Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 15:43

USS_Nimitz.jpgLes manoeuvres militaires américano-sud-coréennes en mars et avril 2013 ont coïncidé avec le déploiement par les Etats-Unis de forces militaires sans précédent dans la région depuis l'armistice de la guerre de Corée en 1953, conformément à un plan militaire préparé de longue date avec l'appui du renseignement américain, baptisé « Playbook », et dont l'existence a été révélée par le Wall Street Journal. Ces exercices de guerre n'ont pas cessé avec la fin des manoeuvres militaires « Key Resolve » et « Foal Eagle », qui se tiennent chaque année en mars et avril en Corée du Sud : au moment même où nous publions l'appel pétition ci-dessous, le porte-avions à propulsion nucléaire américain USS Nimitz (97 000 tonnes) participe à des manoeuvres navales conjointes avec la Corée du Sud, où sont également engagés, côté américain, les destroyers Aegis Momsen et Preble, le croiseur de missiles guidés Princeton et l’escadron du CVW-11, fort de 68 aéronefs, et, côté sud-coréen, le destroyer Aegis Sejong le Grand (7 600 tonnes) et le destroyer Yi Sun-shin (5 500 tonnes). Ne soyons pas dupes de la signification de ces exercices de guerre, d'une ampleur inédite depuis soixante ans, dans une région - l'Asie-Pacifique - où les Etats-Unis entendent renforcer leur suprématie militaire. Ne soyons pas dupes de la couverture de ces évéments par les médias, qui dans leur écrasante majorité ont passé sous silence le plan « Playbook » comme les actuelles manoeuvres navales en cours, pour stigmatiser la RPDC dont le budget militaire est pourtant cent fois inférieur à celui des Etats-Unis. Face aux risques non seulement de sanctions accrues, qui toucheront les populations coréennes, mais aussi d'une nouvelle guerre américaine, nous appelons chacune et chacun à ses responsabilités en signant, faisant signer et diffusant l'appel ci-après (nous écrire à amitiefrancecoree@gmail.com, en précisant vos nom, prénom et qualité ; la liste des signataires sera rendue publique). Le président de l'AAFC André Aubry est l'un des premiers signataires, aux côtés d'autres personnalités non politiques, issues du monde du travail et des milieux des médias et de la culture.

 

Assez d'hypocrisie à propos de la Corée du Nord !

Appel pétition - 12 mai 2013 

Au-delà de nos engagements propres et de nos opinions respectives, nous estimons de notre devoir d'alerter l'opinion publique : assez d'hypocrisie à propos de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) !

Depuis des semaines et des mois se développe une campagne contre la RPDC.

Le gouvernement de Pyongyang, nous dit-on, serait responsable d'une « surenchère guerrière », représenterait une « menace pour la paix mondiale » et s'engagerait même sur la voie d'un conflit nucléaire aux conséquences incalculables. Un langage digne de celui employé il y a dix ans par George W. Bush à la veille de l'invasion de l'Irak.

Disons d'emblée ici que le problème n'est pas de soutenir, ni de juger, ni de condamner le gouvernement ou les institutions de la RPDC. Chacun est bien entendu libre d'avoir son opinion à ce sujet, mais nous avons la faiblesse de considérer, quand bien même cela n'est pas dans l'« air du temps »,que le sort du peuple coréen, son avenir, son gouvernement, ses institutions, doivent relever de la seule volonté du peuple coréen.

Si nous estimons qu'il est aujourd'hui de notre responsabilité de vous alerter, c'est parce que la campagne médiatique en cours n'a qu'un seul objectif : préparer l'opinion publique à une aggravation des sanctions, voire à une attaque contre la RPD de Corée, comme hier en Afghanistan, en Irak, en Libye...

Nous dénonçons l'hypocrisie de ceux qui s'indignent en accusant le gouvernement de Pyongyang de tous les maux, alors qu'une ceinture de bases américaines et de bâtiments de la flotte des États-Unis, forte en permanence de 60 000 hommes, se resserre chaque jour un peu plus sur un pays de 24 millions d'habitants, dont le budget militaire n'atteint pas 1 % de celui des États-Unis.

Quel État souverain d'Europe occidentale ou d'Amérique du Nord accepterait d'être cerné par un chapelet de bases militaires, comme celles implantées en République de Corée (Corée du Sud) et au Japon, et contestées depuis des décennies par les populations locales ?

Où sont nos défenseurs de la paix lorsque des bombardiers américains B-2 et B-52, pouvant emporter plusieurs dizaines de bombes nucléaires, survolent la péninsule coréenne ?

Assez d'hypocrisie également quant à la possession par Pyongyang de l'arme nucléaire. Nous, signataires de cet appel, comme l'immense majorité des Français, sommes pour un monde sans armes nucléaires et sans guerres. Mais pourquoi faudrait-il contester à certains, comme la Corée du Nord, le droit de posséder l'arme nucléaire tout en acceptant ce droit pour d'autres, non seulement les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, mais aussi l'Inde, le Pakistan et Israël ? Et quelle autorité possède le gouvernement américain pour décréter que la possession par la RPDC de l'arme nucléaire lui pose problème, lui qui est à la tête de la seule puissance ayant utilisé cette arme en 1945 contre les populations civiles de Hiroshima et de Nagasaki, parmi lesquelles de nombreux Coréens alors travailleurs forcés dans l'archipel nippon ?

C'est désormais de notoriété publique : l'opinion occidentale a été sciemment trompée, il y a dix ans, par certains représentants des grandes puissances, au sein même du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui brandissaient de prétendus échantillons d'armes chimiques et assuraient avoir la preuve de la présence d'armes de destruction massive. Nous connaissons la suite. Ne soyons pas dupes une nouvelle fois : assez de la surenchère guerrière contre la Corée du Nord !


Premiers signataires : André AUBRY, président de l'Association d'amitié franco-coréenne, ancien sénateur des Hauts-de-Seine, ancien maire d'Antony, président fondateur du Comité français d'action et de soutien pour la réunification indépendante et pacifique de la Corée - Élizabeth COOPER, chef d'orchestre-concertiste, directrice artistique du festival « Plaisirs de musique » à Annecy - Guy DUPRÉ, secrétaire général du Comité international de liaison pour la paix et la réunification de la Corée, ingénieur retraité, ancien membre du directoire du CNRS, ancien secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la Recherche-CGT, ancien conseiller municipal - Léon LANDINI, ancien officier FTP-MOI, officier de la Légion d'honneur, médaille de la Résistance, grand mutilé de guerre - Majed NEHMÉ, directeur de la rédaction du magazine Afrique Asie - Alain NOGUÈS, photojournaliste, cofondateur de l'agence SYGMA - Jean-Pierre PAGE, ancien membre de la commission exécutive confédérale et responsable international de la CGT


Si vous soutenez cet appel, merci d'écrire à
amitiefrancecoree@gmail.com
en précisant vos nom, prénom et qualité.
La liste des signataires sera rendue publique.


Télécharger l'appel

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)