Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 12:18

Lors du premier jour de session de sa 13ème législature, le 9 avril 2014, l'Assemblée populaire suprême (APS) de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord)  a renouvelé ses instances dirigeantes et ses commissions parlementaires. Les députés ont élu les plus hauts représentants de l'Etat et du Gouvernement, discuté de l'exécution budgétaire 2013 et adopté le budget 2014. Une continuité est observée au sommet par l'Etat, après les changements intervenus en fin d'année dernière et en janvier-février de cette année. La veille, le 8 avril, le Bureau politique du Comité central du Parti du travail de Corée s'était réuni pour, selon l'agence nord-coréenne KCNA, "discute[r] de questions organisationnelles et de la façon de renforcer les agences [gouvernementales] pour améliorer le rôle directeur et le fonctionnement du Parti".  

00501292001_20140410.jpg

 

Une assemblée rajeunie, ayant confirmé la priorité donné à l'économie et à l'éducation

 La nouvelle assemblée, forte de 687 membres, comporte 16,3 % de femmes. 3,9 % des députés sont âgés de moins de 40 ans et 29,2 % de plus de 60 ans, la majorité (66,9 %) appartenant à la tranche d'âge 40-59 ans - ce qui indique un renouvellement générationnel à l'occasion des dernières élections législatives.

Selon les données présentées devant l'APS par le ministre des Finances Choe Kwang-jin, en exécution 2013 16 % des dépenses publiques de l'Etat ont été consacrées à la défense nationale, 45,2 % à l'économie et 38,8 % au sport, à l'éducation et à la culture. Cette ventilation des dépenses - moins sophistiquée que celle en vigueur dans un pays comme la France - reflète la priorité gouvernementale donnée au développement de l'économie et à l'élévation du niveau de vie, ainsi qu'au sport et à la culture, alors qu'un des objectifs affichés est l'édification d'une "nation socialiste de haute civilisation" - selon l'expression utilisée par Choe Kwang-jin dans son intervention devant les députés.

Dans le budget 2014, également adopté le 9 avril, les recettes progressent de 4,3 % et les dépenses sont en hausse de 6,5 % par rapport à l'exécution 2013. La plus forte hausse sectorielle concerne le sport (17,1 %) et la plus faible la culture (1,3 %). La part de la défense nationale dans le budget prévisionnel 2014 (15,9 %) est en légère diminution par rapport à l'exécution 2013 (16 %). La dépêche de l'agence KCNA n'a pas fourni de détails sur les montants de crédits correspondant à ces données, ni sur un éventuel déficit ou excédent budgétaire.

Réélection des Présidents Kim yong-nam et Choe Thae-bok

 Au sein du Praesidium de l'Assemblée populaire suprême, Kim Yong-nam a été réélu président, et Kim Yong-dae et Yang Hyong-sop vice-présidents. Kim Yong-ju, ancien directeur du département de l'Organisation du Parti du travail de Corée, et l'ancien Premier ministre Choe Yong-rim ont été reconduits dans leurs fonctions de vice-présidents honoraires. Plusieurs députés ont fait leur entrée au Praesidium de l'APS : Thae Jong-su, Kim Jong-sun, Kim Wan-su, Kang Myong-chol (par ailleurs Président de la Fédération des chrétiens de Corée), Kang Su-rin et Jon Kyong-nam. Mme Hong Son-ok, ancienne présidente de l'Association d'amitié Corée-France (homologue coréenne de l'AAFC), a été réélue secrétaire générale du Praesidium de l'APS.

Choe Thae-bok a été réélu Président de l'APS. Les nouveaux vice-présidents de l'APS sont An Tong-chun et Ri Hye-jong.

Continuité au sommet de l'Etat

Le Maréchal Kim Jong-un a été réélu Premier président de la Commission de la défense nationale (CDN). Jusqu'alors simple membre de la CDN, Choe Ryong-hae a été élu vice-président de la CDN. Les deux autres vice-présidents de la CDN, O Kuk-ryol et Ri Yong-mu, ont été reconduits dans leurs fonctions. La CDN compte cinq autres membres : Choe Pu-il, ministre de la Sécurité populaire, Kim Won-hong, ministre de la Sécurité d'Etat, Pak To-chun, tous les trois réélus, ainsi que deux nouveaux membres, le ministre de la Défense Jang Jong-nam et Jo Chun-ryong. Kim Yong-chun, Ju Kyu-chang, Kim Kyok-sik (prédécesseur de Jang Jong-nam au ministère de la Défense) et Paek Se-bong ne sont plus membres de la CDN, dont la composition est ainsi resserrée. Les trois ministères dont les titulaires sont membres de la CDN relèvent de l'autorité de la CDN.

ri-su-yong ministre-des-affaires-étrangères corée-du-norLe Gouvernement est composé de 33 départements ministériels civils, aux périmètres inchangés, non compris les présidents ou représentants d'institutions ayant rang de ministre. Alors que certains journalistes étrangers l'annonçaient sur le départ (tout comme d'ailleurs le Président Kim Yong-nam), le Premier ministre Pak Pong-ju a été réélu Premier ministre par l'APS. Trois portefeuilles ministériels ont changé de titulaire : aux Affaires étrangères, l'ancien ambassadeur en Suisse Ri su-yong a succédé à Pak Ui-chun, qui avait été réélu député à l'APS, mais qui est âgé (il est né en 1932) ; Kim Kyong-nam est le nouveau ministre du Commerce, en remplacement de Ri Song-ho, non réélu à la députation ; Han Ryong-guk a succédé à Kim Kwang-yong au mnistère de la Forêt. En début d'année 2014, après la condamnation à mort pour trahison de Jang Song-thaek fin 2013, plusieurs portefeuilles économiques avaient déjà changé de titulaire : les Charbonnages (Mun Myong-hak, ayant succédé à Rim Nam-su), les Industries métallurgiques (Kim Yong-gwang, en remplacement de Han Hyo-yon) et les Industries minières (Ri Hak-chol, successeur de Kang Min-chol).*

Sources : AAFC, KCNA

 

* Les remaniements ministériels doivent être analysés avec précaution, puisqu'ils peuvent intervenir entre deux sessions de l'APS. Les observateurs étrangers ont tendance à retenir la date effective des remaniements et non le vote d'investiture par l'APS, mais le suivi est loin d'être rigoureux et peut conduire à des erreurs d'analyse : par exemple, la CIA (qui a aussi une mission de collecte et de diffusion publique d'informations sur tous les pays du monde), dans un document intitulé "Chiefs of State and Cabinet Members of Foreign Governments" en date du 6 janvier 2014 pour la Corée du Nord, mentionne Hong Kwang-sun comme ministre de la Culture, alors que Pak Chun-nam était déjà en poste en octobre 2013...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)