Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2019 7 13 /01 /janvier /2019 12:14

​​​​​​Du 7 au 10 janvier 2019, Kim Jong-un, président du Parti du travail de Corée et président du Comité des affaires d'Etat de la République populaire de Corée (RPDC, Corée du Nord), a effectué sa quatrième visite en Chine (après celles de mars 2018, mai 2018 et juin 2018). Cette visite a revêtu un caractère particulièrement important alors qu'est attendue une seconde rencontre entre Kim Jong-un et le président des Etats-Unis Donald Trump.

Quatrième visite de Kim Jong-un en Chine : réaffirmation de l'unité entre la RPDC et la Chine sur les principaux dossiers

Kim Jong-un s'est entretenu dès le 8 janvier avec le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président chinois, Xi Jinping. Dans une atmosphère décrite comme cordiale et amicale, les dirigeants Coréen et Chinois ont eu un échange de points de vue approfondi sur les relations bilatérales et les problèmes d'intérêt commun, et sont parvenus à des « consensus importants » sur le renforcement des relations entre les deux pays, ainsi que sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne et la résolution politique.

En cette année du 70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la République populaire démocratique de Corée et la République populaire de Chine, les deux parties ont convenu d'œuvrer ensemble « pour faire progresser constamment les relations bilatérales dans la nouvelle ère, faire avancer le processus de règlement politique de la question de la péninsule coréenne, apporter plus de bénéfices aux peuples des deux pays, et contribuer à la paix, la stabilité, la prospérité et au développement de la région et du monde », d'après l'agence officielle chinoise Xinhua. 

Les deux dirigeants ont aussi réaffirmé leur position vis-à-vis de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

« La Corée du Nord continue à rester fidèle à son engagement de dénucléarisation et à résoudre les questions de la péninsule coréenne à travers des dialogues et négociations pour produire des résultats qui seront accueillis favorablement par la communauté internationale lors du deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis », a dit Kim Jong-un cité par les médias chinois, une déclaration dans le droit fil de son message de Nouvel an.

Le dirigeant nord-coréen a également tenu à noter l'apaisement des tensions sur la péninsule coréenne l'année dernière et le rôle important de la Chine.

Le président chinois a de son côté évalué positivement les mesures prises par la Corée du Nord pour la paix et la dénucléarisation de la péninsule coréenne avant de noter que le processus de résolution politique des questions liées à la péninsule coréenne a réalisé des progrès importants grâce aux efforts communs des pays concernés dont la RPDC et la Chine.

« La Chine continue à soutenir l'orientation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et l'amélioration des relations entre les deux Corée », a affirmé Xi Jinping avant de se montrer favorable à la tenue de sommets entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, ainsi qu'à la résolution des inquiétudes légitimes de chacun des pays concernés à travers des dialogues.

Le président chinois a en outre promis que la Chine jouerait un rôle actif et constructif pour la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne et sa dénucléarisation, ainsi que pour une stabilité permanente de la région. 

Quatrième visite de Kim Jong-un en Chine : réaffirmation de l'unité entre la RPDC et la Chine sur les principaux dossiers

Pour certains observateurs avertis, le front uni offert par la RPD de Corée et la RP de Chine à l'occasion de cette quatrième visite de Kim Jong-un permettra de parvenir à des progrès substantiels lors d'un prochain sommet entre la RPDC et les Etats-Unis, alors que ces derniers rencontrent des problèmes à l'intérieur et à l'extérieur.

Ainsi, selon Zamir Ahmed Awan, chercheur au Centre d'études chinoises de l'Université nationale des sciences et technologies d'Islamabad, et conseiller scientifique à l'ambassade du Pakistan à Pékin de 2010 à 2016 :

Le monde entier est concentré sur les moyens de faire progresser la dénucléarisation de la péninsule coréenne, à laquelle Kim Jong-un a réaffirmé être engagé tout en demandant une réponse positive de la part des Etats-Unis.

A la lumière de la situation géopolitique apparue récemment, on peut prédire la réponse des Etats-Unis. Donald Trump a annoncé qu'il retire les troupes américaines d'Afghanistan et de Syrie. Les Etats-Unis ont dépensé des sommes d'argent considérables en Afghanistan sans pouvoir gagner la guerre, et cherchent désormais la paix en négociant avec les Taliban. Ces campagnes militaires coûteuses ont affaibli les Etats-Unis.

Sur le front intérieur, Donald Trump a concédé du terrain aux démocrates au Congrès à l'issue des élections de mi-mandat, ce qui a fragilisé sa position. On s'attend donc, au cours d'un second sommet entre Kim et Trump, à ce que le président des Etats-Unis montre une certaine flexibilité et à ce que certains développements positifs aient lieu sur la voie de la paix et de la stabilité auxquelles aspirent les peuples du monde. 

Sources :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?