Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 22:27

Un an après avoir été confrontée aux plus graves inondations depuis quarante ans, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) subira une nouvelle très grave pénurie alimentaire en 2008-2009, en raison notamment des pluies exceptionnelles de ces derniers jours. Le pays est aujourd'hui menacé par les pires risques de famine de son histoire, dont les proportions peuvent désormais dépasser celles des années 1990.

Jusqu'alors, les experts étrangers présents en Corée du Nord pouvaient garder l'espoir d'un redressement de la situation alimentaire : après que le pays eut été confronté, durant l'été 2007, aux pires inondations de son histoire depuis quarante ans, un retour à des situations climatiques normales laissait envisager que les populations coréennes, affaiblies, puissent connaître une amélioration en 2008-2009. L'appel du Programme alimentaire mondial (logo ci-contre, sigle anglais : FAO, Food Agricultural Organization) lancé récemment pouvait permettre de pallier une situation provisoire de crise.

Mais l'insécurité alimentaire menace de devenir chronique : si la Corée du Nord avait estimé pouvoir faire face seule aux inondations de l'été 2006, la répétition des catastrophes climatiques en 2007 avait conduit le gouvernement de la République populaire démocratique de Corée à aussitôt solliciter l'aide internationale, dans un appel relayé par l'AAFC en coordination étroite avec le Secours populaire français.

Les dernières données climatiques sont catastrophiques : selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, dans un communiqué du lundi 4 août 2008, il est tombé jusqu'à 370 mm de pluie (dans la province de Kangwon) entre le vendredi 1er et le dimanche 3 août. Une semaine plus tôt, de très fortes pluies avaient déjà affecté les récoltes qui devaient permettre de passer le cap de l'hiver 2008-2009 et du printemps 2009. La situation actuelle est très grave.

Les catastrophes climatiques des années 1990 avaient causé des centaines de milliers de morts. Mais la production céréalière menace de chuter dans des proportions sans précédent historique : les récoltes de céréales, qui avaient atteint 4,5 millions de tonnes en 2005 (alors que les besoins annuels de la population sont estimés à 6 millions de tonnes) a chuté à 3 millions de tonnes en 2007. Sous réserve d'un bilan encore à établir, la récolte 2008 pourrait à nouveau être désastreuse, voire pire qu'en 2007, après les fortes pluies de ces derniers jours.  

Un avis couramment répandu est que les populations coréennes ont, contrairement aux années 1990, pris l'habitude de pallier les déficits alimentaires grâce à l'essor des marchés libres. Mais les prix des céréales sur ces marchés ont triplé en un an : la grande majorité des Coréens ne pourront alors plus compter que le système public de distribution (SPD). Si les données disponibles varient considérablement selon les sources, il est certain que les rations alimentaires distribuées en fonction du SPD ont diminué dans de très fortes proportions.

Selon le Programme alimentaire mondial, agence spécialisée des Nations-Unies, les protéines ont disparu de l'alimentation des Nord-Coréens. L'état sanitaire de la population sera gravement affecté par des carences prolongées.

Si les organisations internationales sont présentes sur place, la crise sur les produits alimentaires ne permet pas que tous les donateurs honorent dans leurs engagements. Notons le cas de la France : notre pays figure au tableau de déshonneur des Etats ayant refusé toute aide alimentaire bilatérale à la RPDC.

Par ailleurs, certains donateurs traditionnels de la RPDC ont diminué leur aide, soit pour des raisons de politique interne (comme la Corée du Sud), soit parce qu'ils sont confrontés eux-mêmes à une diminution de leur production alimentaire (comme la Chine).

Face à une situation sans précédent historique en RPDC, l'AAFC appelle à faire cesser les comportements d'ostracisme dont les populations coréennes sont les premières victimes, notamment en relayant notre appel au Président de la République M. Nicolas Sarkozy. Pour sa part, l'AAFC entend poursuivre son effort de solidarité avec les populations coréennes, aux côtés de toutes et de tous. (Sources : KCNA, AAFC).   

Partager cet article
Repost0
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 16:44
Le révérend Franklin Graham, président de l'organisation caritative chrétienne américaine Samaritan's Purse, est arrivé le 31 juillet 2008 en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) pour une visite de quatre jours. Etroitement liée au nord de la péninsule coréenne depuis deux générations, l'influente famille Graham est aussi réputée proche du président américain George W. Bush. Cette double proximité donne donc un relief tout particulier à la visite du révérend Graham dans le contexte actuel des relations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.


