gagné davantage en puissance. A travers la lutte qu’il a menée alors, notre Parti a prouvé qu’il se redynamisera dans ses fonctions et son rôle militants pour s’acquitter devant l’époque et l’histoire de sa glorieuse mission de Parti au service du peuple et redoublera de dévouement à celui-ci.

L’an passé, nous avons accru la capacité d’autodéfense du pays et remporté de grandes victoires dans l’âpre affrontement avec les impérialistes.

Les scientifiques, techniciens et ouvriers du secteur de la défense nationale ont, forts d’une foi et d’une audace inébranlables, atteint le summum de la science de la défense nationale, manifestant ainsi la puissance de la Corée du Songun et contribuant grandement à l’accroissement de la capacité de défense du pays. Les officiers et soldats de l’Armée populaire et des Forces populaires de l’Intérieur, déterminés à défendre le Leader au péril de leur vie et à sauvegarder la patrie, ont assuré la sécurité du Parti, du Leader, de la patrie et du peuple en bravant la mort, brisé à chaque occasion les tentatives insensées de provocation d’une guerre nucléaire de l’ennemi et sa campagne de confrontation avec notre République, démontrant ainsi à l’évidence la dignité et la puissance de notre République.

L’année dernière, en dépit d’une situation difficile et complexe, l’armée et le peuple ont remporté, en unissant leur force, d’éclatants succès dans la construction d’une puissance économique et l’amélioration du bien-être général.

Dans différents secteurs et unités de l’économie nationale, la production a pris un essor et les assises d’une économie indépendante sont consolidées. En particulier, les cadres et les travailleurs du secteur agricole ont innové dans la production malgré les difficultés rencontrées et les conditions climatiques défavorables, contribuant à améliorer la vie du peuple.

Les bâtisseurs, dont des militaires de l’Armée populaire, ont érigé de nombreuses créations monumentales en faveur de la richesse, de la puissance et de la prospérité de la patrie et du bonheur du peuple et ouvert une période de pleine floraison de la construction.

A l’appel du Parti invitant à créer la « vitesse de Masikryong », ils ont élevé avec fruit dans un bref délai, en faisant preuve d’un ardent patriotisme et d’une grande abnégation, de nombreux ouvrages dont le musée de la guerre de Libération de la patrie, la cité des scientifiques Unha, le parc aquatique de Munsu et la station de ski de Masikryong, créations dignes de l’époque du Parti du travail, honorant ainsi la patrie dont l’aspect se renouvelle au fil des jours et permettant que les rires de bonheur du peuple fusent partout. Engagés dans la grande campagne de construction dont le défrichement du plateau de Sepho, les bâtisseurs ont dompté la nature en surmontant toutes les difficultés qu’ils rencontraient, faisant ainsi des percées dans la réalisation anticipée du grandiose dessein du Parti.

L’année dernière, de nouveaux progrès ont également marqué le domaine de la culture dont le sport et l’enseignement.

S’inspirant du projet du Parti concernant l’édification d’une puissance sportive, le pays entier a bouillonné de ferveur sportive et nos sportifs dignes de confiance ont fait honneur à la patrie en arrachant des médailles d’or dans des compétitions internationales. Les préparatifs de mise en vigueur d’un enseignement obligatoire de douze années pour tous ont progressé avec succès, le secteur scientifique et technique a accompli nombre de réalisations et des installations médicales modernes ont été mises en place, améliorant le service médical pour le peuple. Le secteur musical a créé plus d’un chef-d’œuvre digne de notre époque, qui a exalté le sentiment de dévouement des militaires et des civils et les ont encouragés avec force à la lutte et à des exploits.

Les éclatantes victoires et réalisations de l’année dernière sont le fruit exaltant de la lutte héroïque qu’ont menée courageusement le Parti, l’armée et le peuple entiers, farouchement déterminés par leur foi à ériger une puissance socialiste prospère, en adhérant à la ligne et à la politique révolutionnaires et populaires de notre Parti et à ses directives avisées.

Par la lutte menée l’année dernière, nous avons démontré à l’évidence que nos idées, notre force et notre style valent le plus et que rien ne peut barrer la route à notre œuvre sacrée progressant vers un idéal et un objectif ambitieux.

