Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 12:18

En 1991, les deux gouvernements coréens décident de former une équipe nationale féminine unifiée aux championnats du monde de tennis de table qui se sont tenus à Chiba, du 24 avril au 6 mai - insufflant ainsi une vigueur nouvelle aux échanges culturels et sportifs intercoréens, tout en écrivant une nouvelle page de la "diplomatie du ping-pong" qui avait accompagné le réchauffement des relations sino-américaines dans les années 1970. Alors que les deux équipes coréennes n'avaient pas réussi à remporter le titre de champion du monde en concourant séparément, en étant défaites par les Chinoises alors en route pour un neuvième titre consécutif, ce résultat sera enfin obtenu en 1991 par les Sud-Coréennes Hong Cha-ok et Hyun Jung-hwa et les Nord-Coréennes Yu Son-bok et Ri Bun-hui (dont le nom est orthographié Li Bun-hui au Sud). Malgré la rivalité qui opposait les joueuses vedettes Ri Bun-hui et Hyun Jung-hwa, les deux femmes devinrent amies et leur complicité contribua grandement à l'obtention du titre de championnes du monde.

 

Lorsque la Nord-Coréenne Ri Bun-hui (ci-dessous, à gauche) apprit qu'elle concourrait avec sa rivale sud-coréenne Hyun Jung-hwa (ci-dessous, à droite) aux championnats du monde de tennis de table de Chiba dans une équipe coréenne unifiée, la réaction de la future médaillée olympique fut négative. Elle considérait Hyun Jung-hwa comme moins douée techniquement, et les premiers entraînements furent marqués par des accrochages.

 

Puis les deux championnes apprirent à se connaître et à s'estimer. Contre toute attente, elles devinrent amies intimes.

 

li-bun-hui_hyun-jung-hwa.jpg

 

Dans un entretien récemment donné au bureau de Pyongyang de l'agence américaine Associated Press, Ri Bun-hui a déclaré que "pendant 50 jours, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, nous avons vécu ensemble comme si nous ne faisions plus qu'une, nous nous sommes entraînées ensemble, nous avons dormi dans la même chambre et partagé tous nos repas (...) Nous avons partagé la même nourriture - et nos sentiments". Evoquant sa consternation initiale lorsqu'elle apprit qu'elle serait dans la même équipe que Hyun Jung-hwa, Ri Bun-hui a répondu à AP : "J'étais trop jeune pour comprendre combien c'était symbolique". Elle avait alors 22 ans.

 

L'histoire de l'équipe coréenne unifiée aux championnats du monde de 1991 a donné lieu à un film sud-coréen, As One, de Moon Hyun-sung, sorti en salles le 3 mai 2012, avec Ha Ji-won et Bae Doona dans les rôles respectifs de Hyun Jung-hwa et Ri Bun-hui. Dans le film, l'événement déclencheur de l'amitié nouvelle entre Ri Bun-hui et Hyun Jung-hwa est l'absence, un jour, de Ri Bun-hui, malade, à une séance d'entraînement. Hyun Jung-hwa espère que Ri Bun-hui recouvrera la santé, pour elle et pour la victoire de la nation coréenne.

 

ri-bun-hui_hyun-chung-hwa_Chiba_1991.jpg

 

Hyun Jung-hwa et Ri Bun-hui ont eu ensuite un parcours singulier. La première, qui compte parmi les sportives sud-coréennes les plus médaillées, est devenue entraîneur et dirige aujourd'hui l'Association sud-coréenne de tennis de table. La seconde s'est engagée dans la promotion du sport et l'insertion sociale des personnes handicapées en République populaire démocratique de Corée.

 

Ri Bun-hui et Hyun Jung-hwa se reverront une nouvelle fois, aux championnats du monde suivants. Alors que les relations entre les deux Corée empêchent tout contact - par courrier ou téléphonique - entre les citoyens des deux Corée, elles ne se sont pas revues depuis. Le réalisateur sud-coréen Moon Hyun-sung tenta de les réunir à Pékin, mais se heurta à un refus du ministère sud-coréen de la Réunification.

 

Les larmes aux yeux, Ri Bun-hui a déclaré à AP : "Elle me manque beaucoup". L'histoire personnelle de Ri Bun-hui et Hyun Jung-hwa symbolise le drame de la division de la Corée et de la séparation d'êtres qui s'aiment.

 

Sources :

- Sulagna-Misra, "What's more important than olympic gold ?", article publié le 19 juillet 2012 sur le site Medal-Heads (dont photos) ;  

- "Ex - NKorean Star recalls 'ping-pong diplomacy", article publié le 11 juillet 2012 sur le site Gibiru ;

- Site officiel du film As One (en coréen).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)