Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 19:39

Emotion en Italie : la mozzarella au lait de bufflonne, une des spécialités et des fiertés de la région de Naples, vient d'être interdite d'importation par la Corée du Sud, suite à la mise sous séquestre d'élevages après la découverte d'un taux élevé de dioxine dans leur lait.

La mozarrella au lait de bufflonne est l'une des spécialités agricoles de la région de Naples. Or la semaine dernière le gouvernement italien a annoncé la mise sous séquestre de 66 élevages de bufflonnes, après la découverte de dioxine dans leur lait.

Les décisions aussitôt prises par la Corée du Sud et le Japon d'interdire les importations de mozzarella italienne, dans l'attente d'expertises complémentaires, ont soulevé une vive émotion dans la péninsule italienne. Pour sa part, l'Union européenne a demandé des garanties de sécurité. L'enjeu de santé, mais également économique, n'est pas mince : à elle seule, la Corée du Sud importe chaque année 10 tonnes de mozzarella de lait de bufflonne.

Le gouvernement italien a déploré des mesures qu'il juge "excessives", en précisant que des traces de dioxine n'avaient été trouvées que dans 9 cas parmi un échantillon de 132 producteurs.

La Corée du Sud entend conduire ses propres analyses. La mesure de précaution du gouvernement sud-coréen rappelle qu'en Corée, depuis les années 1980, la défense de l'environnement a été liée au combat pour la démocratie, puis à la défense des consommateurs face aux puissants lobbies industriels.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)