Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 11:22

Une délégation du ministère des Affaires étrangères (MAE) de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), conduite par le vice-ministre M. Kung Sok-ung, achève demain, le 14 mai 2008, une visite de huit jours en Europe. A l'invitation du CILRECO, la direction de l'Association d'amitié franco-coréenne a rencontré à Paris, le 12 mai 2008, la délégation nord-coréenne. A cette occasion, elle a fait le point sur les récents développements diplomatiques dans la péninsule coréenne.

Lors d'un déjeuner de travail le 12 mai 2008, la direction de l'AAFC a rencontré une délégation du
ministère des Affaires étrangères (MAE) de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) en visite en Europe, conduite par M. Kung Sok-ung, vice-ministre.

MM. André Aubry et Benoît Quennedey, respectivement président et secrétaire général de l'AAFC, étaient présents à cette réunion, organisée à l'initiative du secrétaire général du CILRECO, M. Guy Dupré, par ailleurs également vice-président de l'AAFC.

La délégation du MAE de RPDC achevait à Paris un déplacement de huit jours en Europe, qui l'avait conduite précédemment à Varsovie, Prague et Bruxelles. Les échanges en République tchèque et en Pologne ont permis de préciser les modalités d'association de ces deux pays à la commémoration du soixantième anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques après la fondation de la RPDC, le 9 septembre 1948. A Bruxelles, M. Kung Sok-ung et ses collaborateurs ont rencontré des représentants du Parlement européen et eu également des échanges approfondis avec la Commission européenne et le Conseil des ministres. L'Union européenne conduit actuellement des projets de coopération avec la RPDC, notamment dans le domaine de l'aide au développement.

Alors que l'Union européenne est actuellement absente des pourparlers à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, le
récent accord américano - nord-coréen sur le dossier nucléaire ouvre la voie à une reprise prochaine des pourparlers multilatéraux. La semaine dernière, M. Sung Kim, chef du bureau Corée du département d'Etat américain, s'est vu remettre en mains propres plus de 18.000 pages de documents sur le programme nucléaire nord-coréen depuis 1986, lors d'un déplacement à Pyongyang. Les Américains doivent par ailleurs livrer un demi-million de tonnes de céréales.

En revanche, l'entretien entre l'AAFC et la délégation nord-coréenne a confirmé que les progrès dans les relations bilatérales avec les Etats-Unis étaient indépendants d'une amélioration du dialogue intercoréen au niveau gouvernemental, lequel s'est dégradé après les
prises de position du nouveau président sud-coréen, M. Lee Myung-bak, élu le 19 décembre 2007. 

A Paris, le programme de la délégation du MAE de RPDC comprend des rencontres avec les parlementaires (sénateurs, députés) au Sénat, ainsi qu'avec le ministère français des Affaires étrangères, à la veille de la présidence française de l'Union européenne (du 1er juillet au 31 décembre 2008). Alors que la France est l'un des deux derniers pays de l'Union européenne à ne pas avoir établi de relations diplomatiques avec la RPDC, comme l'a encore rappelé récemment l'AAFC dans un
courrier adressé au président de la République M. Nicolas Sarkozy, l'étape française du voyage de la délégation nord-coréenne, la première à ce niveau depuis plusieurs années, est annonciatrice d'une amélioration des relations bilatérales, quatre mois après le déplacement à Pyongyang d'une délégation du ministère français des affaires étrangères.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations France-Corée
commenter cet article

commentaires

Roquentin 15/05/2008 19:22

La direction de l'AAFC a-t-elle indiqué à la délégation nord-coréenne à quel point il serait opportun que la Corée du Nord, si elle souhaite une normalisation de ses relations avec, entre autres, la France, libère tous les prisonniers politiques ?

Association d'amitié franco-coréenne 18/05/2008 19:59


Dans le respect de la déclaration commune Nord-Sud du 15 juin 2000, l'AAFC, à
l'instar par ailleurs des autorités sud-coréennes, se garde de toute intervention dans les affaires intérieures de la RPD de Corée et n'a donc pas vocation à évoquer le sujet que vous soulevez dans
son dialogue avec les représentants de la RPDC. Toutefois, la libération des prisonniers de conscience dans la péninsule coréenne constitue un principe auquel est attachée l'AAFC, comme en a
témoigné son combat pour la démocratisation en Corée du Sud et contre la condamnation à mort du combattant pour la démocratie Kim Dae-jung.

Voir aussi l'article consacré par l'AAFC au 28ème anniversaire du
soulèvement de Kwangju.


Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)