Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 13:54

A moins de deux mois de l'ouverture des XXIIIes Jeux olympiques d'hiver, qui se dérouleront à Pyeongchang en République de Corée (Corée du Sud) du 9 au 25 février 2018, la rumeur ne cesse d'enfler dans les médias : la bonne organisation des Jeux serait menacée, les principaux arguments avancés étant la suspension de la Russie en tant que nation participante (ses athlètes pouvant toutefois participer sous drapeau olympique, sur invitation, en portant la mention « Athlètes olympiques de Russie ») et, surtout, la situation de tensions dans la péninsule coréenne. N'étant pas compétente sur le premier point, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) expose les raisons pour lesquelles les inquiétudes sur le second point sont inutilement grossies et exagérées par des médias en quête d'informations sensationnelles, et alimentées par des déclarations maladroites ou malveillantes de responsables politiques qui méconnaissent la situation - à l'instar de la ministre française des Sports, et double championne olympique Laura Flessel, qui avait cru bon d'évoquer, en septembre 2017, la possibilité que les athlètes français ne se rendent pas en Corée "si ça s'envenime et qu'on n'arrive pas à avoir une sécurité affirmée" - avant de rétropédaler après le tollé créé par ses déclarations.

Arrêtons les fantasmes : les jeux de Pyeongchang auront bien lieu et seront certainement un succès

Lorsque les Jeux olympiques d'été de 1988 avaient été attribuées à la République de Corée, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) avait cherché à obtenir, en vain, une co-organisation. Pourtant, et malgré des relations bilatérales Nord-Sud alors pratiquement inexistantes, aucun incident à l'initiative de la RPDC n'avait émaillé les Jeux pendant leur déroulement même - malgré le boycott de l'événement par les athlètes nord-coréens.

Pour les Jeux de Pyeongchang, la situation est tout autre : à aucun moment il n'a été réellement question d'envisager une co-organisation par la RPD de Corée qui, contrairement à la situation qui prévalait trente ans plus tôt, a davantage de relations avec le Sud, et n'a pas non plus parlé à ce stade de boycott - deux de ses athlètes ayant même été sélectionnés, et l'AAFC espère fortement qu'ils seront effectivement présents. Si la situation politique et militaire devait avoir une incidence sur les Jeux de Pyeongchang, en aucun cas ce ne serait être à l'initiative des Nord-Coréens.

Reste l'inconnue américaine. Car, contrairement aux Jeux de Séoul, le Président américain a, lui, ouvertement parlé de guerre il y a trois mois, en parlant de "détruire complètement" la Corée du Nord à la tribune des Nations unies le 19 septembre 2017 - et c'est bien cela qui doit inquiéter tous ceux qui, comme à l'AAFC, ne souhaitent pas que l'esprit olympique soit remis en cause par des considérations d'ordre politique qui devraient lui être étrangères.

Mais il n'échappe à aucun observateur vigilant que les tensions sont plutôt sur une phase descendante et, surtout, que les propos bellicistes de l'administration Trump n'ont été suivis d'aucune action concrète : il est en effet douteux que les Etats-Unis aient les moyens d'une nouvelle guerre de Corée.

Dans ce contexte, l'AAFC salue l'espoir d'une solution pacifique à la crise en cours, après l'échange téléphonique entre Vladimir Poutine et Donald Trump le 15 décembre 2017, au cours duquel la question coréenne a été évoquée : plus tôt dans la journée, le président russe avait salué "la prise de conscience" de l'administration américaine sur le sujet. Il reste à espérer que les Etats-Unis reviendront à la raison pour cesser l'escalade vers un conflit dont les conséquences seraient catastrophiques.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?