Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 23:33

En janvier 2011, le gouvernement de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a adopté un plan stratégique de développement économique sur dix ans, en vue de transformer la Corée du Nord en une puissance économique à part entière d'ici 2020. Cet horizon à dix ans prolonge l'objectif de construire, d'ici 2012, un "pays puissant et prospère".

 

15102010-10C'est le premier programme stratégique à long terme depuis le troisième plan septennal (1987-1993), inachevé en raison des difficutés économiques de la période de la dure marche : en janvier 2011, le gouvernement nord-coréen a défini un plan de développement décennal, visant à bâtir "un pays prospère à part entière" d'ici 2020. Ce nouvel horizon prolonge l'objectif de construire "un pays puissant et prospère" en 2012, année du centenaire de la naissance du Président Kim Il-sung.

 

Selon l'agence officielle KCNA de la RPD de Corée, "le plan fixe l'objectif stratégique de l'Etat pour le développement économique. Il met l'accent sur la construction d'infrastructures, le développement de l'agriculture et des industries de base, dont l'électricité, le charbon, le pétrole, les industries métallurgiques et le développement régional". La création d'un nouvel aéroport international et l'urbanisme figurent également dans les objectifs affichés. Selon des économistes sud-coréens, les douze projets prioritaires représenteraient un investissement de 100 millions de dollars. 

 

Pour mener à bien ces projets, une nouvelle agence a été créée : le Bureau général d'Etat pour le développement économique.

 

Cette annonce est intervenue alors que plusieurs médias ont fait état de projets sino - nord-coréens pour développer les mines nord-coréennes d'une part, la zone économique spéciale de Rason, au Nord-Est du pays, d'autre part.

 

Sources : AAFC, New Kerala

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)