Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 10:46

A l'occasion de la clôture des Jeux asiatiques d'Incheon en République de Corée (Corée du Sud) le 4 octobre 2014 - qui ont vu les athlètes du Sud comme du Nord de la Corée obtenir des résultats remarquables, sur lesquels nous reviendrons dans nos prochaines éditions - une délégation de hauts dirigeants de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), conduite par Hwang Pyong-so, récemment élu vice-président de la commission de la défense nationale de la RPDC, a visité le Sud de la péninsule. Ce déplacement est exceptionnel par l'importance et le niveau de cette délégation. Il marque la détermination du Nord de relancer le dialogue intercoréen, ainsi que l'acceptation par le Sud d'une telle visite, après d'autres indices clairs du souhait des autorités de Pyongyang de réouvrir une phase de discussions - comme en avaient témoigné la visite en Europe en septembre d'une délégation de haut niveau du Parti du travail de Corée, ou encore l'appel aux échanges et à la coopération Nord-Sud, sur la base d'une formule confédérale, lancé par Ri Su-yong, ministre des Affaires étrangères de la RPD de Corée, à la tribune des Nations Unies, lors de la dernière assemblée générale en septembre 2014. L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) se félicite du retour à un dialogue de haut niveau entre le Nord et le Sud de la péninsule, en espérant qu'il permettra de lever les obstacles à l'approfondissement des échanges économiques et qu'il conduira à la reprise des pourparlers multilatéraux pour la paix et la dénucléarisation de toute la Corée.

Hwang Pyong-so, vice-président de la commission de la défense nationale de la RPD de Corée, et Ryu Kihl-jae, ministre de la Réunification de la République de Corée

Hwang Pyong-so, vice-président de la commission de la défense nationale de la RPD de Corée, et Ryu Kihl-jae, ministre de la Réunification de la République de Corée

La reprise d'un dialogue de haut niveau entre le Nord et le Sud de la Corée était attendue depuis plusieurs mois, mais elle s'est matérialisée de façon spectaculaire ce samedi 4 octobre 2014, à l'occasion de la cérémonie de clôture des Jeux asiatiques d'Incheon, en Corée du Sud. En effet, ce sont des personnalités nord-coréennes de tout premier plan qui ont pu rencontrer des officiels sud-coréens de haut rang, sur le sol même de la péninsule coréenne, à l'occasion d'un événement - les Jeux asiatiques - qui a marqué une relance des échanges Nord-Sud avec la participation d'une importante délégation d'athlètes nord-coréens.

La délégation de la RPD de Corée a été conduite par Hwang Pyong-so, vice-président de la commission de la défense nationale, arrivé à l'aéroport d'Incheon à 10 heures, avant de repartir vers 22 heures, à l'issue de la cérémonie de clôture. La délégation a compris également Choe Ryong-hae et Kim Yang-gon, secrétaires du Parti du travail de Corée. Kim Yang-gon a une longue expérience des discussions intercoréennes au sein du PTC. La délégation nord-coréenne, forte de onze membres, a été accueillie par une délégation sud-coréenne comprenant notamment Ryu Kihl-jae, ministre de la Réunification, Kim Kwan-jin, conseiller à la sécurité nationale, et Han Ki-bum, directeur adjoint du service de renseignement (NIS), avant une rencontre avec le Premier ministre Chung Hong-won lors de la cérémonie de clôture des Jeux d'Incheon.

 

Les deux parties ont discuté du renforcement des échanges Nord-Sud et convenu d'une nouvelle rencontre de haut niveau fin octobre ou début novembre, alors que les principales agences de presse des deux parties de la Corée - KCNA au Nord et Yonhap au Sud - ont rendu compte de cette rencontre d'un niveau inhabituel depuis le retour au pouvoir des conservateurs à Séoul en 2008.

Kim Yang-gon a déclaré que "les Jeux asiatiques ont constitué un événement significatif qui ont montré au reste du monde la gloire et la puissance de notre nation (...) Cela a été une grande joie et une grande fierté pour notre nation que le Nord comme le Sud aient obtenu de tels résultats".

Lim Byeong-cheol, porte-parole du ministère sud-coréen de la Réunification, a exprimé les espoirs du Gouvernement que "la participation d'une délégation de haut niveau à la cérémonie de clôture des Jeux asiatiques soit l'occasion d'améliorer les relations entre le Nord et le Sud". Un espoir que partage l'AAFC, alors que les récentes critiques réciproques entre le Nord et le Sud - notamment sur la question des droits de l'homme - nous apparaissaient devoir plus être regardées comme la volonté de chaque partie de poser des principes et des conditions avant la reprise du dialogue, que comme des obstacles insurmontables à la relance des échanges intercoréens. Une telle relance serait bénéfique à tous les Coréens en éloignant les dangers de guerre et en posant les bases d'une prospérité accrue dans la péninsule coréenne.

Sources :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)