Franklin Graham est le fils du célèbre prédicateur américain Billy Graham, issu du protestantisme évangélique. Né en 1918, Billy Graham a traversé toute l'histoire des Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale et son influence est immense. Il a notamment été très proche de deux présidents américains : Richard Nixon et George W. Bush. Son fils, Franklin, fut même désigné par le président Bush nouvellement élu pour dire la prière publique lors de la cérémonie d’investiture du 20 janvier 2001 et recueillir sa prestation de serment sur La Bible. D'après l'institut de sondage Gallup, Billy Graham, est une des dix personnalités les plus admirées aux Etats-Unis et ce depuis plus de 50 ans, un record.


En 1979, le révérend Franklin Graham est devenu président de l'organisation caritative Samaritan's Purse (littéralement, "la bourse du samaritain"). Samaritan's Purse travaille en RPDC depuis les années 1990, principalement dans le domaine médical, et Franklin Graham s'est déjà rendu dans le pays en 2000.


D'après le site internet de Samaritan's Purse, au cours de la visite de quatre jours en RPDC qu'il a entamée le 31 juillet 2008, Franklin Graham a prévu de visiter des établissements de santé où intervient Samaritan's Purse et de rencontrer des responsables religieux nord-coréens. Il aura aussi l'occasion de prêcher dans l'église de Bongsu, la plus grande église protestante de Pyongyang.


Comme pour dissiper tout malentendu sur le sens de sa visite, en raison de la proximité des familles Graham et Bush et dans un contexte marqué par d'intenses négociations entre la RPDC et les Etats-Unis sur le programme nucléaire nord-coréen, le révérend Graham a tenu à préciser dès son arrivée à Pyongyang : "Je ne viens pas à vous aujourd'hui en tant que politicien ou diplomate. Je viens plutôt à vous comme un ministre de l'Evangile."


Mais Franklin Graham a néanmoins affirmé qu'il s'agit d'une époque historique pour les relations entre la RPDC et les Etats-Unis, à mesure que les discussions avancent pour mettre officiellement fin à la Guerre de Corée (1950-1953). "La paix est importante pour Dieu", a-t-il déclaré.


Les médias officiels nord-coréens appellent régulièrement à la signature d'un traité de paix avec les Etats-Unis. En l'absence d'un tel traité, il n'y a qu'un accord d'armistice et les pays restent "techniquement" en guerre.


Comme le rapporte le site de Samaritan's Purse, le révérend Graham a expliqué à ses hôtes coréens lors du dîner offert en son honneur qu'il était possible que les gens trouvent la paix avec Dieu, la paix dans leurs coeurs et la paix avec autrui.


En arrivant en Corée, Franklin Graham a aussi rappelé la longue histoire qui unit sa famille à ce pays. Dans les années 1930, sa mère, Ruth Bell Graham (décédée en 2007), dont les parents étaient missionnaires en Chine, suivaient les cours dispensés par une mission presbytérienne à Pyongyang. Son père, Billy Graham, a effectué deux visites en Corée du Nord, en 1992 et en 1994, à l'occasion desquelles il a rencontré le président Kim Il-sung. Et Franklin Graham a lui-même déjà visité la Corée du Nord en 2000.


Rencontre entre Billy Graham et le président Kim Il-sung en janvier 1994

(photo : Russ Busby/Association évangélique Billy Graham)


"Par bien des aspects, c'est comme si je revenais chez moi", a dit Franklin Graham. "La Corée du Nord était chère au coeur de ma mère, et elle nous parlait souvent de sa jeunesse passée à Pyongyang."


Franklin Graham a évoqué le souvenir qu'a son père de sa première visite en RPDC en avril 1992 : "Le président Kim a désigné l'extérieur et a dit qu'à la manière du long hiver coréen sur le point de laisser la place à la chaleur du printemps, il espérait que les relations entre nos deux pays passeraient bientôt du froid hivernal à la chaleur printanière."


"Dans les années qui ont suivi ces paroles prononcées devant mon père par le défunt président Kim, de nombreuses personnes dans mon pays ont douté que cela puisse arriver. Mais suite aux événements récents on peut vraiment dire que les relations entre mon pays et la République populaire démocratique de Corée connaissent un nouveau printemps", a affirmé Franklin Graham.


Après les pluies torrentielles et les inondations catastrophiques du mois d'août 2007, à l'origine des pénuries alimentaires actuelles, Samaritan's Puse a affrété un Boeing 747 pour livrer en Corée du Nord 75 tonnes de produits médicaux et de matériel d'urgence d'une valeur totale de 8,3 millions de dollars. Parti de Charlotte, en Caroline du Nord, le 30 août 2007, c'était le premier vol privé reliant directement les Etats-Unis et la Corée du Nord depuis la fin de la Guerre de Corée.


