Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 19:41

Le général Kim Yong-chol, vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée et directeur du département du Front uni (en charge des relations intercoréennes), est parti pour les Etats-Unis pour préparer le sommet de Singapour, prévu le 12 juin, entre les présidents Donald Trump et Kim Jong-un. Ayant fait carrière dans les services de renseignement, le général Kim Yong-chol est l'un des hommes de confiance du Maréchal Kim Jong-un : lors du dernier sommet entre ce dernier et le Président Moon Jae-in le 26 mai 2018, Kim Yong-chol siégeait à droite du Président Kim Jong-un. Autant dire que son avis aura du poids sur la tenue de la première rencontre au sommet américano - nord-coréenne, où son homologue côté américain est le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, également issu des services, qui a déjà rencontré plusieurs fois le dirigeant nord-coréen à Pyongyang.

Kim Yong-chol reçu à Cuba par Raul Castro Ruiz le 24 mai 2018

Kim Yong-chol reçu à Cuba par Raul Castro Ruiz le 24 mai 2018

Comme souvent pour les personnalités nord-coréennes, les informations biographiques proviennent de sources ouvertes du renseignement sud-coréen devant être prises avec prudence, notamment pour les dates de naissance et les débuts de carrière (avant des mentions dans les sources publiques nord-coréennes), car souvent erronées faute en particulier de recoupements suffisants.

Sous ces réserves méthodologiques, Kim Yong-chol serait né en 1946 et aurait servi comme jeune officier de liaison à partir de 1968 auprès de la commission militaire d'armistice, réunissant les anciennes parties à la guerre de Corée dans la zone démilitarisée. 

Son ascension a suivi celle du Général Kim Jong-il, plus âgé que lui de quelques années : le général Kim Yong-chol a conduit des délégations nord-coréennes lors des discussions militaires intercoréennes en 1992 et en 2006-2007, et on le retrouve dans les différents événements intercoréens de la période du "rayon de soleil" (1998-2008) d'amélioration des relations Nord-Sud. Sa nomination comme vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée, en charge du département du Front uni, à l'issue du septième congrès du Parti du travail de Corée s'étant tenu en mai 2016, consacre son rôle dans les relations intercoréennes, à une période où celles-ci étaient au plus bas. Il a conduit la délégation nord-coréenne lors des cérémonies de clôture des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud. 

Certains médias conservateurs ont alors voulu faire croire qu'il aurait orchestré le dramatique naufrage de la corvette "Cheonan" : non seulement son implication supposée ne repose sur aucun élément tangible (comme l'a alors rappelé le gouvernement sud-coréen), mais la responsabilité nord-coréenne est largement battue en brèche et jugée non prouvée dans les milieux du renseignement occidental,  étant ouvertement remise en cause par un ancien membre du groupe d'enquête (le 26 mai 2010), par des chercheurs indépendants d'universités américaines (le 12 juillet 2010), ou encore par des experts de la marine russe (juillet 2010) invités par Séoul à examiner les « preuves » de la culpabilité de la Corée du Nord.

Dotée d'une forte personnalité, le général Kim Yong-chol est décrit par les services sud-coréens comme un homme intègre, intelligent et entièrement dévoué au Président Kim Jong-un : en d'autres termes, un modèle de grand commis de l'Etat en République populaire démocratique de Corée.

Sources : 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?