Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 12:19

31645_news.jpgLe 26 mars 2008 est prévue à Pyongyang, la première rencontre entre les deux Corée, sur le sol coréen, à l'occasion d'un match officiel de coupe du monde de football. Ce match constitue en soi un symbole. Mais cette première soulève d'autres questions de symboles : quel drapeau déployer et quel hymne jouer? Les discussions entre les deux Corée se poursuivent. 

Les hasards du tirage au sort ont conduit à ce que les deux Corée fassent partie du même groupe de qualification pour la coupe du monde de football 2010, avec le Turkménistan et la Jordanie. Après les victoires tant de la Corée du Sud que de la Corée du Nord lors des matches d'ouverture, la prochaine rencontre opposera les deux équipes coréennes, le 26 mars 2008, dans la capitale du Nord Pyongyang.

Ce doit être la première rencontre entre les deux Corée, sur le sol coréen, à l'occasion d'un match officiel de coupe du monde de football. Cette première constitue un événement. Mais une rencontre préparatoire au match, qui s'est tenue à Kaesong le 5 février 2008, a montré des positions divergentes entre Nord-Coréens et Sud-Coréens sur la question des drapeaux et des hymnes nationaux.

Pour la Corée du Sud, les drapeaux et les hymnes nationaux de chacun des Etats doivent être utilisés pour un match officiel de qualification de la coupe du monde, conformément au règlement de la FIFA.  

La Corée du Nord demande, quant à elle, de remplacer les symboles sud-coréens par le drapeau de la Corée unifiée, bleu sur fond blanc, et par la chanson traditionnelle Arirang, également utilisée comme hymne commun aux deux Corée. 

Cor-eUnie-copie-1.png


Ces symboles de la Corée unifiée sont traditionnellement utilisés, en lieu et place des drapeaux et des hymnes des deux Etats, lors des rencontres sportives amicales entre Nord et Sud-Coréens, afin de promouvoir l'unité de la Corée. 

Si la demande des Sud-Coréens était satisfaite, ce serait la première fois que le drapeau sud-coréen serait déployé et l'hymne sud-coréen joué au nord de la péninsule.

Les discussions entre Nord et Sud-Coréens continuent pour trouver un terrain d'entente.

L'actuel débat sur les hymnes et les drapeaux, à l'occasion du match du 26 mars 2008, a le mérite de soulever une question dont il aurait été inimaginable que les Coréens débattent encore récemment. Le sport permet le rapprochement entre les peuples, comme l'avait déjà prouvé la "diplomatie du pingpong" entre Américains et Chinois dans les années 1970.  Un progrès majeur doit ainsi être relevé : il est aujourd'hui accepté par tous que des sportifs nord-coréens jouent au sud ou que des sportifs sud-coréens jouent au nord.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)