Samaritan's Purse est une des cinq organisations non gouvernementales (ONG) choisies par l'Agence des Etats-Unis pour le développement international pour distribuer de la nourriture en Corée du Nord.  Les quatre autres ONG sont Mercy Corps, World Vision, Global Resource Service et Christian Friends of Korea. Une première livraison de 37.000 tonnes de blé (sur 500.000 tonnes de nourritures promises par les Etats-Unis) est arrivée en Corée du Nord à la fin du mois de juin.


"Je prie pour un renforcement de cette relation, et je promets de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela arrive", a encore déclaré Franklin Graham cité par Samaritan's Purse.


Reportage sur la visite du révérend Franklin Graham en RPD de Corée
(source :
Association évangélique Billy Graham)

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 22:27

Selon les conclusions d’une nouvelle évaluation de l’ONU en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), des millions de personnes en RPDC souffrent de la faim, et ce, à un niveau jamais vu depuis presque une décennie.

 

 "Des millions de Nord-Coréens vulnérables risquent d’atteindre des niveaux de sous-alimentation très précaires," a déclaré Jean-Pierre de Margerie, le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations-Unies en RPDC, lors d’une conférence de presse tenue le 30 juillet 2008 à Pékin. "La faim n’avait pas atteint des niveaux aussi graves et étendus depuis la fin des années 1990."


Les inondations en août 2007 et les mauvaises récoltes successives, aggravées par la flambée des prix des denrées de base, ont provoqué le plus grand déficit alimentaire depuis 2001 pour les 23 millions d’habitants du pays. La détérioration de la sécurité alimentaire a conduit le PAM à augmenter d’urgence ses distributions de vivres pour atteindre 6,4 millions de personnes, contre 1,2 million de personnes actuellement.

Selon une Évaluation Rapide de la Sécurité Alimentaire (ERSA) d’une durée de trois semaines et menée conjointement par le PAM et l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au mois de juin, la production alimentaire en RPDC et les importations de denrées ont fortement chuté.


L’ERSA a couvert 53 comtés dans huit provinces (Ryanggang, Hamgyong Nord, Hamgyong Sud, Kangwon, Hwanghae Nord, Hwanghae Sud, Phyongan Sud, Pyongyang). Des experts se sont rendus auprès de centaines de ménages, d’institutions pour l’enfance et d’hôpitaux à travers le pays pour l’évaluation la plus complète sur l’alimentation et la nutrition qui ait été menée en RPDC depuis 2004.


Les conclusions principales indiquent que:


  • La disponibilité, l’accessibilité et l’utilisation de la nourriture se sont gravement détériorées depuis 2007.
  • Près de trois-quarts des ménages ont réduit leur consommation de nourriture.
  • Davantage d’enfants malnutris et malades sont admis dans les hôpitaux et les institutions.
  • La diarrhée, provoquée par la hausse de la consommation de plantes sauvages, est l’une des causes principales de malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans.


Les experts ont constaté que la majorité des familles interrogées avaient entièrement éliminé les protéines de leur régime alimentaire, et se nourrissaient uniquement de céréales et de légumes. Les prix alimentaires ont grimpé en flèche – le riz coûte maintenant presque trois fois plus cher que l’année dernière, et le prix du maïs a quadruplé. Les habitants de certaines régions comme la province du Nord Hamgyong, l’une des plus gravement touchées, doivent souvent avoir recours au soutien familial pour faire face aux pénuries alimentaires.

"Nous avons constaté que maintenant, beaucoup plus de personnes récupéraient des aliments sauvages, qui sont peu nutritifs et difficiles à digérer. Nous avons besoin de secours alimentaires pour atteindre ceux qui ont faim de toute urgence," a déclaré Jean-Pierre de Margerie.


Pour répondre aux besoins croissants, le PAM prévoit une nouvelle opération, estimée à environ 500 millions de dollars, ciblant les femmes, les enfants et les personnes âgées les plus vulnérables dans huit des dix provinces du pays. Les deux autres provinces, Chagang et Phyongan Nord, seront couvertes par une opération d’aide alimentaire parallèle menée par des ONG américaines.


L’assistance du PAM est déjà en route grâce aux récentes promesses d’aides alimentaires, y compris jusqu’à 400 000 tonnes de vivres de la part des Etats-Unis, qui ont commencé à arriver dans le pays en juin. Mais le PAM avertit que davantage de dons seront nécessaires rapidement.


"Nous exhortons les donateurs à intervenir maintenant pour garantir que nous ayons assez de nourriture disponible pour les mois critiques à venir," a déclaré Tony Banbury, le directeur du PAM pour l’Asie, en ajoutant que 20 millions de dollars supplémentaires étaient nécessaires d’urgence pour survivre à la prochaine récolte d’automne. "Nous avons devant nous une tâche considérable et nous avons besoin que la communauté internationale nous aide à relever ces défis."


