Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 23:28

A l'issue des deux premiers jours des Jeux olympiques de Londres, malgré quelques déceptions (nette défaite des Nord-Coréennes face aux Françaises en football féminin le 28 juillet, disqualification du Sud-Coréen Park Tae-hwan en 400 m nage libre, avant finalement sa réintégration pour la finale où il a cependant dû se contenter de l'argent), les résultats des athlètes des deux Corée sont impressionnants : la République populaire démocratique de Corée (du Nord) et la République de Corée (du Sud) ont décroché chacune deux médailles d'or, ce qui les classe respectivement 6ème et 4ème au tableau provisoire des médailles par pays. Si la Corée était un seul Etat, elle serait deuxième.

 

coreenne_an_kum_ae_medaille_d_or_jo_londres.jpgEn seulement deux jours de compétition, la RPD de Corée a déjà obtenu deux médailles d'or aux Jeux olympiques de Londres. En judo féminin, dans la catégorie des moins de 52 kg, An Kum-ae, déjà vice-championne olympique à Pékin en 2008, et que l'AAFC avait rencontrée lors des championnats du monde 2011 de judo à Paris, a pris sa revanche sur la Japonaise Misato Nakamura, médaille d'or 2008 à Pékin et qui avait battu An Kum-ae aux championnats du monde de Paris. Cette fois, An Kum-ae a réalisé un sans-faute, renvoyant au tapis Misato Nakamura et l'emportant en finale sur la Cubaine Yanet Bermoy Acosta. La Française Priscilla Gneto a terminé troisième, après avoir vaincu la Belge Ilse Heylen.

 

A seulement 20 ans, le Nord-Coréen Om Yun-chol (photo ci-dessous) est entré dans l'histoire de l'haltérophilie en obtenant la médaille d'or dans la catégorie des moins de 56 kg après avoir soulevé 293 kg. En effet, Om Yun-chol a rejoint en effet  les Turcs Halil Mutlu et Naim Suleymanoglu, surnommés les "Hercule de poche", dans le club très fermé des haltérophiles ayant soulevé trois fois leur poids. Cinquième des derniers championnats du monde, Om Yun-chol a pris de court le Chinois Wu Jingbiao et l'Azerbaïdjanais Valentin Hristov, qui ont terminé aux deuxième et troisième places du podium. Om Yun-chol a dédié sa victoire au dirigeant Kim Jong-il.

 

Om_Yun_Chol_JO_Londres.jpg

 

Une troisième médaille, en bronze, a été obtenue par la Nord-Coréenne Ryang Chun-hwa, également en haltérophilie, dans la catégorie des moins de 48 kg.

 

Côté sud-coréen, Jin Jong-oh (photo ci-dessous) déjà double médaillé olympique à Pékin en 2008 au tir au pistolet (or en pistolet libre 50 m, argent en pistolet 10 m air comprimé) a récidivé à Londres en obtenant l'or au pistolet 10 m.

 

jin jong oh london games 2012

 

im_dong_hyun_JO_Londres.jpgMais les résultats les plus spectaculaires sont venus du tir à l'arc, confirmant la domination sud-coréenne dans cette discipline. L'équipe féminine - constituée de Lee Sung-jin, Ki Bo-bae et Choi Hyeon-ju, a décroché l'or. Lee Sung-jin faisait déjà partie de l'équipe sud-coréenne qui avait obtenu la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2004.

 

Pour sa part, l'équipe masculine a pu compter sur le talent d'Im Dong-hyun, dont le défaut de vision le fait légalement considérer comme aveugle, mais qui a établi un nouveau record mondial en totalisant 699 points en 72 flèches lors des phases de classement, le 27 juin, battant son propre record du monde. Quadruple champion du monde et quadruple champion d'Asie, Im Dong-hyun a aussi permis de battre le record du monde par équipes. L'équipe masculine - également composée de Kim Bub-min et Oh Jin-hyek - n'a toutefois obtenu que le bronze en finale cette année à Londres, alors qu'elle avait été championne olympique en 2008 à Pékin et en 2004 à Athènes.

 

A l'issue des deux premiers jours de compétition, la République de Corée a aussi obtenu une médaille d'argent (avec Park Tae-hwan en 400 mètres nage libre) et une seconde médaille de bronze (avec le judoka Cho Jun-ho, dans la catégorie des moins de 66 kg).

 

Sources :

- Michael Holden, Jean Décotte, "JO : la Nord-Coréenne An Kum Ae s'adjuge l'or en - 52 kg en judo", article publié le 29 juillet 2012 sur le site du Nouvel Observateur ;

- Luke Meredith, "North Korean Om Yun Chol lifts 3 times his body weight to win gold medals at London Games", dépêche d'Associated Press ;

- "L'or pour Om Yun-chol en -56 kg", sur le site d'Eurosport ;

- "L'archer sud-coréen Im Dong-hyun améliore son propre record du monde", dépêche de l'AFP, publiée sur le site de Libération (dont photo) ;

- "Jin Jong-oh wins Olympic 10 m air pistol gold fort South Korea", sur le site de la BBC (dont photo). 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)