Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 12:26

Selon les résultats d'une étude publiée le 14 avril 2008 par l'Office national des statistiques de Corée du Sud, la réunification rééquilibrerait le sex ratio de la Corée : en effet, si les hommes sont plus nombreux au Sud, les femmes sont en revanche proportionnellement plus nombreuses au Nord de la péninsule.

Le sex ratio, ou rapport de masculinité, est le rapport entre le nombre d’hommes et de femmes. De 105 garçons pour 100 filles à la naissance, il diminue ensuite du fait de la mortalité plus élevée des hommes.

Dans certains pays, comme la Chine, les politiques de sélection à la naissance accentuent toutefois durablement le déséquilibre en faveur des hommes (120 garçons pour 100 filles en Chine) et sont la cause d'un célibat plus important parmi les hommes.

La Corée du Sud est dans une situation en partie comparable à celle de la Chine : malgré une proportion plus faible d'hommes âgés du fait des soldats morts pendant la guerre de Corée, le sex ratio s'est établi à 101 hommes pour 100 femmes en 2006, selon les dernières données publiées le 14 avril 2008 par l'Office national des statistiques de Corée du Sud (acronyme anglais, NSO). Ce ratio s'est toutefois rapproché de 100, puisqu'il s'établissait à 101,8 hommes pour 100 femmes en 1980, ce qui tend à indiquer une diminution des pratiques de sélection à la naissance au détriment des filles.

Toujours selon le NSO, le rapport entre le nombre d'hommes et de femmes est inverse en Corée du Nord : en 2006, le sex ratio en Corée du Nord s'est établi à 97 hommes pour 100 femmes, en nette amélioration par rapport à 1980 (92,7 femmes pour 100 hommes).

 

Proportion d'hommes dans la population totale par pays :


       Population féminine plus importante
       Populations masculines et féminines équivalentes
       Population masculine plus importante
       Données manquantes

(source : Wikipedia, d'après le CIA World Factbook)

               

Les pertes humaines proportionnellement plus lourdes de la Corée du Nord, par rapport à la Corée du Sud, pendant la guerre de Corée, expliquent son faible sex ratio. La disparition des générations les plus âgées tend mécaniquement à un rééquilibrage.


Un autre facteur explicatif de la divergence entre le Nord et le Sud de la Corée résulte dans des pratiques différentes par rapport à la sélection des naissances : alors que la Corée du Sud a été longtemps attachée à un modèle familial patriarcal privilégiant la naissance des garçons, qui perpétueront le culte des ancêtres, la Corée du Nord a promulgué dès 1946 une loi sur l'égalité entre les hommes et les femmes.

Compte tenu de la différence de sex ratio entre le Nord et le Sud de la Corée, un des résultats les plus intéressants de l'étude du NSO est que, si l'on considère la péninsule coréenne dans son ensemble, le sex ratio s'établit à 99,7 hommes pour 100 femmes, soit un niveau très proche de l'équilibre parfait entre hommes et femmes.

En d'autres termes, la réunification de la Corée permettrait de rétablir le sex ratio entre les hommes et les femmes tant au Nord qu'au Sud de la péninsule, et de résoudre notamment la question du célibat masculin en Corée du Sud, alors qu'un diction coréen prétend que les femmes sont plus belles au Nord et les hommes plus beaux au Sud... (sources : Chosun Ilbo, AAFC)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)