Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 20:26

Le lundi 4 juin 2012, des représentants de la délégation générale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) en France ont visité la station de Boigneville de l'Institut du Végétal Arvalis, dans le département de l'Essonne. Ils étaient accompagnés de membres du bureau de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) et d'adhérents du Foyer rural de Tousson, lesquels avaient pris, à titre individuel, les contacts nécessaires à ce déplacement. L'AAFC tient à remercier tout ceux qui ont permis l'organisation de cette visite qui traduit en actes concrets les perspectives de coopération entre la France et la RPD de Corée.

Arvalis-AAFC 04062012 1

Tout a commencé, le 18 décembre 2011, par la projection de films nord-coréens au Foyer rural de Tousson, en Seine-et-Marne, en collaboration avec l'AAFC, en présence de diplomates de la RPD de Corée en France et de Patrick Maurus, professeur de coréen à l'INALCO. A cette occasion, les participants avaient échangé sur la situation économique et sociale de la RPD de Corée, ainsi que sur les perspectives d'autres actions de coopération culturelle entre les deux pays, alors que la vie quotidienne au Nord de la péninsule reste largement méconnue en France. Six mois plus tard, plusieurs initiatives ont ainsi pu être prises par l'AAFC grâce au concours des membres du Foyer rural de Tousson.

Alors que le retour à l'autosuffisance alimentaire constitue toujours une priorité en République populaire démocratique de Corée, des semences de betteraves offertes par des agriculteurs du Loiret ont été apportées à l'Institut coréen de recherche expérimentale sur les légumes de Pyongyang. Ce don a été remis par la délégation de l'AAFC lors de sa visite en RPD de Corée du 7 au 17 avril 2012.

C'est aussi grâce aux contacts pris lors de la séance de projection du 18 décembre 2011 que M. Jon Hyong-jong, conseiller politique de la délégation générale de la RPD de Corée en France, a effectué une visite le 4 juin 2012 à la station de Boigneville de l'Institut du végétal Arvalis, dans le département de l'Essonne, en présence également de Benoît Quennedey et Patrick Kuentzmann, respectivement vice-président et secrétaire général de l'Association d'amitié franco-coréenne. La station de Boigneville est la plus importante en taille des 13 stations et 35 bureaux régionaux de l'Institut Arvalis. Créé en 1959 à l'initiative des organisations professionnelles agricoles pour développer la recherche appliquée, l'Institut Arvalis est un organisme à but non lucratif disposant d'un budget annuel de 50 millions d'euros, financé à hauteur de 50 % par des cotisations des professionnels de l'agriculture. Arvalis met au point et diffuse des informations et des techniques sur de nouvelles variétés d'espèces agricoles, des variétés phytosanitaires ainsi que des machines agricoles, jusqu'au stade de la première transformation. L'Institut Arvalis procède notamment à la réalisation de tests avant commercialisation, dans ses laboratoires et sur ses surfaces agricoles expérimentales.

Arvalis-AAFC 04062012 2

Madame Catherine Rieu, responsable de la station de Boigneville, a commencé par présenter la station, compétente pour la recherche appliquée sur les céréales à paille, le lin, le maïs, le sorgho, les protéagineux, les pommes de terre et les fourrages. Puis une visite du site a porté, notamment, sur les applications de recherche et le stockage des céréales, d'une part, et les pommes de terre, d'autre part. 

Ayant donné lieu à de nombreuses questions de part et d'autre, cette visite a permis une meilleure connaissance réciproque des travaux conduits par la France et la RPD de Corée dans le domaine de la recherche appliquée à l'agriculture - alors que les délégations de l'AAFC ayant visité la Corée du Nord ont également pu se rendre dans des instituts de recherche coréens similaires à l'Institut Arvalis. L'Institut du Végétal ayant déjà noué des actions de coopération sur les cinq continents, ces échanges posent les bases de possibles actions futures, à l'heure où la RPD de Corée cherche à diversifier ses productions et intensifie ses recherches pour accéder à l'autosuffisance alimentaire. Cet objectif était déjà celui poursuivi par la France après 1945, afin d'améliorer le niveau de vie de sa population et faire face à des aléas climatiques majeurs, tels que la sécheresse de 1976.

Arvalis-AAFC 04062012 3

L'Association d'amitié franco-coréenne tient à remercier Mme Catherine Rieu et les équipes de l'Institut Arvalis, pour avoir ouvert les portes de la station de Boigneville et avoir pris de leur temps précieux pour expliquer de manière concrète les méthodes et les objectifs de la recherche appliquée.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)