Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 15:27

Dans son édition du mardi 1er avril 2008, le Rodong Sinmun, quotidien du Parti du travail de Corée (au pouvoir en République populaire démocratique de Corée, RPDC) a dénoncé le régime du président sud-coréen Lee Myung-bak comme formé de "sycophantes des Etats-Unis" faisant preuve d'une "hystérie de confrontation anti-RPDC".

Selon le Rodong Sinmun, "le régime de Lee Myung-bak du Grand parti national qui s'est récemment mis en place en Corée du Sud révèle son esprit de sycophantes des Etats-Unis et sa confrontation avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC)", à contre-courant de la tendance "pour la réunification indépendante" de la Corée. 

Cet article critique le lien effectué par l'administration Lee Myung-bak entre la dénucléarisation de la Corée et la poursuite de la coopération économique intercoréenne, en estimant que "la dénucléarisation de la péninsule coréenne n'est pas un sujet entre le Nord et le Sud, mais entre les Etats-Unis et la RPDC et une question internationale qui implique la Corée du Sud. C'est la raison pour laquelle les pourparlers à six ont été tenus."

Les déclarations du président Lee Myung-bak sur "l'ouverture économique" et les "droits de l'homme" en Corée du Nord sont mises en cause comme contraires au principe de non-ingérence de chacun des deux Etats coréens dans les affaires internes de son voisin. Ce principe de non-ingérence figure dans la
déclaration Nord-Sud du 15 juin 2000, base actuelle des relations intercoréennes.

Le Rodong Sinmun déclare enfin que "la RPDC pourra vivre aussi bien qu'elle le souhaite sans aide du Sud comme elle l'a fait dans le passé", ne voulant pas de la "mendicité" du Sud. La quotidien rappelle que président Lee s'est prononcé pour que "la Corée du Sud augmente le revenu par habitant de la Corée du Nord à 3.000 dollars dans un délai de dix ans" si elle "abandonne ses armes nucléaires et s'ouvre au monde".

Sans viser les Sud-Coréens, mais le "régime de Lee Myung-bak", le Rodong Sinmun met en garde le chef de l'Etat sud-coréen contre le risque de "conséquences catastrophiques irrévocables" d'un "gel des relations intercoréennes" en cas de maintien de la politique d'alignement sur les Etats-Unis et de confrontation avec le Nord. (source : KCNA)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)