J’adresse mes vifs remerciements à tous les officiers et soldats de l’Armée populaire et civils qui ont honoré 2013, année significative, par des réussites extraordinaires, en faisant preuve d’une fidélité sans bornes au Parti, d’un amour ardent pour la patrie et d’un dévouement sans pareil.

Camarades,

La nouvelle année 2014 sera une année de lutte grandiose, une année de grandes mutations, car tous les fronts de l’édification d’une puissance socialiste prospère devront voir se déclencher un nouvel essor pour inaugurer une ère de prospérité de la Corée du Songun.

Cette année, nous devons mener une lutte exaltante pour anticiper la réalisation des beaux rêves et aspirations du peuple, et nous aurons une marche triomphale à faire pour préparer les grandes festivités du 70anniversaire de la fondation du glorieux Parti du travail de Corée.

Cette année prometteuse, il nous incombe d’accélérer notre marche héroïque, forts de la foi dans la victoire et de l’enthousiasme, pour inaugurer une période de pleine prospérité dans la révolution et le développement du pays.

« Déclenchons un grand essor dans tous les secteurs de l’édification d’une puissance prospère, tout animés de la foi dans la victoire ! », tel est le mot d’ordre à porter par notre Parti et notre peuple dans leur lutte de cette année.

Nous devons veiller à ce que les secteurs de l’agriculture et du bâtiment ainsi que celui de la science et de la technologie soient les premiers à porter le flambeau de l’innovation appelé à déclencher l’essor de tous les autres secteurs de l’édification du socialisme.

Cette année est significative parce qu’elle marque le 50ème anniversaire de la publication des Thèses sur la question rurale dans le cadre du socialisme par le Président Kim Il-sung, grand Leader.

Nous devons impulser les révolutions idéologique, technique et culturelle en milieu rural et accroître de façon décisive la production agricole pour prouver sans conteste la pertinence et la vitalité des Thèses rurales socialistes. Dans notre effort pour l’édification économique et l’amélioration du bien-être de la population, nous concentrerons toutes nos forces sur l’agriculture qui sera le front principal. Le secteur de l’agriculture doit appliquer autant que possible les méthodes agricoles scientifiques et soigner les travaux agricoles pour atteindre à tout prix l’objectif de production céréalière proposé par le Parti. On développera par tous les moyens l’élevage et généralisera la culture maraîchère en serre et celle des champignons pour accroître l’approvisionnement de la population en viande, légumes et champignons.

Cette année, nous devons inaugurer un nouvel épanouissement du bâtiment.

Le bâtiment importe pour jeter les assises d’une puissance prospère et préparer le cadre d’une vie heureuse du peuple. Il faut ériger nombre d’édifices d’ordre mondial, dignes de l’époque du Songun, et de constructions utiles à l’amélioration des conditions de vie du peuple pour consolider la base d’une économie indépendante et assurer au peuple une vie plus aisée et plus civilisée. On promouvra la réalisation des projets de construction importants comme les centrales hydroélectriques en étages de Chongchongang, le centre d’élevage de la région de Sepho, la ferme de culture fruitière de Kosan, la mise en valeur de salants, l’aménagement des canaux d’irrigation de la province du Hwanghae du Sud pour en achever les travaux dans les délais fixés. Une forte impulsion sera donnée à la construction de logements, de dortoirs, de bâtiments utiles à l’amélioration des conditions et de l’environnement de l’enseignement, et des établissements culturels et de services construits de façon parfaite. Cette année encore, il faut que l’armée et le peuple coopèrent pour rendre la ville de Pyongyang plus grandiose et plus splendide, et soigner l’aménagement des provinces, villes et arrondissements de sorte que les particularités locales soient mises en valeur.

La science et la technologie jouent un rôle de force motrice dans la construction d’un Etat puissant et prospère, et leur développement conditionne le bonheur du peuple et la prospérité de la patrie.

