Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 00:48

Cuong_Pham_Phu_25072011.JPGLe lundi 25 juillet 2011, deux membres du bureau de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) ont rencontré Cuong Pham Phu, fondateur du Cercle de réflexion sur l'avenir des Français d'origine asiatique. Un large échange a permis de conclure à des convergences de vues, jetant les bases de possibles coopérations futures.
 

Soucieuse de développer dans tous les domaines les relations d'amitié et de coopération entre les peuples français et coréen, sur un pied d'égalité entre le Nord et le Sud de la péninsule, l'Association d'amitié franco-coréenne est naturellement attentive à la place des Français d'origine asiatique, notamment ceux d'origine coréenne, dans la société française. Dans cette perspective, l'AAFC a établi des contacts, entre autres, avec l'association Racines coréennes, regroupant les Français adoptés d'origine coréenne.
 
Forts de cette conviction que tous les Français d'origine coréenne peuvent jouer un rôle pionnier dans le développement des relations franco-coréennes, pour la paix et la réunification de la péninsule, deux membres du bureau de l'AAFC - Benoît Quennedey, vice-président chargé des actions de coopération, et Patrick Kuentzmann, secrétaire général - ont rencontré dans le 13ème arrondissement de Paris Cuong Pham Phu, fondateur du Cercle de réflexion sur l'avenir des Français d'origine asiatique.

 

Cuong Pham Phu a été légionnaire (de 1992 à 1997) et membre du conseil fédéral du Parti socialiste de Seine-et-Marne. Ayant à coeur de servir son pays, Cuong Pham Phu, notamment sur son blog, entend affirmer l'attachement des Français d'origine asiatique à la nation française, sans renier leurs origines. Alors que les médias français mettent davantage en avant les Français d'origine arabe ou africaine, les Français d'origine asiatique restent trop peu visibles, malgré leur apport incontestable à la communauté nationale. L'immigration illégale venue d'Asie entraîne trop souvent des phénomènes de stigmatisation des Français d'origine asiatique. Il convient de lutter contre cet amalgame.
 
Militant pour que cesse cet état de fait, Cuong Pham Phu, lui-même né à Hanoï en 1969 de parents francophones et francophiles, a eu de nombreux contacts avec des personnalités du monde politique et associatif. C'est ainsi qu'il a logiquement eu connaissance des activités de l'Association d'amitié franco-coréenne, notamment par l'intermédiaire de Nathalie Kesler, elle-même adoptée d'origine coréenne, membre du comité national de l'AAFC et présidente du comité régional Bretagne. Par ailleurs, la situation de la Corée, toujours divisée, présente des analogies avec celle du Vietnam, réunifié en 1975 et également situé aux frontières de la Chine.
 
Les membres du bureau de l'AAFC ont présenté leurs actions en cours, en faveur notamment d'un traité de paix dans la péninsule coréenne, pour la solidarité avec le peuple coréen, et pour une réunification indépendante et pacifique de la Corée.
 
Faisant le constat de nombreuses convergences de points de vue, Cuong Pham Phu et les responsables de l'AAFC ont convenu de se rencontrer à nouveau pour décider d'actions à mener en commun dans le but de mieux faire connaître la culture coréenne et la situation de la péninsule.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)