Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 21:00

38th_parallel.jpgLe 13 septembre 2010 à 18h30, le comité régional Ile-de-France de l'Association d'amitié franco-coréenne organise une conférence "La Guerre de Corée : une opération de police" à la Maison des associations du 16ème arrondissement de Paris (14, avenue René Boylesve, 75016 Paris). Alors que cette année marque le soixantième anniversaire du déclenchement de la Guerre de Corée, Peter Burchett soulignera le caractère nouveau de cette guerre, opération de police pour la défense des "peuples libres", qui a fixé la norme pour de nombreux conflits ultérieurs (réservations conseillées auprès de l'AAFC : amitiefrancecoree@gmail.com).

 

Le 13 septembre 2010, à 18h30, à la Maison des associations du 16ème arrondissement de Paris, Peter Burchett, documentariste, philosophe, évoquera la Guerre de Corée comme conflit majeur du 20ème siècle, pourtant appelée "guerre oubliée", éclipsée par la Seconde Guerre mondiale et le Vietnam.


La Guerre de Corée fut la première confrontation armée de la Guerre froide. Elle a été le terrain d’essai pour l’élaboration d’une "guerre entièrement nouvelle" : une opération de police pour la défense des "peuples libres" dans le monde contre l’agression communiste. Un concept qui fixa la norme pour de nombreux conflits ultérieurs.

 

L'AAFC-Ile de France avait organisé un précédent cycle de conférences à la Maison des associations du 16ème arrondissement en janvier 2010.

 

 

Inscription préalable par mail à : maison.asso.16@paris.fr ou par bulletin d’inscription sur place, à la Maison des associations du 16ème arrondissement (14, avenue René Boylesve, 75016 Paris). Tél. 01 53 92 29 30.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)