Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 00:59

Après le séisme de magnitude 7 qui a ravagé Haïti le mardi 12 janvier 2010, les autorités coréennes, du Nord comme du Sud de la péninsule, ont adressé des messages de sympathie au gouvernement haïtien. La Corée du Sud a également envoyé une - modeste - aide financière et des équipes de secours.


800px-Haitian_Port_Damage1.jpg



Le séisme qui a gravement touché Haïti, le 12 janvier dernier, a donné lieu à un premier bilan provisoire de 45.000 victimes qui devrait encore s'alourdir (ci-dessus, le port de Port-au-Prince le 13 janvier). La catastrophe a entraîné des réactions de sympathie et de soutien dans l'ensemble de la péninsule coréenne.

Au Nord, Kim Yong-nam, président du praesidium de l'Assemblée populaire suprême de la République populaire démocratique de Corée, a adressé le jeudi 14 janvier un message de sympathie à son homologue haïtien, le Président d'Haïti René Préval. Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, "exprimant sa profonde sympathie et son réconfort au président et aux habitants de la région gravement touchée, M. Kim a exprimé dans son message le souhait que le président et le gouvernement d'Haïti éradiquent les conséquences du désastre aussi vite que possible et ramènent à la normale la vie des victimes." Ce message - qui figurait en troisième place parmi les dépêches du KCNA du 15 janvier 2010, alors que la priorité est traditionnellement accordée à l'actualité coréenne - émane du chef d'Etat du pays qui, selon certaines analyses, a été le plus durement touché par les catastrophes naturelles (inondations, sécheresse...) depuis vingt ans.

Au Sud, lors d'un petit-déjeuner-débat avec les PDG des trente premiers conglomérats du pays qui s'est tenu le 15 janvier, le président Lee Myung-bak a également exprimé ses condoléances au peuple haïtien, en appelant les pays du G20 à coopérer. Une équipe de soutien du gouvernement sud-coréen est partie le 14 janvier pour Haïti, rejointe par un groupe de médecins et infirmiers dépêché le 15 janvier. L'assistance sud-coréenne immédiate a atteint un million de dollars, alors que des voix se sont élevé pour déplorer la modestie de ces actions au regard du potentiel économique de la Corée du Sud - membre de l'OCDE, celle-ci ne devrait accorder que 0,13 % de son PIB à l'aide publique au développement en 2010, contre une moyenne de 0,3 % au sein de l'OCDE, un chiffre lui-même très inférieur aux objectifs fixés, notamment, par la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement.

Le lundi 18 janvier, le gouvernement coréen a annoncé qu'il porterait le montant de son aide à 10 millions de dollars, tout en envisageant le déploiement de troupes dans le cadre d'une opération de maintien de la paix des Nations-Unies.

Sources :
KBS, KCNA, Xinhua

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)