Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 11:32

Dans le cadre de l'édition 2008 de la Fête de la Musique, l'Association d'amitié franco-coréenne vous invite à découvrir la musique traditionnelle coréenne. L'ensemble de percussions Olsou se produira le samedi 21 juin, de 18h à 20h30, place Edmond Michelet, 75004 Paris. Venez nombreux !

La musique traditionnelle coréenne, commune à l'ensemble de la péninsule, s'est développée dès le VIIème siècle, lors de l'avènement de la dynastie Silla (668-918). Ses instruments sont toujours utilisés aujourd'hui.

Outre des musiques de cour, ou aristocratiques (la musique aristocratique, chongak, signifiant littéralement "musique correcte"), elle comporte également des musiques folkloriques (minsokak), issues d'une tradition paysanne et chamaniste, transmise par voir orale. La pansori, opéra folklorique, narratif, qui peut durer jusqu'à huit heures, est le genre le plus connu de la musique populaire traditionnelle coréenne.


Si près d'une centaine d'instruments traditionnels coréens ont été créés au fil des siècles, quatre d'entre eux figurent dans tous les ensembles musicaux :

 

  • trois instruments à vent, le piri, le taegum et le haegum ;


  • un instrument à percussions, le changgo (également orthographié janggu ou janggo); comme le haegum, il a fait son apparition dans la musique de cour de style hyangak, qui a connu son plus grand essor sous la dynastie Koryo (918-1392), avant de décliner sous la dynastie des Ri (1392-1910).

 

Le changgo, tambour ayant la forme d'un sablier et recouvert de peaux animales, offre une variation de sons et de timbres qui, joués à plusieurs instruments, symbolisent l'harmonie entre l'homme et la femme. Son rythme aux tonalités dansées lui permet d'accompagner d'autres instruments.

 

D'autres instruments à percussions sont le jing (ci-dessous), gong de grande taille, et le kkwaenggwari, petit gong plat. Enfin, le tambour buk, joué avec une main et une baguette, a la forme d'un tonneau.

 


Dans le cadre de la Fête de la Musique, l'AAFC vous invite à découvrir l'ensemble de percussions Olsou, p
lace Edmond Michelet, 75004 Paris (métro Rambuteau), le samedi 21 juin 2008 de 18h à 20h30.

L'association de percussions coréennes Olsou a le soutien de l'Académie des arts traditionnels de Séoul.


Site de l'association Olsou

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elodie44 18/06/2008 10:59

Le thème de la fête de la musique a beau cette année être la musique du cinéma, ce n'est pas pour autant que toutes les villes suivent cette idée. En pleine période de remise en question de l'abondance des ressources naturelles et de la protection de l'environnement, la ville de st Barthélémy d'anjou a décidé cette année de sensibiliser le public à la préservation de l'eau. C'est une trés bonne idée au moins ça obligera les gens à regarder ce problème en face. Lier musique et prévention, c'est plutôt bien pensé. Il y aura des animations, des ateliers et des conférences débats ainsi que des concerts biensûr. Si vous souhaitez en savoir d'avantage allez sur : http://blog.diversivie.com et vous pourrez y déposer vos commentaires. A plus.

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?