Le secteur de la recherche scientifique est invité à résoudre les problèmes posés à long terme par le développement de l’économie du pays et l’amélioration du bien-être de la population aussi bien que ceux surgis dans la vie et à atteindre le summum, afin d’ouvrir un raccourci pour édifier l’économie du savoir. Les scientifiques et les techniciens doivent donner toute la mesure de leur talent et de leur ardeur, en tirant le parti maximal des atouts que le Parti a mis à leur disposition, pour accomplir tous des réalisations de valeur en vrais patriotes fort utiles à l’édification d’une patrie riche et puissante. Toute la société doit faire cas de la science et de la technologie, et tous les cadres et travailleurs s’appliquer à assimiler les plus récentes réalisations scientifiques et techniques sous le mot d’ordre de se transformer en compétences scientifiques et techniques.

Il faut aviver les flammes de l’innovation dans tous les secteurs de l’économie nationale, notamment le secteur d’amont, secteur de l’industrie de base.

L’industrie métallurgique et l’industrie chimique sont un couple de piliers essentiels à une puissance économique, et leur développement est un gage important de l’édification économique et de l’amélioration du bien-être du peuple. Les secteurs métallurgique et chimique doivent porter haut le mot d’ordre de l’adaptation à la situation du pays et de la modernisation et chercher activement à remettre à flot la production en recourant à nos matières premières et combustible ainsi qu’aux récentes réalisations scientifiques et techniques pour fournir en quantité suffisante les matériaux en fer et en acier et les divers produits chimiques nécessaires à la relance de l’ensemble de l’économie nationale et à l’amélioration du bien-être du peuple.

Il faut donner la priorité absolue aux industries électrique et houillère. Des mesures s’imposent pour augmenter au maximum le rendement des centrales existantes, et d’autre part, on élaborera un plan à long terme pertinent pour remédier de façon radicale à la pénurie d’électricité, plan qu’on s’appliquera à réaliser, et l’on produira davantage d’électricité en exploitant les énergies naturelles, notamment éolienne, géothermique et solaire, et surtout les ressources hydrauliques. On augmentera au maximum la production de charbon dans les houillères, résoudra une fois pour toutes les difficultés de transports, surtout le transport ferroviaire, et innovera en coopération dans les secteurs de l’électricité, du charbon et du transport ferroviaire afin de stimuler le développement de l’économie nationale.

Il faut consacrer de gros efforts au développement de l’industrie légère qui assume une grande part dans l’amélioration des conditions de vie du peuple. Les usines de l’industrie légère accéléreront leur modernisation et l’application du système Computer Numerical Control et utiliseront le plus souvent les matières premières et matériaux du pays pour normaliser la production, et toutes les villes et tous les arrondissements développeront l’industrie locale conformément à leur situation pour produire davantage d’articles de grande consommation de bonne qualité.

Il y a lieu de prendre des mesures au niveau de l’Etat pour relever le secteur des produits aquatiques. Dans ce secteur, on modernisera les bateaux et les engins de pêche et livrera d’intenses sorties de pêche selon des méthodes scientifiques de façon que des coups de sirène puissent retentir dans tous les ports pour annoncer une pêche abondante, à l’exemple des hommes du secteur de la pêche de l’Armée populaire qui ont obtenu des prises éminemment abondantes en bravant la mort pour exécuter l’ordre du Commandant suprême ; de même, on pratiquera l’aquiculture côtière sur une large échelle.

Il faut protéger et multiplier par tous les moyens les ressources précieuses du pays, notamment celles du sous-sol, les ressources forestières et maritimes, planter des arbres sur une vaste échelle par un mouvement de masse pour recouvrir toutes les montagnes du pays d’une verdure luxuriante.

Tous les secteurs de l’économie nationale sont invités à mettre en œuvre tout le potentiel productif et toutes les possibilités latentes pour accroître la production et déployer un intense effort d’économie. Qui dit économie, dit production. Il y va de l’amour de chacun pour le pays. Un effort social d’austérité s’impose pour économiser même un watt d’électricité, un gramme de charbon et une goutte d’eau. Tout le monde doit s’habituer à mener en bon économe la vie économique nationale en faisant preuve d’un amour ardent pour le pays et hautement conscient de sa responsabilité de maître.

