Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 09:56

foyer-rural-tousson_stage-cuisine-coreenne.jpgLe 23 février 2013, par l'intermédiaire de l'Association d'amitié franco-coréenne le foyer rural de Tousson en Seine-et-Marne a organisé un stage de cuisine coréenne, donné par des épouses des diplomates de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) en poste en France. Une expérience originale, qui a permis de découvrir un autre aspect de la culture commune à l'ensemble de la péninsule coréenne.

 

Il y a un peu plus d'un an, le 18 décembre 2011, le foyer rural de Tousson organisait un stage de cinéma pour faire découvrir les longs métrages de la RPD de Corée. C'est un autre aspect de la culture coréenne qu'ont pu découvrir une trentaine de Français membres du foyer rural lors du stage de cuisine organisé, toujours à Tousson, le 23 février 2013. Une participation importante pour le village de Seine-et-Marne - même si les membres du Foyer rural dépassent la seule commune de Tousson - et qui témoigne de l'engouement pour les plats coréens, qui peuvent aujourd'hui être dégustés dans quelque 70 restaurants coréens de la capitale et une demi-douzaine d'épiceries exclusivement coréennes - même si d'autres épiceries asiatiques, comme Tang Frères, proposent également des ingrédients coréens.

 

Les épouses de diplomates nord-coréens en poste à Paris ont successivement expliqué, démonstration à l'appui, la préparation du kimchi (ce plat traditionnel coréen, à base de chou fermenté dans une sauce de saumure, est devenu un des symboles de la cuisine du Pays du matin calme), puis des crêpes coréennes et enfin des raviolis. Les généreuses quantités préparées, sur place ou préalablement (dans le cas du kimchi, qu'il faut laisser reposer deux jours) permettaient d'allier le plaisir de la préparation et celui de la dégustation.

 

Les participants ont pu découvrir qu'il existait autant de recettes de kimchi que de foyers en Corée - chaque ménage ayant la sienne propre - mais aussi, non sans une pointe de déception chez certains - que les ingrédients indispensables - comme le chou chinois - ne peuvent pas être remplacés par n'importe quel produit des épiceries européennes.Si la cuisine coréenne est réputée épicée, cela n'a manifestement pas gêné les convives... même s'il est vrai que l'ajout de sucre dans le kimchi donne un mélange sucré-salé détonnant et moins étranger aux papilles européennes.

 

La manifestation s'est terminée dans une ambiance chaleureuse et conviviale, avant que la musique coréenne diffusée pendant l'ensemble du stage ne laisse la place à des extraits du concert du Nouvel an 2012. Alors que la précédente démonstration de cuisine coréenne organisée par l'AAFC, dans le Limousin, remonte à dix ans, l'Association d'amitié franco-coréenne félicite le foyer rural de Tousson pour son initiative (plusieurs de ses adhérents étaient d'ailleurs conviés et présents le 23 février), et remercie encore la délégation générale de la RPD de Corée pour avoir donné de son temps afin de mieux faire connaître l'un des aspects les plus sympathiques de la culture coréenne.

 

535626_421946147889766_1358313725_n.jpg

 

Photos Foyer rural de Tousson (sur Facebook)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)