Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 23:05

L'une des toutes premières fibres synthétiques créée dans le monde, à l'initiative du savant coréen Ri Sung-gi, le vinalon a fait l'objet d'une exploitation industrielle en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Alors que la production avait décliné au milieu des années 1990 suite aux difficultés économiques de la RPDC, les travaux de modernisation conduits sur le site de la principale usine du pays, le complexe du 8 Février à Hamhung, ont marqué une relance de la production. Un rassemblement de masse a marqué l'inauguration des travaux, le 6 mars 2010, en présence du dirigeant Kim Jong-il.

kim_jong_il_vinalon.jpg
Le 6 mars 2010, une manifestation de masse ayant rassemblé 100.000 personnes s'est tenue à Hamhung, en présence du dirigeant Kim Jong-il, président de la commission de la défense nationale de la République populaire démocratique de Corée, à l'occasion de la réouverture du complexe de vinalon du Huit-Février.   

Ri_sung_gi.jpgMis au point dès 1939 par un savant coréen, le professeur Ri Sung-gi (1905-1996), le vinalon est l'une des plus anciennes fibres synthétiques au monde, créée peu après le nylon. Proches des fibres naturelles, les fibres de vinalon sont obtenues à partir de calcaire et d'anthracite. La République populaire démocratique de Corée a ensuite développé la production de vinalon à l'échelle industrielle, sous l'impulsion du Président Kim Il-sung.

Mise en service le 6 mai 1961, à l'issue de travaux conduits en un peu plus d'une année, le complexe de vinalon du Huit-Février à Hamhung est la principale usine coréenne de production de vinalon. La production s'était toutefois arrêtée en 1994, dans un contexte de difficultés économiques sévères en RPD de Corée.

Les travaux de modernisation inaugurés le 6 mars dernier marquent la relance de la production de vinalon. La large couverture des cérémonies par les médias nord-coréens témoigne de la priorité accordée à l'économie, dans l'objectif de construire un "pays puissant et prospère" à l'horizon 2012 et d'élever le niveau de vie de la population, ainsi que l'a rappelé Thae Jong-su, secrétaire en chef du comité du Parti du travail de Corée de la province du Hamgyong du Sud, cité par l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Le président Kim Jong-il a visité deux fois l'usine en février et a adressé un message de félicitations aux ouvriers, techniciens et administrateurs ayant permis la modernisation de l'usine, après deux ans de travaux conduits de manière accélérée : "Les ouvriers, techniciens et officiels du complexe ont placé le processus de production du vinalon sur une base de commande numérique par ordinateur et ont radicalement modifié l'apparence du complexe comme exigé à l'ère des technologies de l'information, en accord avec les idées et les intentions du Parti de repousser les frontières de la science."

Sources :
- La Corée du XXeme siècle en 100 points, Editions en langues étrangères, Pyongyang, RPD de Corée, 2002 (Juche 91), p. 130
-
KCNA
- Associated Press
- Yonhap

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)