Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 20:23

Si la Chine et la Russie exhortent les Etats-Unis à réengager des négociations avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) pour abaisser les tensions autour de la péninsule coréenne, c'est une tout autre voie qu'a choisie l'administration Trump : en décidant de conduire des manoeuvres militaires MCSOFEX au large de la Corée du 16 au 20 octobre 2017, Washington et Séoul attisent délibérément les braises, accroissant ainsi les risques d'une riposte de Pyongyang qui dénonce des préparatifs de guerre et pourrait, sous la menace, procéder à un nouveau tir de missile balistique. Alors, plus que jamais se pose la question : qui provoque qui en Corée ? 

Exercices de guerre MCSOFEX au large de la Corée

Ce sont des exercices navals de (très) grande ampleur qui ont commencé ce 16 octobre 2017 au large de la Corée (tant à l'ouest qu'à l'est de la péninsule), impliquant 40 navires américains et sud-coréens, dont :

- côté américain, le porte-avion à propulsion nucléaire USS Ronald Reagan, les destroyers Stethem et Mustin (de la classe Arleigh Burke) et les sous-marins USS Tucson et USS Michigan ;

- côté sud-coréen, un navire Aegis, qui interviendra aux côtés de l'avion de patrouille maritime P-3 Orion. 

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, 
l'avion électronique de guerre et de renseignement E-8 JSTARS, basé sur le Boeing 707, suivra les mouvements de troupes nord-coréennes.

Si deux fois par an les Etats-Unis, de concert avec leurs alliés sud-coréens, conduisent des manoeuvres militaires au large de la Corée, le choix de procéder à ces exercices en octobre ne répond à aucun calendrier préétabli, ni à de nouvelles nécessités stratégiques. Manifestement, il s'agit pour l'administration Trump de torpiller toute possibilité d'une issue négociée à la crise en cours, en actualisant ainsi les plans d'invasion de la Corée du Nord par de nouveaux préparatifs de guerre.


Face à cette provocation délibérée, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) appelle toutes et tous à refuser l'escalade militaire, à dénoncer les exercices de guerre américano-sud-coréens en cours et à plaider pour un retour à de vraies négociations, seul moyen de progresser vers la négociation d'un traité de paix et la mise en place d'un système de sécurité collective qui permettra la dénucléarisation de toute la péninsule coréenne.

Sources : 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?