Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 22:52

A la tribune des Nations Unies le 19 septembre 2017, le président américain Donald Trump a menacé de "détruire totalement la Corée du Nord". Des propos irresponsables et dangereux pour la paix du monde qui ont coïncidé avec l'envoi, la veille, de deux bombardiers B-1B et de quatre chasseurs furtifs F-35B au-dessus de la Corée. Mais jusqu'où iront les provocations verbales et militaires de Washington ?

"Détruire totalement la Corée du Nord" : les propos irresponsables et dangereux de Donald Trump

Devant 130 chefs d'Etat et de gouvernement réunis dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies, Donald Trump a ressuscité le discours désuet de George W. Bush sur les Etats voyous à l'encontre de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) et de l'Iran, tout en multipliant les imprécations contre la Corée du Nord, qualifiée d' "Etat vicieux" et "corrompu" qu'il a menacé de "détruire complètement" si les Etats-Unis devaient se défendre, eux ou leurs alliés.

Une fois encore, l'administration américaine a dû tempérer les ardeurs guerrières de son commandant en chef en déclarant que les Etats-Unis n'avaient pas l'intention de faire la guerre. Tout le problème est qu'à force de crier au loup et de vitupérer Donald Trump apparaît au mieux lancer des imprécations vaines qui ne sont que des rodomontades, au pire prouver son caractère instable et la difficulté qu'a à le retenir dans ses élans bellicistes un appareil d'Etat qui sait qu'une nouvelle guerre de Corée entraînerait des millions de morts.

Dans ce contexte dangereux, où Washington poursuit une escalade verbale et militaire qui apparaît comme autant de provocations à l'égard de Pyongyang, la Chine rejette dos à dos les Etats-Unis et la RPD de Corée, en menant par ailleurs des manoeuvres militaires conjointes avec la Russie qui font clairement apparaître trois blocs dans la crise actuelle (les Etats-Unis et leurs alliés, la RPD de Corée, la Chine et les pays qui - comme la Russie - plaident pour un dialogue passant par un "double gel" - de ses essais nucléaires et balistiques par la RPDC, de ses manoeuvres militaires pour les Etats-Unis).

Les autres Etats oscillent entre le bloc américain et celui sino-russe. Ainsi, la France d'Emmanuel Macron appelle au renforcement drastique des sanctions contre Pyongyang, et en même temps à la reprise du dialogue - ce qui est pourtant profondément contradictoire : personne ne négocie avec un pistolet posé sur sa tempe. Dans le débat sémantique sur le concept polémique d'Etat voyou, les méthodes de gangster sont bien celles des Etats-Unis.

Sources :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Luc 22/09/2017 04:00

Irresponsables-et-dangereux, les USA le sont depuis longtemps.
Les propagandes incessantes de la presse d'intérêts font que la population, occupée qu'elle est à travailler et survivre, ne voit pas d'ou viennent les violences depuis les années cinquante, toujours du même clan et à chaque fois sur la base de mensonges comme les attaques sous fausse bannière.
Courage au peuple coréen !

trolltunga1 21/09/2017 22:37

Il ne se passera rien :o il y a des bidules de 250Kt qui se balladent dans la nature, des réacteurs nucléaires représentant 30 Tchernobyl en puissance dans la région...c'est pas l'Irak de Sadam en face!
bref popcorn et couleuvres aux repas diplomatiques à attendre.

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?