Grâce à des conditions d’interventions récemment améliorées et négociées avec le gouvernement de la RPDC en juin, plus de 50 travailleurs humanitaires internationaux du PAM superviseront et feront le suivi de la livraison de l’aide alimentaire dans 131 comtés (contre les 50 actuels), y compris le Nord-Est, une région isolée et traditionnellement vulnérable à l’insécurité alimentaire.


Parmi les donateurs pour le programme actuel du PAM en RPDC, on compte


  • les États-Unis (60 millions de dollars)
  • la République de Corée (20 millions de dollars)
  • la Fédération Russe (8 millions de dollars)
  • la Suisse (6,6 millions de dollars)
  • l’Allemagne (3,4 millions de dollars)
  • l’Australie (4,2 millions de dollars)
  • le Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies (2,3 millions de dollars)
  • les fonds multilatéraux (1,9 millions de dollars)
  • Cuba et l’Italie (1,5 millions de dollars chacun)
  • le Canada, le Danemark, l’Irlande, le Luxembourg et la Norvège (1 million de dollars chacun)
  • la Finlande (737 000 dollars)
  • la Turquie (150 000 dollars)
  • la Grèce (45 000 dollars)
  • les donateurs privés (17 000 dollars).

 

(source : Programme alimentaire mondial des Nations Unies, photo : KCNA)



Une fois de plus, l'Association d'amitié franco-coréenne ne peut que déplorer la dramatique absence de la France. L'AAFC avait interpelé le Président de la République à ce sujet en avril 2008. La réponse du ministère des Affaires étrangères fut très décevante et  pas du tout à la hauteur des enjeux humanitaires en Corée.

Rappelons que, immédiatement après les dramatiques inondations de l'été 2007 en Corée, l'AAFC s'est mobilisée, en partenariat avec le Secours populaire français (SPF). Le point d'orgue de cette mobilisation fut l'organisation de la soirée de solidarité du 1er décembre 2007. Les fonds recueillis à cette occasion ont permis au SPF de faire partir, le 25 juin 2008,  un container chargé de produits alimentaires et de matériel médical qui arrivera fin août en Corée.

En plus de cette action d'urgence, l'AAFC poursuit sa coopération dans le domaine éducatif avec l'Ecole secondaire n°1 de Moranbong, à Pyongyang.

 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 21:10

Le dimanche 13 juillet 2008, la manifestation organisée par l'AAFC pour l'école n° 1 de Moranbong a réuni un public nombreux au parc Montsouris, sans être gâchée par les aléas météorologiques... Un succès qui permettra à l'AAFC d'aider les collégiens et lycéens de cette école, à Pyongyang, à se doter de matériel informatique.

Dans le cadre de son parrainage de l'école n° 1 de Moranbong, à Pyongyang, qui accueille des élèves âgés de 11 à 17 ans, l'Association d'amitié franco-coréenne a réuni 50 participants le dimanche 13 juillet 2008, au parc Montsouris, tandis qu'un public aussi nombreux de promeneurs a pu découvrir la culture coréenne. Cette manifestation champêtre était destinée à recueillir des dons pour l'acquisition de matériel informatique aux collégiens et lycéens coréens, qui seront remis à la direction de l'école par la délégation de l'AAFC qui se rendra en Corée en septembre 2008, à l'occasion du soixantième anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée, le 9 septembre 1948

Les festivités ont été ouvertes par un concert de percussions donné par l'ensemble Olsou, que l'AAFC avait déjà invité à découvrir lors de la
fête de la musique, le 21 juin 2008.

Si la musique traditionnelle coréenne s'est développée à partir du VIIème siècle, avec l'avènement de la dynastie Silla, l'instrument à percussions coréen le plus connu, le changgo - tambour ayant la forme d'un sablier - a fait son apparition à la cour des souverains de l'ère Koryo (918-1392). La musique coréenne s'est ensuite enracinée dans la tradition populaire et paysanne de la dynastie Choseon (1392-1910). 


Un deuxième moment particulièrement apprécié a ensuite été les démonstrations de Taekwon-Do (ITF) données par
Pierre Sabbah, ceinture noire 5ème degré, ayant participé à la délégation française aux Jeux internationaux d'arts martiaux qui se sont déroulés à Pyongyang en 2004 et 2006, Andrew Edmonson (2ème degré) et Denis Hutt (1er degré).

