Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 14:48

PaixenCoréeLe 23 octobre 2012, le Comité régional Asie-Pacifique pour le soutien à la réunification pacifique de la Corée et le Comité de solidarité philippin pour la paix et la réunification de la Corée ont lancé un appel aux organisations de solidarité et d'amitié dans la région Asie-Pacifique et dans le monde. Cet appel s'élève contre la présence des troupes américaines en Corée du Sud, et plaide pour la paix dans la péninsule. Relayant depuis deux ans une pétition de juristes progressistes sud-coréens pour le départ des soldats américains de Corée du Sud et l'établissement d'une paix durable dans cette région du monde, l'Association d'amitié franco-coréenne s'associe naturellement aux termes de cette déclaration.

Dans son appel en date du 23 octobre 2012, le Comité régional Asie-Pacifique pour le soutien à la réunification pacifique de la Corée déclare que "les Américains et les forces qui refusent la réunification en Corée du Sud et qui leur sont liées poursuivent de manière constante une politique hostile envers la République populaire démocratique de Corée (RPDC)", par des manoeuvres de guerre qui vont à l'encontre du désir du peuple coréen pour la réunification, la réconciliation nationale et l'unité.

Conjointement avec le Comité de solidarité philippin pour la paix et la réunification de la Corée, le Comité régional Asie-Pacifique appelle à l'organisation de manifestations et à la multiplication des initiatives pour l'établissement d'un traité de paix en Corée et le retrait des soldats américains du Sud de la péninsule, alors que le 27 juillet 2013 marquera le soixantième anniversaire de l'armistice ayant mis fin aux combats de la guerre de Corée. L'armistice a certes conduit à la cessation des affrontements armés, mais il n'a pas mis fin au conflit : techniquement, la Corée est toujours en état de guerre et les accrochages meurtriers, notamment dans les zones litigieuses de la mer de l'Ouest (mer Jaune), l'ont malheureusement rappelé à de trop nombreuses reprises.

Attachée à la paix et à la prospérité de l'Asie du Nord-Est qui correspondent au voeu de l'ensemble du peuple coréen, l'Association d'amitié franco-coréenne appelle et signer et faire signer une pétition internationale tendant à l'établissement d'un traité de paix en lieu et place de l'accord d'armistice de 1953, et dont les fondements seraient la dénucléarisation de toute la péninsule coréenne, ainsi que le retrait des quelque trente mille soldats américains toujours stationnés dans le Sud du pays. Plus généralement, il s'agit de refuser toute présence de troupes étrangères sur le sol coréen, comme c'est déjà le cas au Nord de la péninsule depuis plus d'un demi-siècle. Un traité de paix devra engager l'ensemble des parties impliquées, dont les deux gouvernements coréens et ceux de la Chine et des Etats-Unis, conformément à la déclaration conjointe Nord-Sud du 4 octobre 2007.

Le projet de traité de paix en Corée a fait l'objet d'une proposition de résolution du député Jean-Jacques Candelier. La pétition relayée en France par l'AAFC a d'ores et déjà donné lieu au recueil de 220 signatures publiques par les militants de l'Association d'amitié franco-coréenne, à la date du 28 octobre 2012. Par ailleurs, une délégation de l'AAFC a été invitée à se rendre en RPD de Corée à l'occasion des cérémonies qui marqueront, à l'été 2013, le soixantième anniversaire de la fin du conflit.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

agence matrimoniale Paris 23/11/2012 09:56


Pour la Paix !

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)