Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 19:00

Il aurait fallu près de trois mois pour que les Etats membres du Conseil de sécurité des Nations Unies (au premier rang desquels les Etats-Unis et la Chine) se mettent d'accord, le 30 novembre 2016, sur une nouvelle résolution renforçant les sanctions contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), suite à l'essai nucléaire nord-coréen du 9 septembre 2016. L'Association d'amitié franco-coréenne déplore vivement une logique d'escalade des tensions, alors que les politiques de sanctions ont montré leur inefficacité quant à l'objectif de bloquer le développement des programmes nucléaire et balistique nord-coréens, mais frappent en revanche les populations les plus fragiles.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a encore renforcé les sanctions contre la Corée du Nord

Une fois encore, ce sont les sanctions économiques - sans lien avec les programmes militaires et balistiques - qui sont renforcées, dans l'objectif d'une asphyxie de la RPD de Corée et d'un effondrement du régime nord-coréen, conformément à l'idéologie néo-conservatrice : plafonnement des exportations de charbon nord-coréennes vers la Chine (soit une perte de revenus annuelle pour la RPDC estimée à 700 millions de dollars), interdiction d'exportation de plusieurs minerais (cuivre, zinc, nickel), des hélicoptères et des statues, ces dernières constituant l'un des domaines d'excellence de la RPDC.

La liste noire des personnes, administrations et entreprises (gel d’avoirs et interdiction de voyager), ciblées car en lien supposé avec les programmes nucléaire et balistique, comprend 21 nouveaux noms.

La liste des produits de luxe interdits d'exportation vers la Corée du Nord est complétée par les tapis et la vaisselle dite "de luxe", ainsi que par 18 produits ou technologie à usage dual (c'est-à-dire pouvant être utilisés à des fins civiles ou militaires).

Enfin, en méconnaissance du respect de la souveraineté diplomatique des Etats, la résolution jette la suspicion sur chaque diplomate nord-coréen, en entendant limiter la taille des représentations diplomatiques nord-coréennes à l'étranger et en interdisant aux diplomates de la RPD de Corée de détenir plus d'un compte bancaire.

Principale source :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)