Le programme de la première partie a montré la forme Chon-ji, qui signifie le ciel et la terre, et symbolise la genèse de l'univers, avant des techniques de casse, puis illustré la forme Juche (idée fondatrice de la philosophie socialiste de la RPDC développée par le
président Kim Il-sung, signifiant que l'homme est maître de son propre destin) et s'est terminée par des exercices de self-défense. Outre de spectaculaires exemples de casse, la seconde partie de la démonstration de Taekwon-Do a illustré les formes Dan-Gun (selon la tradition, fondateur de la Corée en 2333 avant J.-C.), Sam-Il (en coréen, le trois mars 1919, date du soulèvement d'indépendance, dont les 33 formes se réfèrent aux 33 patriotes coréens qui planifièrent ce mouvement d'émancipation du peuple coréen vis-à-vis de l'occupant japonais) et Hwa-Rang (du nom de jeunes chevaliers de la dynastie Silla, les 29 mouvements évoquant la 29ème division d'infanterie au sein de laquelle le général Choi Hong-hi, fondateur du Taekwon-Do, a développé l'art martial national coréen, au milieu des années 1950). La seconde partie a comporté également un exemple de combat, avec protection, les combattants ne devant utiliser que 50 % de leur puissance lors des assauts de Taekwon-Do, conformément à la règle du "semi-contact".

Le pique-nique français et coréen a ensuite réuni l'ensemble des participants, artistes comme sportifs, en étant relevé par les tours de prestidigitation d'Alain Mounier, spécialiste du close-up, que certains avaient déjà pu apprécier lors de la
soirée de solidarité avec les populations coréennes sinistrées, organisée par l'AAFC le 1er décembre 2007 dans les salons de Boffrand de la présidence du Sénat.

Après le succès de cette manifestation, toutes et tous sont invités à poursuivre l'effort de solidarité en adressant leurs dons à l'ordre de l'AAFC (préciser au dos du chèque l'affectation : Moranbong) au siège de l'AAFC :

AAFC - C/O CILRECO
119, rue Jean Jaurès
92320 Chatillon

ou à la trésorière de l'AAFC,
Mme Jacqueline Lucca : 5, rue Frédéric Chopin, 91380 Chilly-Mazarin,

afin de concrétiser concrètement le parrainage par l'AAFC de l'école n° 1 de Moranbong, et conforter le système éducatif de la RPDC qui a permis à des générations d'enfants et petits-enfants d'ouvriers, mineurs et paysans à accéder aux plus hautes fonctions sociales. (photos Rémi Mollet / AAFC)

Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 19:12

La presse régionale a rendu largement compte du départ de Lille, le 25 juin 2008, d'un container du Secours populaire français pour la Corée du Nord, en partenariat avec l'Association d'amitié franco-coréenne. Après l'article de La Voix du Nord, voici celui paru dans Nord-Eclair le 26 juin dernier.


[L'été dernier], la Corée du Nord subissait d'importantes inondations. Le Secours populaire français et l'Association d'amitié franco-coréenne avaient déjà uni leurs efforts pour envoyer un container. Le suivant vient de partir.

Rien n'arrête le Secours populaire français. L'Irak, la Palestine ou des pays aussi fermés que la Birmanie ou la Corée du Nord... S'il s'y passe une catastrophe, à en croire Ismaël Hassouneh, responsable national de l'association humanitaire, les bénévoles du Secours populaire français y seront en premier :
"Pendant que les autres étaient en train de réfléchir à comment faire pour aller en Birmanie, le Secours populaire était déjà sur place."

Ca ne veut pas  dire que le SPF se contente d'agir dans l'urgence. La Corée du Nord a subi de très graves inondations en juillet-août 2007. En septembre, le Secours populaire lançait un appel à la solidarité. En décembre, un premier container de 25 tonnes partait de Lille [...] Hier, un 2ème était en cours de chargement.

 
L'Association d'amitié franco-coréenne est aussi dans le coup. "Nous ne sommes pas une organisation humanitaire, précise son [vice-]président, Guy Dupré. On s'occupe principalement du problème humain que représente la division des deux Corée. Mais là, on ne pouvait pas rester sans rien faire." Une
soirée caritative au Sénat avait notamment permis de récolter 10.000 €.

Dans le container parti hier en direction d'orphelinats de Pyongyang, on trouvait encore une contribution de l'association de Guy Dupré. "Globalement, ça représente 45.000 € d'aide, estime le responsable local du SPF, Jean-Louis Callens. De la nourriture pour bébé, du matériel médical. Tout ce dont ont besoin nos orphelinats." Car après les inondations, la famine menace.

Youenn Martin   

 


N'oubliez
pas que, en plus de son partenariat avec le SPF pour venir en aide aux populations coréennes sinistrées suite aux inondations, l'Association d'amitié franco-coréenne est aussi jumelée avec l'école secondaire n°1 de Moranbong, à Pyongyang. Pour savoir comment aider les lycéens coréens, cliquer ici...



