Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 20:58

Ayant été la première présidente du Comité central du syndicat des danseurs de Corée, directrice de l'Ecole de danse ainsi que du Théâtre de danse d'Etat, Choe Sung-hui est une figure éminente de la danse en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Un ensemble de manifestations ont été organisées en RPDC à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance, le 24 novembre 1911 à Séoul.

 

Directrice de danse, théoricienne et professeur, Choe Sung-hui a été tout cela à la fois. Ayant développé la tradition de la danse coréenne, elle s'est affirmée comme l'une des grandes danseuses contemporaines, ses créations ayant été mises en scène tant en RPDC qu'à l'étranger.

 

choe_sung_hui_commemoration_danse_coreenne.jpg

 

Le 24 novembre 2011, une cérémonie a été organisée en l'honneur de Choe Sung-hui au Palais de la culture du peuple, à Pyongyang, à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance. La manifestation qui s'est tenue à cette occasion a comporté des représentations de danses qu'elle a créées (photo ci-dessus), un séminaire ainsi que la dédicace d'un ouvrage qui lui a été consacré, intitulé Une danseuse vivante sous la protection du Soleil. Une gerbe a été déposée sur sa tombe au cimetière des martyrs patriotes, où son corps repose après son décès en 1969 (photo ci-dessous).

 

choe_sung_hui_tombe.jpg

 

Le 25 novembre, un rassemblement a eu lieu au Théâtre de Pyongyang, en présence notamment de An Tong-chun, ministre de la Culture, et de Ryang Chang-nam, président du Comité central du syndicat des danseurs de Corée, dont le discours a été suivi par des représentations de pièces dansées créées par Choe Sung-hui : Le cowboy et la jeune fille, Danse janggu, Danse de l'amateur et Danse Jaenggang, sur les musiques "Onghyehya" et "Hullari" (photo ci-dessous).

 

choe_sung_hui_dance.jpg

 

Enfin, des représentations de la pièce dansée L'histoire du château de Sado, écrite et dirigée par Choe Sung-hui, où elle a également joué le rôle principal, ont été données par la Troupe nationale d'art folklorique au Grand Théâtre de Pyongyang.

 

Cette pièce patriotique formée de cinq actes, huit scènes et un épilogue a été créée en 1955. Elle raconte les amours d'un pêcheur devenu soldat et de la fille du seigneur du château, qui ont uni leurs destins dans le combat contre l'envahisseur japonais.

 

Des danses du sabre et d'autres danses coréennes traditionnelles scandent la pièce.

 

 Applaudie par le Président Kim Il-sung en août 1955, la pièce a été représentée plus de 80 fois à l'étranger entre septembre 1956 et le début de l'année 1957. Une nouvelle version a été créée en vue du centième anniversaire de Choe Sung-hui après une rencontre, en avril 2008, entre le dirigeant Kim Jong-il et les créateurs de danse coréens.

 

story_of_sado_castle_1.jpg 

story_of_sado_castle_2.jpg

 

story_of_sado_castle_3.jpg

 

Source : KCNA (dépêches des 24, 25, 26 et 30 novembre 2011, dont photos).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)