La façon de diriger et de gérer l’économie est à modifier de fond en comble. Il faut intensifier, sous la direction du Parti, le contrôle unifié de l’Etat sur l’économie, rehausser le sens des responsabilités et l’esprit d’initiative des entreprises et amener tous les travailleurs à remplir la responsabilité et le rôle qui leur reviennent en maîtres dans la production et la gestion économique.

Un grand bond est à réaliser dans l’édification de la culture, dont l’enseignement.

Le secteur de l’enseignement doit améliorer le contenu, la méthode, les conditions et l’environnement de son activité d’éducation en accord avec les exigences de la révolution et de l’évolution de la situation et faire aborder un nouveau tournant à l’enseignement, notamment l’enseignement secondaire général.

Le secteur de la santé est invité à s’investir dans la thérapeutique et la prophylaxie destinées à promouvoir la santé de la population de façon que celle-ci puisse mieux bénéficier des avantages de notre système sanitaire socialiste.

La littérature et les arts jouent un rôle de clairon et de moteur puissant dans la marche révolutionnaire pour l’édification d’une puissance prospère. Il leur revient de régler leur allure sur le rythme de progrès de notre révolution et l’effervescence où se trouve le pays et de créer ainsi un grand nombre de chefs-d’œuvre pouvant représenter l’époque par leur valeur idéologique et artistique et capables de faire vibrer les cœurs.

Il faut généraliser dans le pays l’ardeur au sport.

Les sportifs doivent intensifier l’entraînement en se proposant l’ambitieux objectif de conquérir l’hégémonie mondiale dans leurs épreuves. On développera encore la science et la technique sportives et généralisera la pratique du sport et la culture physique en vue d’une brillante réalisation du dessein du Parti d’édifier un pays du sport.

De gros efforts sont à consentir sans discontinuer pour renforcer la défense nationale. C’est là la plus importante des tâches à réaliser par l’Etat, comme c’est sur des armes puissantes que reposent la dignité du pays, le bonheur du peuple et la paix.

Il faut développer et renforcer toujours l’Armée populaire pour qu’elle mérite d’être appelée puissante armée révolutionnaire Paektusan par sa fidélité illimitée au Parti, au Leader, à la patrie et au peuple.

L’essentiel en est de renforcer les compagnies, unités de combat principales et points d’appui de la vie des militaires. Il convient de les transformer en unités de combat élitaires, irréprochablement préparées sur les plans politique, idéologique et technique militaire, et en lieux tenant la place de leurs maisons natales remplies de tendresse familiale.

Le travail d’éducation politique et idéologique doit être renforcé davantage envers les militaires pour former en eux des combattants imperturbables dans leurs foi et convictions et décidés à défendre au péril de leur vie le Palais du Soleil de Kumsusan et le Comité central du Parti.

Il faut intensifier les exercices de combat et impulser le mouvement des fins tireurs et des canonniers d’élite pour transformer chacun des militaires en un vrai guerrier capable d’affronter cent adversaires à lui seul, pourvu d’un art de tir infaillible, d’une grande endurance physique et d’un vif sens de la discipline.

Un système de commandement à exercer par le Parti et un style de service militaire rigoureux doivent être implantés au sein des Forces populaires de l’Intérieur de Corée de façon qu’elles puissent s’acquitter de leurs nobles mission et devoir de défense du Leader, du régime et du peuple. La Garde rouge des ouvriers et des paysans devra, de son côté, multiplier ses exercices de combat et se tenir toujours fin prête pour intervenir.

Il revient à l’industrie de défense nationale de produire davantage d’armes de notre cru, légères, sans pilote, intellectualisées et de haute précision pour accroître davantage la capacité d’autodéfense du pays.

La base politique et idéologique de notre révolution doit être consolidée sans discontinuer.

Elle décide de l’issue de notre bataille de défense du socialisme, et la consolidation politique et idéologique de nos rangs de révolutionnaires constitue la plus importante des tâches qui nous incombent.

En cette année significative marquant le 40anniversaire de la proclamation du programme de transformation de toute la société selon le kimilsunisme par le grand Général Kim Jong-il, nous devons raffermir davantage le Parti dans son organisation et son idéologie, transformer tous les membres de la société en kimilsunistes-kimjongilistes convaincus et cimenter l’unité monolithique de nos rangs révolutionnaires.