Autres articles consacrés à l'AAFC dans les médias :

Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 23:19
Le 25 juin 2008, l'Association d'amitié franco-coréenne, représentée par son vice-président Guy Dupré, participait à la conférence de presse organisée à Lille par le Secours populaire français à l'occasion du départ d'un container rempli de produits alimentaires et de matériel médical vers la Corée. Dans son édition du 26 juin, le quotidien régional La Voix du Nord a rendu compte de cette nouvelle action de solidarité menée dans le cadre du partenariat noué entre l'AAFC et le SPF suite aux graves inondations survenues en Corée en août et septembre 2007.


C'était l'été dernier en Corée du Nord : des pluies diluviennes s'abattaient sur le pays. C'était hier à Fives : le Secours populaire envoyait un container de produits alimentaires et de matériel médical à destination des orphelinats de Pyongyang.


Les produits alimentaires, ainsi que le matériel médical (pour une valeur d'environ 45.000 €) ont été chargés dans un grand container.

 

Hier, il a quitté l'entrepôt fivois du Secours populaire français pour rejoindre la Corée du Nord. En décembre, toujours en partenariat avec l'Association d'amitié franco-coréenne, quelque 25 tonnes de produits avaient déjà quitté Lille. Cette fois, ce sont les orphelinats de Pyongyang qui bénéficieront de cet élan de solidarité. Le container n'arrivera pas sur place avant la fin du mois d'août.

 

L'activité estivale du Secours populaire français sera encore fortement tournée vers l'international (le SPF intervient dans 67 pays) : il y aura vendredi la présentation des jeunes qui partiront à Pékin aux JO solidaires et, le lendemain, l'arrivée au siège du SPF des enfants de Tchernobyl. Pour mener à bien toutes ces opérations, le Secours populaire français peut compter sur de nombreux partenaires : parmi eux, le Club 33, rassemblant des personnalités des mondes économique, éducatif et social.


N'oubliez pas que, en plus de son partenariat avec le SPF pour venir en aide aux populations coréennes sinistrées suite aux inondations, l'Association d'amitié franco-coréenne est aussi jumelée avec l'école secondaire n°1 de Moranbong, à Pyongyang. Pour savoir comment aider les lycéens coréens, cliquer ici...

 


Autres articles consacrés à l'AAFC dans les médias :

Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 12:58

Dans le cadre de son partenariat avec le Secours populaire français (SPF), l'Association d'amitié franco-coréenne participera à la conférence de presse organisée à Lille le mercredi 25 juin 2008, à 11h, au siège du SPF-59. Grâce notamment aux dons recueillis lors de la soirée de solidarité, organisée par l'AAFC le 1er décembre 2007 au Sénat, un container de vivres et de médicaments quittera la France pour la Corée.

Après les inondations de l'été 2007 en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), les pires dans ce pays depuis quarante ans, l'AAFC s'est rapprochée du Secours populaire français (SPF) pour coordonner les actions de solidarité, en France, avec les centaines de milliers de Coréens sinistrés. Près de 10.000 euros de dons ont été recueillis, en particulier lors de la soirée de solidarité organisée le 1er décembre 2007 dans les salons de la présidence du Sénat, intégralement reversés au SPF pour l'envoi en Corée de vivres et de médicaments.


Cette action de l'AAFC et du SPF était d'autant plus nécessaire que, seul parmi les grands pays occidentaux, le gouvernement français a refusé d'apporter la moindre aide bilatérale à la RPDC. Au-delà d'un bilan immédiat de près de 1.000 morts suite aux inondations de août-septembre 2007, le pire reste à venir : en détruisant plus de 11% des récoltes, les inondations menacent de pénurie alimentaire des millions de Coréens. Les dernières données statistiques sur l'économie nord-coréenne en 2007 ont confirmé l'ampleur du risque alimentaire, souligné par la FAO.




La fédération du département du Nord (59) du SPF coordonne les actions de solidarité avec la Corée : c'est en effet du département du Nord que partira un container à destination de la Corée, dans les tout prochains jours. Le container arrivera en Corée début septembre.

Les dons recueillis par l'AAFC permettent de couvrir les frais d'envoi du container, qui devrait contenir plus de 20 tonnes de vivres et de médicaments, recueillis principalement par des dons auprès des entreprises au cours du premier semestre de l'année 2008 . Les sommes versées au SPF grâce l'action de l'AAFC, ont également servi à l'achat de vivres et de médicaments non disponibles dans les stocks des entreprises.


