Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 17:17

La sélection nord-coréenne, le Chollima, disputera à partir du 31 juillet l'édition 2008 de l'AFC Challenge Cup dont elle apparaît comme un des prétendants les plus sérieux à la victoire finale, ce qui la qualifierait automatiquement pour la Coupe d'Asie des nations 2011. En effet, les résultats prometteurs de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) dans les qualifications pour la coupe du monde 2010 témoignent du poids d'une équipe aux résultats jusqu'à présent modestes.

Le Chollima disputera à partir du 31 juillet prochain l’édition de 2008 de l’AFC Challenge Cup.

Cette compétition, qui regroupe les équipes de la zone Asie les moins bien classées selon la norme FIFA, se déroulera en Inde du 30 juillet au 10 août au Gachibowli Athletic Stadium de Hyderabad.


Le vainqueur du tournoi décrochera automatiquement son billet pour la Coupe d’Asie des nations 2011 au Qatar.


Autant dire que cette perspective devrait stimuler les joueurs nord-coréens qui apparaissent comme des prétendants sérieux à la victoire finale après avoir mené une campagne qualificative pour la coupe du monde en Afrique du Sud sans faute.


Le sélectionneur turkmène Rahim Kurbanmamedov, qui a déjà croisé les fers par deux fois avec la Corée du Nord cette année a d’ailleurs désigné la bande du "Ronaldo nord-coréen", le joueur de Samara Choe Myong-ho, dans son pronostic sur le vainqueur de la compétition : "C’’est une équipe solide et compacte, ils ont de très grandes chances de gagner le titre.", avant d’expliquer : "Les deux groupes ne sont pas de la même envergure. Les équipes du groupe A ont un niveau similaire alors que dans le groupe B, la Corée du Nord devrait se qualifier pour les demi-finales sans rencontrer d’opposition sérieuse."


Le groupe nord-coréen ne sera pas toutefois le même que celui qui s’est dernièrement qualifié pour la dernière phase des éliminatoires du prochain mondial. De nombreux jeunes joueurs ont en effet été appelé par l’encadrement. L’AFC Challenge Cup devrait donc voir évoluer un groupe nord-coréen formé à partir des meilleurs éléments de l'équipe qui avait disputé le mondial des moins de 20 ans 2006 au Canada.


Les huits participants ont été divisé en deux groupes. Les deux premières équipes de chaque poule se qualifieront pour disputer les demi-finales.


Groupe A

Turkménistan - Inde - Afghanistan - Tadjikistan
 

Groupe B
Corée du Nord - Birmanie - Népal - Sri Lanka


Calendrier de la Corée du Nord

Corée du Nord - Sri Lanka, 31 juillet 2008
Népal - Corée du Nord, 2 août 2008
Corée du Nord - Birmanie, 4 août 2008

Les demi-finales et la finale se joueront le 7 et le 10 août.
 

La liste des 24 joueurs nord-coréens
Gardiens : JU Kwang-Min (Kigwancha), RI Yu-Chol
Défenseurs : HAN Song-Hyok, JON Kwang-Ik (Amrokgang), MUN Kyong-Nam (Amrokgang), PAK Chol-Ryong, RI Kwang-Hyok (Kyonggongop), RO Hak-Su, YUN Yong-Il (Wolmido)
Milieux de terrain : AN Ryok-Il (Pyongyang), CHOE Myong-Ho (FC Krylia Sovetov Samara, RUS), KIM Kuk-Jin (Pyongyang), KIM Kyong-Il (Rimyongsu), PAK Nam-Chol (Amrokgang), PAK Song-Chol (Rimyongsu), RI Chol-Myong (Pyongyang), RI Jin-Hyok
Attaquants : HO Jong-Min, KIM Kum-Il (25 Avril), PAK Chol-Min (Rimyongsu), RI Hung-Ryong (Université Kim Il-Sung), SO Kwang-Chol, SO Tae-Song

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 21:38

Le tirage au sort du quatrième et dernier tour de qualification, en Asie, pour la coupe du monde de football 2010, a une fois encore réuni les deux Corée dans le même groupe... Les places pour l'Afrique du Sud seront chères.

Il est des destins communs. Au troisième tour de qualification pour la coupe du monde 2010, les deux Corée s'étaient retrouvées dans le même groupe, sans parvenir à se départager, après
deux matches nuls (0-0).