Il faut implanter un système de direction unique au sein du Parti, assurer la pureté de ses rangs et redynamiser ses organisations dans leurs fonctions et rôle militants. L’intensification de la formation idéologique des cadres, des membres du Parti et des autres travailleurs s’impose pour que tous suivent avec une foi inébranlable le grand Président Kim Il-sung, l’éminent Dirigeant Kim Jong-il et le Parti en accordant leur façon de penser et d’agir avec les idées et les intentions de ce dernier. Il faut se mettre en garde contre tout ce qui risque de porter atteinte à l’unité et à la cohésion des rangs du Parti et de la révolution et de nuire à notre unité monolithique. Une lutte intense est à livrer contre toutes les idées hétérogènes et tendances décadentes de nature à saper notre régime pour faire échec à toutes les tentatives de pénétration idéologique et culturelle de l’ennemi.

La mise en jeu maximale de la force morale des masses est requise pour raviver l’essor dans tous les secteurs de l’édification d’une puissance socialiste prospère.

La plus grande réserve pour la création et l’innovation, la clé des faits prodigieux réside dans la mise en jeu de la force morale des militaires et des civils. Il convient de lancer une vaste campagne de motivation idéologique et morale pour canaliser la force morale des membres du Parti et des autres travailleurs, de les amener à faire leur le patriotisme Kim Jong-il et à le faire valoir dans leur activité pour accomplir des hauts faits héroïques dans l’édification exaltante d’une patrie socialiste prospère et hautement civilisée.

Une discipline et un ordre révolutionnaires s’imposent dans tous les secteurs de la lutte révolutionnaire et des activités pour le développement du pays.

C’est un facteur important de la mise en évidence des avantages de notre société collectiviste et du succès de toute entreprise. Il faut veiller à ce que tous les secteurs et unités d’activité appliquent à fond la politique et les orientations du Parti, les lois, les décisions et directives de l’Etat et à ce que tous les cadres et les travailleurs observent strictement les règlements et l’ordre, hautement conscients d’être les maîtres de la société et les citoyens de notre République.

Les cadres doivent se dépenser sans se ménager pour s’acquitter de leur obligation de personnel dirigeant de la révolution et de serviteurs dévoués du peuple.

Ils feront preuve d’une fidélité absolue au Parti, d’un sens élevé des responsabilités dans leur travail et d’un grand zèle pour lancer toute entreprise avec largeur d’esprit et la mener avec persévérance jusqu’à son achèvement, pour ainsi réaliser sans faute les desseins et intentions du Parti.

Ils feront des besoins et intérêts du peuple le critère absolu de leur activité, chercheront à répondre à leurs désirs et à lui faire profiter par toute entreprise. Ils témoigneront d’un profond respect aux exigences et aux avis des masses, vivre et travailler toujours en véritables serviteurs du peuple.

Cette année marque le 20anniversaire de l’apposition de la dernière signature autographe du grand Président Kim Il-sung, sur un document historique relatif à la réunification du pays.

Nous devons obtenir cette année de nouveaux progrès dans le mouvement en faveur de la réunification du pays, fidèles aux recommandations des grands Président Kim Il-sung et Général Kim Jong-il.

Pour résoudre le problème de la réunification du pays conformément à l’aspiration et aux exigences de la nation, nous devons rejeter les forces extérieures et maintenir fermement l’idée « entre nous, Coréens ».

L’ensemble des Coréens du Nord, du Sud et de la diaspora constituent la force motrice de la réunification, et celle-ci ne pourra se réaliser en toute indépendance conformément à leurs intérêts et besoins que lorsqu’ils maintiendront fermement l’idée « entre nous, Coréens ».

Colporter de pays en pays le problème interne de la nation, problème des rapports Nord-Sud, et solliciter la « coopération internationale » est une honte et une traîtrise servile envers les grandes puissances, traîtrise mettant le sort de la nation à la merci des forces extérieures. Le Nord et le Sud doivent adhérer au principe d’indépendance spécifié dans les Trois Principes de la réunification de la patrie et la Déclaration commune Nord-Sud, s’attacher à l’idée « entre nous, Coréens » et respecter et appliquer loyalement les déclarations communes.

