Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 23:05

Le 14 août 2012 s'est tenue, à Pékin, la troisième session du Comité d'orientation conjoint Chine - République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) pour le développement et la gestion de la zone commerciale de Rason et des zones économiques de Hwanggumphyong et Wihwado, deux zones économiques spéciales (ZES) nord-coréennes situées à proximité de la frontière avec la Chine. La réunion a permis de dresser un constat partagé sur le développement de ces deux ZES, alors que le niveau du commerce extérieur entre la Chine et la RPD de Corée a atteint un nouveau record au premier semestre 2012, selon les données douanières chinoises.

 

La troisième réunion du Comité d'orientation conjoint Chine-RPDC pour le développement des zones économiques spéciales (ZES) de Rason et Hwanggumphyong et Wihwado s'est tenue à Pékin le 14 août 2012, en présence des présidents de la partie coréenne, Jang Song-thaek, par ailleurs directeur de département du Comité central du Parti du travail de Corée, et de la partie chinoise, Chen Deming, également ministre du Commerce.

 

comite_conjoint_chine_RPDC_14_aout_2012.jpg

 

En ce qui concerne la zone économique et commerciale de Rason, le plan de développement de la zone a été établi. La reconstruction des facilités portuaires et des lignes ferroviaires est en cours, tandis que l'autoroute entre Rajin et Wonbong est pratiquement achevée. Le repérage et les prises de mesure sont terminés pour l'approvisionnement en électricité depuis la Chine. Il a été rappelé que la coopération économique dans cette zone vise également le tourisme et l'agriculture.

 

Les travaux de délimitation de la zone de Hwanggumphyong, préalables à son développement, sont aussi achevés. En revanche, la mise en place effective de la ZES de Wihwado reste encore au stade de projet.

 

Selon l'agence nord-coréenne KCNA, les deux parties ont apprécié les progrès réalisés, notamment, dans la définition du cadre juridique des deux ZES, leur gestion, la formation des personnels et la promotion des projets. 

 

Jang Song-thaek et Chen Deming ont cosigné (photo ci-dessous) le compte rendu de la réunion, la prochaine session du Comité d'orientation conjoint étant prévue à Pyongyang au premier semestre 2013, ainsi qu'un accord intergouvernemental de coopération économique et technologique.

 

 

jang_song_thaek_cheng_demin.jpg

 

Ce renforcement des échanges, spécialement dans les deux ZES de Rason et Hwanggumphyong et Wihwado, s'inscrit dans le cadre d'un soutien du gouvernement chinois aux investissements en RPD de Corée. Comme l'a écrit le vice-ministre du Commerce Chen Jian dans le Quotidien du peuple : "Nous soutiendrons les grandes entreprises chinoises qui souhaitent investir en Corée du Nord pour élargir la coopération commerciale et économique". Toujours selon Chen Jian, les échanges entre la Chine et la RPD de Corée ont atteint 3,1 milliards de dollars au premier semestre de l'année 2012, en progression de 24,7 % par rapport au premier semestre de l'année 2011 (2,5 milliards de dollars).

 

Selon Chen Deming, les deux ZES sont "entrées dans une phase substantielle de développement (...) qui envoie un message important en matière de consolidation et de développement de relations diplomatiques cordiales et (...) de promotion de la prospérité et de la paix régionale".

 

Ces projets s'inscrivent dans le cadre plus global du développement du Nord de la RPDC et des provinces du Nord-Est de la Chine, la deuxième foire du commerce internationale de Rason étant prévue du 20 au 23 août.

 

Sources : AAFC, KCNA (dont photos, dépêche du 14 août 2012) ; Reuters (dépêche utilisée par Le Nouvel Observateur).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)