Pour l'ultime tour de qualification, les dix dernières équipes encore en lice en Asie ont été réparties en deux groupes de cinq pays : les deux premiers de chaque groupe seront automatiquement qualifiés pour jouer en Afrique du Sud. Les troisièmes des deux groupes s'affronteront, avant que le vainqueur du match ne rencontre le représentant de l'Océanie, pour le cinquième et dernier ticket disponible dans la zone Asie-Océanie. 

Or le tirage au sort a une fois de plus lié le destin des deux équipes nord et sud-coréennes :
- le groupe A réunit l'Australie, le Japon, Bahreïn, l'Ouzbékistan et le Qatar ;
- le groupe B est composé de la République de Corée (Corée du Sud), l'Iran, l'Arabie Saoudite, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) et les Emirats Arabes Unis.

Sur le papier, le groupe B semble plus fort : il réunit trois des cinq premiers de leur groupe à l'issue des matches du troisième tour de qualification, à savoir la Corée du Sud, l'Iran et l'Arabie Saoudite. Ces trois pays figurent aussi parmi les cinq meilleures équipes asiatiques actuelles, selon le classement de la FIFA.

Dans le groupe A, l'Australie et le Japon font figures de favoris : les deux pays sont arrivés en tête de leur groupe lors des matches de qualification de troisième phase, et comptent aussi parmi les cinq meilleures équipes asiatiques et océaniennes.

Mais la hiérarchie habituelle a été quelque peu bousculée lors des précédents matches de qualification : le Koweït a été éliminé par les Emirats Arabes Unis, et la Chine par le Qatar, contredisant la hiérarchie officielle. Et la Corée du Nord a pratiquement fait jeu égal avec la Corée du Sud, ce qu'on peut interpréter tant comme une bonne performance de la bande de
Jong Tae-se que comme une relative déconvenue pour les Sud-Coréens...

Le dernier tour de qualification en Asie commencera le 6 septembre 2008, pour s'achever le 17 juin 2009. Les paris sont ouverts !

Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 11:24

Dans le cadre des qualifications pour la coupe du monde de football 2010, les deux Corée n'ont pas réussi à se départager lors de leur seconde rencontre (0-0) : les deux équipes accèdent à la quatrième et dernière phase de qualification des nations asiatiques.

Bis repetita non placent : il y avait pourtant un air de déjà-vu lors de la seconde rencontre entre les deux Corée, à Séoul, le 22 juin 2008, pour la troisième phase des qualifications en Asie à la coupe du monde 2010.
Une fois encore, les deux Corée ont fini sur un match nul (0-0), sans but marqué.

Les deux équipes coréennes finissent à égalité de points au sein du groupe 3, qui réunit également la Jordanie et le Turkménistan. La Corée du Sud est toutefois première, grâce au différentiel de buts. Pour sa part, la puissance de la défense nord-coréenne lui a permis de n'encaisser aucun but en six matches. La Corée du Nord et la Corée du Sud étaient déjà assurées d'accéder à la phase suivante des qualifications, après la
victoire (2-0) de la Corée du Nord sur la Jordanie, au stade Yanggakdo, à Pyongyang.

En l'absence de Park Ji-sung, blessé, dans l'équipe sud-coréenne, le joueur de l'équipe de Seongnam, Kim Jung-woo, a raté une des principales occasions du match, à la douzième minute, en tirant directement sur le goal. A la dix-septième minute, Park Chu-young, du FC Séoul, a tiré au-dessus de la barre.

Coréen né au Japon, l'attaquant de Kawasaki Jong Tae-se (en blanc sur la photo ci-dessus, pendant le match du dimanche 22 juin 2008 contre la Corée du Sud. Source : AFP-Getty Images), dont le style de jeu l'a fait surnommer par les médias le "Wayne Rooney nord-coréen", s'est déclaré impressionné par la chaleur de l'accueil des supporters sud-coréens, et notamment leur profond respect lorsqu'a été joué l'hymne national de la République populaire démocratique de Corée :

"Les Sud-Coréens étaient tellement enthousiastes, et ils étaient venus au stade si nombreux. Cela m'a vraiment impressionné", a déclaré Jong Tae-se.

La prochaine phase de qualification, qui débutera en septembre, donnera la liste des quatre ou cinq pays asiatiques qui participeront à la phase finale de la coupe du monde, parmi les dix équipes encore en lice : l'Australie et le Qatar (groupe 1), le Japon et Bahreïn (groupe 2), la Corée du Sud et la Corée du Nord (groupe 3), l'Arabie Saoudite et l'Ouzbékistan (groupe 4), l'Iran et les Emirats Arabes Unis (groupe 5). Cette liste est globalement conforme à la
hiérarchie établie avant le premier tour des qualifications, en l'absence toutefois du Koweït (7ème en Asie) et de la République populaire de Chine (9ème), alors que les Emirats Arabes Unis (15ème) et le Qatar (16ème) ont fait mieux que défendre leur rang.

