Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 23:03
Paopga (파업가, littéralement Le chant de la grève) est l'un des chants de lutte sud-coréens (minjung gayo, 민중가요les plus connus. Composé en 1988 par Kim Ho-chol, au lendemain du soulèvement démocratique de juin 1987 qui devait conduire à la fin du régime militaire, il a symbolisé le déplacement des luttes démocratiques sur le terrain également des droits des travailleurs.
    
jeon-tae-il_coree_statut.JPGPaopga est apparu pour la première fois dans les manifestations publiques en novembre 1989, lors de la célébration du combat de Jeon Tae-il - un jeune ouvrier du textile qui s'était immolé par le feu, le 13 novembre 1970, pour dénoncer les conditions de travail des ouvriers sud-coréens (photo de sa statue à gauche). Outre la fête traditionnelle des travailleurs le 1er mai, le deuxième week-end de novembre est aussi l'occasion d'importantes manifestations ouvrières en République de Corée (Corée du Sud).

Il s'est alors imposé comme le principal chant de combat des ouvriers sud-coréens, éclipsant Le combat dans l'unité.

Chant de lutte, bref et rythmé, Paopga appelle à l'unité des travailleurs, jusqu'à la victoire, en poursuivant le combat de génération en génération  : "Si nous nous divisons, nous mourrons (...) Nous honorerons la promesse faite à nos camarades, même si notre crâne est brisé en deux." Une autre thématique est le rejet de la violence des milices patronales (en coréen, gusadae) : "Nous avons vaincu la violence des milices patronales." La lutte pour les droits des travailleurs est présentée comme inséparable de l'émancipation de l'humanité : "Nous marchons sous la bannière de l'émancipation."

 
Chants de lutte sud-coréens téléchargeables à l'adresse : offree.net/1789

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Histoire de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)