Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 16:09

Au lendemain des frappes américaines en Syrie et d'un sommet avec la Chine, les Etats-Unis de Donald Trump ont opéré une démonstration de force au large de la péninsule coréenne en y déployant le porte-avions polyvalent à propulsion nucléaire USS Carl Vinson qui, avec ses 100 000 tonnes, est un des plus grands navires militaires au monde. Alors que les Nord-Coréens ont fait savoir qu'ils étaient "prêts à la guerre", l'inquiétude grandit sur cette nouvelle imprudence - certains diront, cette nouvelle provocation - de l'administration américaine qui élève le risque d'un conflit armé majeur causant des millions de morts, alors que le danger de guerre dans la région a atteint son paroxysme depuis des décennies. 

Qui veut la guerre en Corée ?

Les exercices de guerre ne font jamais bon ménage avec la paix : alors qu'ils sont actuellement engagés dans les plus grandes manoeuvres militaires au monde avec les troupes sud-coréennes, les Etats-Unis ont jugé utile de déployer dans la péninsule coréenne le porte-avions USS Carl Vinson - officiellement pour dissuader Pyongyang de procéder à un nouvel essai nucléaire ou un nouveau tir balistique à la veille du 105e anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, qui sera célébré le 15 avril 2017. La réalité de l'équilibre des forces est bien évidemment autre. La RPD de Corée n'a pas plus de raisons aujourd'hui qu'hier de procéder à une attaque contre l'un ou l'autre de ses voisins, renforçant sa capacité de dissuasion nucléaire pour prévenir toute agression par la superpuissance américaine après avoir tiré les leçons des guerres en Irak et en Libye. En revanche, avec leur frappes en Syrie les Etats-Unis n'ont pas caché que, pour leur part, ils ne font que très peu de cas de la légalité internationale et du cadre des Nations Unies (ni même d'une autorisation parlementaire, Donald Trump ayant fait passer une mesure dès janvier 2017 lui permettant de procéder à une première frappe nucléaire dite "préventive", sans l'aval du Congrès), s'arrogeant le droit de frapper qui il voulait quand il voulait.

Mais la Corée du Nord a un potentiel militaire bien supérieur à celui du gouvernement syrien, en proie à une guerre civile internationalisée. C'est ce qu'a observé à juste titre le congressiste démocrate Ted Lieu, élu de Californie, réserviste de l'armée de l'air :

A la différence de la Syrie, la Corée du Nord a des bombes et peut faire pleuvoir son artillerie sur la Corée du Sud. Vous faites n'importe quoi et des millions de personnes peuvent mourir dans la péninsule coréenne.

A ceux qui, en France ou ailleurs, applaudissent bruyamment aux frappes américaines en Syrie, l'Association d'amitié franco-coréenne adresse cette mise en garde : en encourageant l'administration américaine à agir unilatéralement, vous vous comportez en alliés objectifs des faucons américains qui veulent semer la guerre partout dans le monde. Si un conflit éclatait par votre légèreté, vous auriez à répondre de votre irresponsabilité devant les familles des trop nombreuses victimes innocentes d'un conflit que l'on peut et doit empêcher, pour peu que l'opinion publique internationale se mobilise pour refuser une escalade mortifère.

Sources :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Teads - Top des blogs - International

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)