Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 21:26

Le début de l'hiver a été anormalement sec en Corée du Nord, menaçant les récoltes de céréales d'automne alors que le pays se remet à peine des inondations d'août-septembre 2007, les pires de son histoire depuis quarante ans.  Face aux risques encore accrus de pénurie alimentaire, l'AAFC appelle à poursuivre l'effort de solidarité avec les populations coréennes ! 

undefinedL'agence officielle nord-coréenne KCNA a souligné que les précipitations en Corée du Nord au début de l'hiver (de la mi-décembre 2007 au 21 février 2008) ont été "anormalement basses" et qu'elles menacent "gravement" les récoltes des céréales d'automne, le froment et l'orge. Cette situation climatique d'une gravité exceptionnelle affecte notamment la capitale, Pyongyang, et les côtes occidentales et orientales.

Le froment et l'orge représentent 6 % des céréales récoltées chaque année en Corée du Nord.

Alors que la Corée du Nord lutte toujours pour l'autosuffisance alimentaire, cette nouvelle catastrophe climatique affecte encore les populations coréennes qui se remettent à peine des inondations d'août et septembre 2007, les pires dans le pays depuis quarante ans : les inondations de cet été ont causé plus de 600 morts et laissé des centaines de milliers de personnes sans abris. 

Mais le risque le plus grave réside dans le risque de résurgence des pénuries alimentaires : dans les années 1990, des inondations et des sécheresses à répétition avaient entraîné des centaines de milliers de morts. 

Face à l'urgence de la situation, l'Association d'amitié franco-coréenne appelle chacune et chacun à poursuivre l'effort de solidarité avec les populations coréennes. 

Pour venir en aide aux populations coréennes sinistrées par les inondations de l'été 2007, l'AAFC a organisé, le 1er décembre 2007, une soirée de solidarité au Sénat. Grâce à l'action de l'AAFC, ce sont près de 10.000 euros qui ont été recueillis entre août et décembre 2007 au profit des populations coréennes.

L'intégralité de ces sommes ont été reversées au Secours populaire français : elles serviront à acheter et acheminer des produits d'urgence (vivres, médicaments) vers la Corée. Un container d'une capacité de plus de 20 tonnes quittera ainsi la France pour la Corée fin juin 2008. il arrivera en Corée début septembre 2008, alors que viendront seulement de s'achever les récoltes des céréales d'été. Mais la sécheresse exceptionnelle de cet hiver aura déjà gravement affecté la sécurité alimentaire des populations en Corée. 

Pour éviter une nouvelle catastrophe humanitaire en Corée, c'est maintenant qu'il faut agir !  

undefined Les dons (*) à l'ordre du Secours populaire français, sont à envoyer à l'
AAFC, 119 rue Jean-Jaurès, 92320 Chatillon, au Secours populaire français, 9-11 rue Froissart, 75140 Paris Cedex 03, ou à verser en ligne sur le site du Secours populaire français. Indiquez à chaque fois l’affectation "Urgence et développement dans le monde", et précisez "Corée du Nord".

 

(*) Les dons permettent de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu 2007 égale à 75% des dons (dans la limite de 488 euros versés), et 66% au-delà dans la limite de 20% du revenu net imposable.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)