 

Sources : Reuters, AP et site de la FIFA

Partager cet article
Repost0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 15:45

Auteur d’un doublé sur la pelouse du stade de la province Yanggak face à la Jordanie, l’attaquant nord-coréen Hong Yong-jo a, en plus d’offrir la victoire aux siens, éliminé le seul rival des deux Corée encore en lice pour la qualification au quatrième tour de la compétition.


C’est sur un score sans appel que le Chollima a définitivement mis fin aux espoirs jordaniens d’une qualification pour la dernière phase des éliminatoires de la zone Asie.


Les Nord-Coréens ont dominé leur sujet proprement et assurent sans trembler, à l’issue de leur cinquième rencontre, leur billet pour le quatrième tour de la compétition.


La Jordanie, qui comptait quatre points avant la rencontre, pouvait encore espérer jouer les trouble-fête en s’imposant face à la Corée du Nord à l’extérieur, avant d’assurer l’essentiel à domicile contre un Turkménistan déjà mathématiquement éliminé après quatre défaites et un nul. Les deux Corée affichaient alors huit points au compteur.

Mais c’était sans compter sur le buteur nord-coréen du club de l’élite serbe FK Bežanija pour les hommes du coach portugais Nelo Vingada.


Hong Yong-jo
, plus réaliste que jamais, offre la victoire aux siens en inscrivant deux buts en première période et un quart d’heure avant le coup de sifflet final (44’, 72’).


Hong avait déjà inscrit en toute fin de rencontre le but de la victoire à Amman, permettant alors à la Corée du Nord de réaliser le hold-up parfait. Il devient ainsi le meilleur buteur nord-coréen de la compétition avec à son compteur trois réalisations.


Toujours aussi appliquée en défense, la bande de Jong Tae-sae n’a laissé aucun espace aux visiteurs du Proche-Orient.


C’est juste avant la pause que les Nord-Coréens ont pu faire étalage de leur vivacité percutante. Hong Yong-jo, suite à une contre-attaque efficace, a crucifié le portier jordanien Loa’y Al Amaireh d’un tir surpuissant.
 

Tentant le tout pour le tout, la Jordanie s’est jetée corps et âme à l’assaut des cages de Ri Myung-guk.

Cependant, trop imprudents, les Jordaniens ont laissé trop d’espace aux attaquants coréens. Hong Yong-jo en profite alors pour passer en revue trois défenseurs adverses à l’entrée de la surface de réparation avant de tromper une seconde fois Al Amaireh d’un tir précis.


La rencontre s’est ensuite terminée sur une altercation survenue entre les deux équipes dans les derniers instants du temps réglementaire, l’arbitre ayant dû interrompre le match pendant dix minutes pour calmer les esprits.


En plus de bénéficier aux vainqueurs du jour, la défaite de la Jordanie profite également à la Corée du Sud qui, à égalité de points avec voisin nordiste avant la rencontre, était dès lors assurée d’accéder à l’ultime phase de la compétition.


Après l’Ouzbékistan, qualifié dès samedi dernier grâce à une victoire minimale contre Singapour, la Corée du Nord et la Corée du Sud sont les premières formations à avoir sécurisé leur place au tour final.


La Corée du Sud a elle aussi fait parler la poudre sur la pelouse du stade olympique d'Achkhabad. Les Guerriers Taeguk ont difficilement pris les trois points à l’occasion de leur déplacement au Turkménistan. Il n'aura en effet pas fallu moins d'un triplé inscrit par Kim Do-heon, le jeune meneur de jeu évoluant au sein du club anglais de West Bromwich Albion, pour repartir avec trois points.

L’ouverture au score est intervenue dès la 12e minute grâce du milieu de terrain de West Bromwich Albion Kim Do-heon qui envoie un tir puissant et précis dans les filets du portier turkmène. Les chevaux noirs font cependant sensation en recollant au score sur penalty par l'intermédiaire de l'attaquant Ovekov (75').

 

Finalement, forts de leur bagage technique supérieur, les joueurs coréens trouvent rapidement la balle de 2-1. Kim Chi-woo, esseulé sur son côté gauche, est libre d’envoyer un centre millimétré que Kim Do-heon ne manque pas de propulser au fond des filets (81’).


Le milieu gauche de Chunnam s’est ensuite avéré une seconde fois décisif en obtenant un penalty que Kim Do-Heon transforme juste avant le coup de sifflet final, inscrivant son premier triplé avec le maillot frappé du tigre (93’).


