Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 21:21

Kyong_Ho_Seong_Wu.jpgPremier ordre bouddhique de Corée qui regroupe les neuf dixièmes des bouddhistes sud-coréens, l'ordre Jogye (ci-contre, à gauche, Kyong Ho Seong-wu, 75ème patriarche) a renouvelé, le 2 mai 2012, ses appels au dialogue intercoréen, pour prévenir les risques de conflit dans la péninsule coréenne. L'engagement pour la paix des bouddhistes de l'ordre Jogye rejoint celui de l'Association d'amitié franco-coréenne.

 

 Dans une déclaration rendue publique le 2 mai 2012, l'ordre bouddhique Jogye a manifesté ses inquiétudes sur les risques d'un "conflit militaire accidentel" entre les deux Corée, alors que l'escalade des tensions accroît les menaces de guerre. L'ordre Jogye a appelé au dialogue intercoréen :" Avec calme et retenue, le Sud et le Nord doivent entamer un dialogue dès que possible pour résoudre la tension".

Les bouddhistes de l'ordre Jogye ont appelé, de manière constante, à la paix et au dialogue en Corée. Lors d'une rencontre des
principaux ordres religieux du Nord et du Sud à Pyongyang le 22 septembre 2011, auquel participait notamment le Vénérable Jaseung, président de l'Ordre bouddhiste Jogye, les participants avaient adopté une déclaration commune pour la réconciliation nationale, l'unité et la réunification pacifique, sous le mot d'ordre "Par la nation coréenne elle-même", en appelant à mettre fin aux tensions et aux confrontations, à écarter le danger de guerre et à assurer une paix durable.

En mars 2010, après avoir essuyé un refus initial du gouvernement sud-coréen, les bouddhistes de l'ordre Jogye avaient été autorisés à se rendre Nord, afin de promouvoir le dialogue religieux intercoréen.

En mars 2012, une cérémonie a consacré le Vénérable Jinje comme le nouveau président de l'ordre Jogye. Né en 1934 à Namhae, dans la province du Sud Gyeongsang, fondateur du Temple Haeunjeong en 1971, le Vénérable Jine a présenté la réunification du Nord et du Sud de la Corée comme la question majeure à l'époque actuelle, en déclarant que la non-violence permettrait de réunifier la péninsule.

 

venerable_jinje_mars_2012.jpg

 

Sources : AAFC, KBS, Yonhap.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)