Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 19:28

Les travaux du septième congrès du Parti du travail de Corée se sont achevés lundi 9 mai 2016 avec l'élection de Kim Jong-un, jusqu'alors Premier Secrétaire du Parti du travail de Corée (PTC), aux fonctions de Président du PTC. La proclamation de son élection a eu lieu en présence de journalistes étrangers - tandis que l'arrestation puis l'expulsion d'un journaliste étranger de la BBC (fait rarissime) a monopolisé l'attention des médias. Le nouveau Praesidium du Comité central du PTC comprend, outre le Président du Parti Kim Jong-un, Kim Yong-nam, Président du Praesidium de l'Assemblée populaire suprême, Pak Pong-ju, Premier ministre, Choe Ryong-Hae, secrétaire du Comité central, et Hwang Pyong-so, vice-maréchal, et qui dirige par ailleurs le bureau politique de l'Armée populaire de Corée. L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) revient sur quelques points saillants du rapport d'activité.

Kim Jong-un a été élu Président du Parti du travail de Corée.

Kim Jong-un a été élu Président du Parti du travail de Corée.

Le rapport d'activité, inscrivant la continuité de l'action du PTC dans la ligne définie par le fondateur de la RPD de Corée, le Président Kim Il-sung, puis par son successeur, le dirigeant Kim Jong-il, a réaffirmé le kimilsunisme-kimjongilisme comme son idéologie directrice (outre les références aux idées du Juche et à la politique de Songun dans la construction du socialisme). Il a réitéré la ligne de développement simultané de l'économie et de la défense nationale. Dans ce cadre, il a présenté les objectifs d'un nouveau plan quinquennal (couvrant la période 2016-2020) comme devant orienter le développement de l'économie nationale.

L'objectif de réunification de la Corée et les objectifs de la diplomatie de la RPDC ont représenté une part importante du rapport d'activité. Concernant la réunification de la péninsule, il a été réaffirmé que l'action conduite par la RPDC s'inscrit dans la continuité des déclarations conjointes Nord-Sud du 15 juin 2000 et du 4 octobre 2007

Grâce à la volonté patriotique sublime de réunification du Dirigeant Kim Jong Il et à sa grande résolution, le sommet Nord-Sud a eu lieu à deux reprises pour la première fois depuis la division nationale, et la Déclaration commune du 15 Juin ayant pour noyau l’idéal « entre nous, Coréens » et la Déclaration du 4 Octobre, programme pour son application, ont été adoptées. Ce fut un événement remarquable qui a posé un jalon historique dans le mouvement pour la réunification indépendante et marqué un tournant dans cette œuvre.

En ce qui concerne les relations internationales, la RPDC a clarifié à nouveau le principe de non-utilisation de l'arme nucléaire en premier (confortant le principe de dissuasion nucléaire), et sa contribution à la non-prolifération de l'arme nucléaire :

Notre République, pays nucléaire responsable, n’emploiera pas l’arme nucléaire comme elle l’a déjà déclaré, tant que les forces agressives hostiles ne violent pas notre souveraineté avec cette arme.

Elle accomplira loyalement le devoir qui lui incombe en matière de non-prolifération nucléaire devant la communauté internationale et travaillera à dénucléariser notre globe.

Tout en dénonçant la politique hostile des Etats-Unis à son égard, la RPD de Corée a à nouveau tendu la main à ses adversaires (sans les nommer) en se déclarant prête à améliorer ses relations avec tous les pays étrangers dans le respect de sa souveraineté :

Le PTC et le gouvernement de la RPDC amélioreront et normaliseront les relations avec les pays qui respectent la souveraineté de notre pays et le traitent amicalement même s’ils s’étaient montrés hostiles envers nous.

Ces gages de bonne volonté seront-ils entendus ? C'est en tout cas le voeu que forme l'AAFC pour qu'advienne une ère de paix et de prospérité dans la péninsule coréenne.

Sources :

- Bulletin de la délégation générale de la RPD de Corée en France ;

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)