Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 16:51

Le 4 octobre 2013, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) s'est réunie à Paris pour faire le compte rendu du déplacement d'une délégation de l'Association d'amitié franco-coréenne en République populaire démocratique de Corée (RPD de Corée, Corée du Nord) du 6 au 16 septembre 2013, à l'occasion du 65ème anniversaire de la fondation de la RPD de Corée le 9 septembre 1948 : l'importance consacrée aux visites d'équipements sportifs et de loisirs témoigne, selon le gouvernement de la RPD de Corée, d'un "saut de civilisation" avec l'entrée des citoyens de RPDC dans une société de loisirs. La manifestation, qui s'est tenue en présence des représentants de la délégation générale de la RPD de Corée en France, coïncidait avec plusieurs anniversaires significatifs pour la Corée.

Yun-Yong-Il 04102013 (2)En ouverture de la réunion, Guy Dupré, vice-président délégué de l'Association d'amitié franco-coréenne, secrétaire général du Comité international de liaison pour la réunification et la paix en Corée (CILRECO), a rappelé que le 10 octobre 2013 marquerait prochainement l'anniversaire de la fondation du Parti, à savoir le comité organisationnel du Parti communiste de Corée du Nord, plus tard le Parti du travail de Corée (PTC). Le PTC est fondé sur les idées du Juche, une doctrine originale visant à l'émancipation des masses laborieuses et selon laquelle l'homme est le maître de son destin. Les idées du Juche guident l'édification en RPD de Corée d'une nation puissante et prospère, vers la réunification du pays. Par ailleurs, la manifestation coïncidait très exactement avec le 6ème anniversaire de la déclaration conjointe Nord-Sud du 4 octobre 2007 qui, dans la continuité de la déclaration du 15 juin 2000, a posé les bases du rapprochement entre les deux partie de la Corée en vue de sa réunification.

Prenant ensuite la parole, Son Excellence Yun Yong-il (photo : Alain Noguès), délégué général de la République populaire démocratique (RPD) de Corée en France, ambassadeur de la RPD de Corée auprès de l'UNESCO, a souligné le rôle joué par le PTC dans les transformations politiques, économiques et sociales de la RPD de Corée. Il a observé que la prospérité du pays constituait l'objectif majeur des politiques conduites par les autorités nord-coréennes, alors que les relations intercoréennes sont à un tournant après s'être fortement détériorées sous la présidence, à Séoul, du conservateur Lee Myung-bak.

AAFC 04102013Puis Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, a fait le compte rendu du déplacement en RPDC de la délégation de l'AAFC qu'il a conduite, du 6 au 16 septembre 2013, en projetant des photos du voyage, alors qu'Alain Noguès, photographe cofondateur de l'agence Sygma, présentait des recueils des photos prises lors du voyage de la délégation de l'AAFC en Corée en juillet-août derniers. Par ailleurs, les participants pouvaient consulter des ouvrages sur la Corée et signer les pétitions relayées par l'AAFC pour un traité de paix en Corée et mettre fin à la règle du "deux poids, deux mesures" dans le traitement de la Corée du Nord par les médias. Enfin, l'AAFC avait apporté la banderole en faveur de la paix et de la réunification de la Corée (photo : Alain Noguès), déployée à Panmunjom, dans la zone démilitarisée séparant les deux Corée, par la délégation de l'AAFC le 31 juillet dernier.

Après avoir remercié Mmes Jong Un-a et Kim Sol-hyong, respectivement guide et interprète de l'Association d'amitié Corée-France, pour l'excellent accueil réservé à la délégation de l'AAFC, Patrick Kuentzmann et Daniel Rougerie, président du comité Nord de l'AAFC et membre de son comité national, ont présenté la RPD de Corée avant de répondre aux questions de la salle sur des sujets aussi divers que les ressources naturelles du pays, la question de l'autosuffisance alimentaire, le système de soins et les actions de coopération conduites ou encouragées par l'AAFC, qui constituent sa raison d'être depuis sa création en 1969.

Tout d'abord, les changements très visibles dans l'architecture et l'urbanisme de Pyongyang témoignent d'un nouveau dynamisme économique. Les réseaux de transports sont également en voie de modernisation, la capitale de la RPD de Corée s'étant notamment dotée de nouveaux trolleybus.

AAFC Pyongyang 14092013

Nouveaux trolleybus de Pyongyang, le 14 septembre 2013 (photo : AAFC-PK)

La délégation de l'AAFC présente aux cérémonies du 65ème anniversaire de la fondation de la RPD de Corée a pu apprécier à cette occasion, le défilé non pas de l'Armée populaire de Corée (comme le 27 juillet dernier, à l'occasion de la célébration de l'armistice), mais de la Garde rouge ouvrière et paysanne, les populations civiles étant pleinement impliquées dans l'effort de défense de la nation par la constitution d'unités spécifiques aux côtés de l'armée.

Poursuivant ses actions de coopération, l'AAFC a transmis de la documentation à l'Université d'architecture de Pyongyang. La délégation a rencontré So ho-won, président de l'Association d'amitié Corée-France, homologue de l'AAFC, et vice-président du Comité coréen des relations culturelles avec les pays étrangers, qui a le positionnement d'un département ministériel spécifique. Outre Pyongyang, elle a visité des installations industrielles (céramique) à Nampo, la zone démilitarisée et Kaesong, où l'annonce récente par une entreprise allemande qu'elle souhaite s'y implanter atteste de l'internationalisation de la zone économique dont les activités ont repris le 16 septembre dernier.

Une part importante du programme de visite a été consacrée aux nouvelles activités sportives et de loisirs offertes aux Coréens : visite du delphinarium de l'île Rungna, de la nouvelle patinoire de Pyongyang, du centre de fitness du quartier Tongil ou encore du parc folklorique de Pyongyang, tous inaugurés en 2012. Ces équipements nouveaux, de même que les nouveaux terrains de basketball qui fleurissent un peu partout dans la capitale (au même moment, le basketteur américain Dennis Rodman était d'ailleurs en RPDC), traduisent la volonté des autorités nord-coréennes de permettre à la population d'avoir accès à des loisirs nouveaux après les difficultés et les sacrifices de la "dure marche" des années 1990. Ce qui est qualifié par le gouvernement de la RPDC de "progrès de civilisation" témoigne de l'entrée dans une ère nouvelle, celle de la société de loisirs, à l'image d'autres pays de l'Est de l'Asie, dans une zone qui concentre aujourd'hui le plus fort potentiel de croissance au monde. Il y a là, manifestement, un argument supplémentaire pour s'intéresser à l'ensemble de la péninsule coréenne, en France et en Europe, au-delà des seuls enjeux géopolitiques.

AAFC_Pyongyang_09092013.JPG

 Piste de roller à Pyongyang, le 9 septembre 2013 (photo : AAFC-PK)


Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)