Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 21:42

Le dessin animé Pororo le petit pingouin a été exporté de Corée dans plus de 100 pays. Pour beaucoup de fans de la série, il s'agit d'un dessin animé sud-coréen. Faux : le personnage et la série sont le fruit d'une coopération intercoréenne, si bien que Pororo est "à moitié Nord-Coréen", comme l'ont récemment révélé des débats sur les blogs sud-coréens. En fait, Pororo est bien un héros de dessin animé 100 % coréen, qui pourrait être demain l'un des symboles d'une seule Corée.

 

Toys-R-Us-Pororo.jpgPetit pingouin portant de grosses lunettes d'aviateur et une casquette d'aviateur brun clair, Poporo (en coréen, 뽀롱뽀롱 뽀로로) est le héros d'un dessin animé des studios d'animation ADV Films diffusé aujourd'hui dans plus de 100 pays. La série comporte aujourd'hui 3 saisons, chacune comptant 52 épisodes.

 

Mais le petit pingouin, si présent dans le Sud de la péninsule qu'il a été surnommé "le Président des enfants", n'est pas une création sud-coréenne : il est le résultat d'une coopération intercoréenne, ce qui a fait dire justement à des bloggeurs que Poporo est "à moitié Nord-Coréen". Le personnage et les dessins animés ont été largement développés en Corée du Nord, où une tradition d'excellence dans le dessin animé - des séries françaises ou francophones comme Corto Maltese ou Bécassine sont aujourd'hui produites dans les studios SEK de Pyongyang - avait fait de ce secteur un domaine privilégié de la coopération entre le Nord et le Sud de la péninsule, avant que les échanges intercoréens ne pâtissent de la détérioration des relations entre Séoul et Pyongyang après l'arrivée au pouvoir du président Lee Myung-bak .

 

Entre 2002 et 2005, des dessinateurs nord et sud-coréens travaillèrent ensemble pour développer le personnage de Pororo et le dessin animé dont il est la figure principale, à côté notamment du dinosaure Crong, du renard Eddy et de l'ours polaire Poby. Cette coopération intercoréenne s'est ensuite interrompue, mais elle correspond bien aux années de création de Pororo, le petit pingouin.

 

Après la fin de la coopération intercoréenne sur cette série en 2005, la paternité 100 % coréenne de Pororo avait été occultée, jusqu'à ce qu'un débat sur Internet la fasse resurgir récemment. Kim Jong-se, un des responsables de la société sud-coréenne Iconix Entertainment qui a développé le dessin animé, a dû l'admettre : "Ce n'est pas quelque chose qui a besoin d'être secret mais par hasard des gens ont découvert que Pororo avait été partiellement produit au Nord". Le rôle des dessinateurs nord-coréens est ainsi reconnu, même s'il est sous-estimé à tort ("partiellement produit au Nord"). Une paternité en tout cas cachée, mais qui devrait au contraire enorgueillir les concepteurs de Pororo d'avoir donné naissance à ce qui pourrait devenir le symbole d'une seule Corée.

 

Source : Reuters.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)