Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 12:24

Dans un tweet, le Président Donald Trump a annoncé le 10 mai 2018 que sa rencontre avec le Président Kim Jong-un aurait lieu le 12 juin 2018 à Singapour, en ajoutant : "Nous allons tous les deux essayer d'en faire un moment très particulier pour la Paix Mondiale !". Cet optimisme du président américain fait écho aux déclarations des autorités nord-coréennes, qui ont fait état d'un accord très satisfaisant après la deuxième rencontre à Pyongyang entre le Président Kim Jong-un et le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, revenu eux Etats-Unis le 10 mai 2018 en même temps que les trois Coréens américains libérés après avoir été emprisonnés en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord).

Kim Jong-un et Mike Pompeo à Pyongyang

Kim Jong-un et Mike Pompeo à Pyongyang

Après de longues tergiversations sur le lieu et la date du sommet, c'est finalement la cité-Etat de Singapour qui a été retenue : celle-ci a de bonnes relations tant avec les Etats-Unis qu'avec la RPD de Corée et a une expérience des rencontres internationales. C'est à Singapour que s'étaient rencontrés les présidents chinois Xi Jinping et taïwanais Ma Ying-jeou en 2015, et que se tiennent les forums de dialogue de Shangri-La - du nom de l'hôtel où se réunissent chaque année, à l'initiative du think tank qu'est l'Institut International pour les Etudes Stratégiques (acronyme anglais, IISS), des réunions intergouvernementales dans le domaine de la défense entre des ministres de la Défense et des militaires des puissances présentes dans la région Asie-Pacifique. Il est d'ailleurs envisagé que le sommet américano - nord-coréen ait lieu à Shangri-La.

Utilisant des procédés plus inspirés des négociations commerciales que de la diplomatie traditionnelle, l'administration Donald Trump a placé la barre très haut - en particulier, l'absence de levée, même partielle, des sanctions internationales avant le démantèlement complet de l'arsenal nucléaire nord-coréen - pour obtenir davantage - probablement un calendrier de désarmement nucléaire de la RPD de Corée. Quoi qu'il en soit, l'hypothèse - un moment envisagée par le Président Trump - de quitter le sommet en cas de désaccord n'est plus d'actualité. A minima le sommet de Singapour listera les thèmes de discussion et posera les bases d'un accord sur la méthode, renvoyant ultérieurement le règlement des points de désaccord. Au regard des réactions des différentes parties, il est cependant raisonnable de ne pas envisager d'échec à ce stade, et même d'espérer aller plus loin sur la voie de la paix en Asie du Nord-Est, du désarmement et de la levée des sanctions - alors que Pyongyang a multiplié les gestes de bonne volonté, de la fermeture du site d'essais nucléaires de Punggye-ri à la libération des Américains détenus en Corée du Nord, sur décision personnelle du dirigeant. Au demeurant, le Président Kim Jong-un n'aurait pas effectué deux visites en un mois et demi en Chine s'il n'avait pas la volonté d'aboutir et de garantir ses arrières (rendant compte de la visite du dirigeant nord-coréen les 7 et 8 mai 2018, le Président Xi Jinping a ainsi souligné auprès de son homologue américain, si besoin était, qu'il fallait prendre en compte les préoccupations de sécurité de Pyongyang).

Ce qui ne signifie pas que le Président Donald Trump ne tentera pas de pousser plus loin son avantage ni de faire monter les enchères, menaçant de tout rompre au dernier moment et à tout moment. Ce qui serait surprenant serait plutôt l'absence de tensions et d'incertitudes, d'autant que les Nord-Coréens sont d'excellents négociateurs et que la pression de certains milieux est forte, au sein du lobby militaro-industriel américain, pour faire échouer la rencontre et revenir à un climat de confrontation. Mais le Président Donald Trump, qui caresse désormais l'espoir d'obtenir le prix Nobel de la paix, a tout intérêt à réussir.

Sources : 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?