A l'occasion du départ du container pour la Corée, une conférence de presse est organisée

le mercredi 25 juin 2008 à 11h

dans les locaux de la fédération du Nord du SPF

18-20, rue Cabanis

59000 Lille


L'AAFC, représentée par son vice-président, Guy Dupré, sera présente à cette conférence de presse.

Compte tenu des très graves conséquences des inondations de 2007 sur l'infrastructure sociale, sanitaire et éducative de la RPDC, l'AAFC appelle toutes et tous à poursuivre la solidarité avec les Coréens, notamment dans le cadre de son opération de parrainage de l'école secondaire n°1 de Moranbong, à Pyongyang. Pour aidez les lycéens coréens à s'équiper en matériel informatique, versez vos dons et faites verser à l'ordre de l'AAFC !

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 22:24

Avant l'ouverture de son prochain sommet le 3 juin 2008 à Rome, l'Organisation mondiale pour l'alimentation (Food agricultural organization, FAO) a plus particulièrement souligné les graves conséquences de la crise alimentaire pour vingt-deux pays, parmi lesquels la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord).

La hausse des prix agricoles, résultat notamment d'une production insuffisante par rapport aux besoins de la population mondiale ainsi que de la hausse du prix des carburants, a entraîné des révoltes dans plusieurs pays du Tiers-Monde. La politique de quotas suivie par les pays industrialisés, au premier rang desquels l'Union européenne, a accru le déséquilibre actuel entre l'offre et la demande de biens alimentaires. Certains choix de politique économique, comme le développement de la production de biocarburants (par exemple, à base de canne à sucre), exposent encore davantage les consommateurs des pays du Sud, pour soutenir la consommation en produits pétroliers des Etats les plus riches.

Avant l'ouverture de son prochain sommet à Rome, le 3 juin 2008, l'Organisation mondiale pour l'alimentation (Food agricultural organization, FAO) a rappelé que la lutte contre l'insécurité alimentaire constituait une priorité dans la lutte contre la pauvreté et pour le développement, en pointant des politiques commerciales néfastes et la spéculation sur les denrées alimentaires de première nécessité.

Dans ce contexte, la FAO a identifié vingt-deux pays "particulièrement vulnérables" à la crise alimentaire : le Botswana, le Burundi, le Cambodge, la République centrafricaine, les Comores, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), l'Erythrée, l'Ethiopie, la Guinée-Bissau, Haïti, le Kénya, le Libéria, Madagascar, le Malawi, le Mozambique, le Niger, le Rwanda, la Sierra Leone, le Tadjikistan, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Certains de ces pays sont de riches producteurs de matières premières, comme le Botswana.

Comme elle l'a souligné dans ses courriers au ministère des affaires étrangères et au président de la République, l'AAFC rappelle que la Corée du Nord est fortement exposée après les inondations de août et septembre 2007, les pires dans ce pays depuis quarante ans, alors que la sécheresse au début de l'hiver 2007-2008 a encore aggravé la diminution des récoltes. Le prix des céréales a plus que doublé en un an sur les marchés, alors que les prix plus élevés au coeur même du grenier à blé de la Corée du Nord, comme à Haeju, témoignent des pratiques spéculatives de certains riches marchands. L'AAFC appelle ainsi chacune et chacun à poursuivre l'effort de solidarité auprès des populations coréennes. (Source : Associated Press)
 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 17:16

Dans un élan de solidarité exemplaire, malgré les difficultés qu'elle-même rencontre, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a offert 100.000 dollars pour venir en aide aux victimes du séisme survenu dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine).


Le 17 mai 2008, lors de sa rencontre avec l'ambassadeur chinois en RPDC, Liu Xiaoming,  le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Pak Ui-chun, a  présenté les condoléances du Parti des travailleurs de Corée et du gouvernement pour les pertes matérielles et humaines engendrées  par le séisme survenu dans la province du Sichuan. La RPDC a offert une aide de 100.000 dollars américains au gouvernement chinois en faveur des victimes de ce séisme.


(photo : Xinhua)


La population de la RPDC considère le malheur enduré par les  Chinois comme le sien, a indiqué M. Pak. Il espère que les Chinois arriveront à  franchir cette épreuve et à reconstruire leurs foyers le plus tôt  possible.


M. Liu a déclaré apprécier l'aide offerte par la RPDC, ajoutant que ce qui l'impressionne particulièrement c'est que la RPDC offre son aide, alors que le pays connaît lui-même des difficultés  économiques. 


Selon le dernier bilan (18 mai, à 14h) du Bureau de réponse aux situations d'urgence du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine, le séisme survenu le 12 mai, qui aurait atteint 8,0 degrés sur l'échelle ouverte de Richter, a fait 32.477 victimes dans tout le pays, tandis que le nombre des blessés s'élève à 220.109.