Il faut lutter avec force pour préserver la sécurité de la nation et la paix.

Les Etats-Unis et les forces belliqueuses sud-coréennes ont déployé une pléthore d’engins de guerre nucléaires dans la péninsule coréenne et à ses environs et se livrent fiévreusement à des exercices de guerre nucléaire contre le Nord, au point que se crée une situation aussi grave qu’un petit incident militaire risque de déclencher une guerre totale. Si la guerre éclate sur cette terre, elle provoquera des désastres nucléaires irréparables, et les Etats-Unis ne pourront en aucune façon s’en sortir sains et saufs. Tous les Coréens doivent déjouer et briser résolument les manœuvres de confrontation et de guerre des forces belliqueuses intérieures et extérieures, sans jamais les tolérer.

La création d’un climat favorable à l’amélioration des rapports Nord-Sud s’impose.

S’il est navrant de voir notre nation vivre séparée à cause des forces extérieures, il est d’autant plus intolérable que l’on s’attaque et se montre antagoniste entre compatriotes, ce qui offre seulement l’occasion de pêcher en eau trouble aux forces hostiles à la réunification de la Corée. Il est grand temps de mettre un terme à l’échange d’attaques et de critiques nuisibles et à toute action pouvant porter préjudice à la réconciliation et à l’union. Les autorités sud-coréennes doivent interrompre leur campagne de confrontation insensée entre compatriotes et celle d’élimination des « suivistes du Nord » et emprunter la voie de l’amélioration des rapports Nord-Sud, en prêtant l’oreille aux avis de la nation éprise d’indépendance, démocratie et réunification de la patrie. Nous irons de l’avant avec tous ceux qui font cas de la nation et aspirent à la réunification, sans les interroger sur leur passé, et nous nous emploierons toujours à améliorer les rapports entre le Nord et le Sud.

Tous les Coréens du Nord, du Sud et de la diaspora devront s’unir sous le drapeau du patriotisme authentique, sous la bannière de l’idée « entre nous, Coréens » et s’engager d’un pas ferme dans la lutte pan-nationale pour la réunification de la patrie afin d’ouvrir cette année une nouvelle phase en faveur de la réunification indépendante, de la paix et de la prospérité.

L’année dernière, sur la scène internationale se sont poursuivies obstinément les manœuvres d’ingérence et de guerre des impérialistes menaçant la souveraineté d’Etats indépendants et le droit à l’existence de l’humanité.

En particulier, dans la péninsule coréenne, le point le plus chaud du monde, les manœuvres de provocation d’une guerre nucléaire des forces hostiles s’acharnant à écraser notre République ont fait planer un danger de guerre explosif, menaçant gravement la paix et la sécurité de la région et du reste du monde.

La paix est bien précieuse pour notre peuple, mais elle ne peut être obtenue par les seuls bon vouloir ou supplications. Tant que les nuages noirs de la guerre nucléaire qui nous vise flottent en permanence sur la péninsule coréenne, nous ne pouvons nullement rester les bras croisés, nous défendrons de pied ferme la souveraineté du pays et la paix, la dignité de la nation, en usant de notre grande force d’autodéfense.

A l’avenir aussi, notre Parti et le gouvernement de notre République maintiendront fermement les idées de leur politique extérieure que sont l’indépendance, la paix et l’amitié et s’attacheront à nouer et à étendre les relations d’amitié et de coopération avec tous les pays qui respectent la souveraineté de notre pays et nous traitent amicalement, à préserver la paix et la sécurité dans le monde et à réaliser la prospérité commune de l’humanité.

Vastes sont les tâches que nous avons à réaliser et notre chemin est hérissé de difficultés, mais notre cause révolutionnaire est promise à la victoire comme elle va de l’avant sous le drapeau du grand kimilsunisme-kimjongilisme.

Luttons tous énergiquement pour des victoires plus éclatantes en cette nouvelle année, étroitement unis autour du Parti dans une même pensée et une même volonté, en nourrissant de grandes ambitions et une confiance inébranlable.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)