Le 18 mai, la Chine a annoncé trois jours de  deuil national, de lundi à mercredi, pour les victimes du séisme. (source : Xinhua)


(photo : Xinhua)


Vous pouvez aider les victimes du séisme en Chine

en vous adressant au Secours populaire français.

Cliquer ici

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 15:13

Le mercredi 16 avril 2008, le Programme alimentaire mondial (PAM, agence des Nations-Unies) a dressé un constat alarmiste de la situation alimentaire en Corée du Nord, qui serait pire que dans les années 1990 où une sévère pénurie alimentaire avait causé des centaines de milliers de victimes. Dans ce contexte, l'AAFC rappelle qu'elle a toujours été présente aux côtés des Coréens et appelle à la solidarité dans tous les domaines, humanitaire mais également éducatif.

"La situation sur la sécurité alimentaire en Corée du Nord est clairement mauvaise et se dégrade. Il est de plus en plus probable qu'une aide extérieure sera requise de manière urgente pour éviter une grave tragédie", tel est le constat de Tony Banbury, directeur régional pour l'Asie du Programme alimentaire mondial (PAM). Le PAM est l'agence spécialisée des Nations-Unies chargée de la sécurité alimentaire dans le monde.

Insécurité alimentaire : les Nations-Unies ne peuvent plus faire face seules à une situation sans précédent en Corée

La République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) pourrait être confrontée à une situation pire que dans les années 1990, où des catastrophes climatiques avaient entraîné des centaines de milliers de morts.

La situation actuelle en RPDC conjugue plusieurs facteurs : à l'été 2007, les plus graves inondations depuis 40 ans dans le pays ; un hiver exceptionnellement sec ; une raréfaction des biens alimentaires sur le marché mondial, qui a entraîné un doublement du prix du riz à Pyongyang en l'espace d'un an ; la cessation des livraisons d'engrais de la Corée du Sud, suite notamment à l'élection du conservateur Lee Myung-bak à la présidence de la République le 19 décembre 2007.

Le Programme alimentaire mondial estime qu'il ne peut plus faire face seul à la gravité de la pénurie alimentaire en Corée et fait appel à la communauté internationale.

Dans ce contexte, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) rappelle la soirée de solidarité qu'elle a organisée le 1er décembre 2007, dans les salons de la présidence du Sénat, en partenariat avec le Secours populaire français. L'AAFC appelle à poursuivre l'effort de solidarité. Elle va également attirer l'attention du gouvernement français et de la Présidence de la République sur la gravité de la crise alimentaire en Corée, alors que la République française fait partie des rares grands Etats de l'Union européenne à ne pas avoir fourni d'aide bilatérale après les inondations d'août-septembre 2007, malgré l'appel à l'aide alors lancé par le gouvernement nord-coréen en direction de la communauté internationale.

La solidarité concerne l'ensemble des activités économiques et sociales, en particulier l'éducation

L'AAFC souligne également que la situation alimentaire a des conséquences sur l'ensemble des activités économiques et sociales en RPDC.

Elle s'alarme en particulier que le droit à l'éducation, après le droit à l'alimentation, puisse ne plus être assuré de manière satisfaisante.


Dans ce domaine, l'AAFC a noué un partenariat avec une des meilleures écoles nord-coréennes : l'Ecole secondaire n° 1 de Moranbong à Pyongyang. Cette école accueille des enfants âgés de 11 à 17 ans, majoritairement issus de province, sur la base de leurs capacités scolaires. Elle est spécialisée dans les disciplines techniques et scientifiques. 

Le renouvellement de matériels informatiques de haut niveau est aujourd'hui compromis par les difficultés économiques.  

Dans ce contexte, l'AAFC, sollicitée pour l'acquisition d'équipements informatiques, se doit de répondre présente.  

Pour répondre aux défis social et éducatif de la RPD de Corée face à une crise majeure, pour aider les lycéens coréens de l'école n° 1 de Moranbong à acquérir du matériel informatique, l'AAFC appelle à la solidarité.

Votre don à l'ordre de l'AAFC est à envoyer à 

Association d'amitié franco-coréenne

119, rue Jean-Jaurès
92320 Chatillon

en précisant au dos du chèque l'affectation du don : "Moranbong".

 


Pour faire face à la nécessité d'une action de plus grande envergure que celle initialement prévue, le pique-nique de solidarité prévu initialement le 18 mai 2008 est annulé et reporté à une date ultérieure. Si vous souhaitez participer aux activités de solidarité de l'AAFC ou en être informé, l'équipe de l'AAFC se tient à votre disposition.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?