La Corée du Sud prend donc la tête du groupe 3 avec huit points au compteur et double sa voisine du Nord au classement grâce à une différence de buts favorable. Le match intercoréen du 22 juin qui aura lieu au stade Sang-am de Séoul pourra départager les deux Corée.

 

Source : article repris et augmenté du site footcoreen.com, par son auteur

Partager cet article
Repost0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 12:26

Dans les matches de qualification de la région Asie pour la Coupe du monde 2010 de football, les victoires de la Corée du Sud et de la Corée du Nord (1-0) face, respectivement, à la Jordanie et au Turkménistan ont accru leurs chances d'être retenues pour le tour suivant. Mais une surprise jordanienne pourrait encore bouleverser la donne.

Les deux équipes de football coréennes en lice pour les deux places qualificatives pour le quatrième et dernier tour de la compétition préliminaire de la zone Asie, en vue de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, ont pris le meilleur d'elles mêmes en s'imposant sur la plus petite des marges samedi dernier.
 

Leaders du groupe 3 avec huit points, la Corée du Sud et la Corée du Nord semblent être en mesure de plier le suspense en s'emparant définitivement des billets pour le phase suivante du tournoi.

Victorieuse sans briller à Amman, la Corée du Sud a pu arracher les trois points à des hôtes jordaniens déterminés et dominateurs grâce à un penalty transformé en première mi-temps par le jeune attaquant Park Chu-young.


Maigre victoire donc, puisque obtenue avec un exploit individuel du latéral expatrié à Samara Oh Beom-seok qui s'est vu fauché par un stoppeur de l'équipe locale à l'intérieur de la surface de réparation alors qu'il s'était joué avec fougue de tous ses opposants.


L'essentiel est là cependant pour les guerriers Taeguk qui ont même eu l'occasion de trembler quand un coup de tête de l'attaquant Abdel Fatah, auteur d'un doublé décisif sur la pelouse du stade Sang-am de Séoul au match aller, s'est écrasé sur le montant.


Les joueurs nord-coréens se sont montrés tout aussi réalistes et pragmatiques que leurs voisins du Sud. Malmenés à domicile au stade Kim Il-sung de Pyongyang, et toujours hantés par leur très faible efficacité offensive, les coéquipiers de Ahn Young-Hak n'ont pu emporter la décision finale qu'en fin de match.


C’est grâce à un but de l'attaquant Choe Kum-chul inscrit à la 72e minute que la Corée du Nord a pu confirmer son statut de protagoniste du groupe 3.

 La Corée du Nord réalise depuis le début des éliminatoires un parcours sans faute. Le Chollima peut en effet se targuer de n’avoir concédé aucun but au cours des quatre rencontres qu’il a disputées jusqu’à présent.


Victorieux deux fois par un seul but d’écart, les Nord-Coréens devront toutefois veiller à la bonne forme de leurs attaquants s’ils veulent résister aux ambitions des Jordaniens.


 Le Chollima a donc définitivement brisé chez lui tout espoir de qualification pour l'adversaire turkmène qui ne compte à l'heure actuelle qu'un seul point obtenu contre son bourreau une semaine plus tôt en Asie centrale.


Or, la Corée du Nord pourrait une nouvelle fois sceller le destin de son hôte jordanien. En effet, une victoire suffirait à la bande de Jong Tae-sae pour éliminer la Jordanie de la course à la qualification, y compris dans l'hypothèse où les guerriers Taeguk perdraient leurs deux dernières rencontres. Dans ce cas, la première place du groupe serait alors disputée le 22 juin à Séoul à l'occasion du second match intercoréen de l'année.


 La Corée du Sud doit toutefois penser à assurer ses arrières en prenant soin de parer toute éventualité d'une victoire de la Jordanie en Corée du Nord. C'est pourquoi le déplacement au Turkménistan du 14 juin prochain reste décisif pour les joueurs de Huh Jung-moo.
 

Si la rencontre semble être déjà toute acquise aux coéquipiers de Park Ji-sung, qui avaient disposé de leurs adversaires sur le score fleuve de quatre buts à zéro sur leur terrain, il n'en demeure pas moins que les Turkmènes sont des compétiteurs volontaires devant leur public.


Force est de constater en effet que le Turkménistan n'a concédé que deux buts à Ashkhabad, sans pour autant être en mesure d'en inscrire un seul. Raison de plus pour les chevaux noirs qui chercheront vraisemblablement à quitter la compétition la tête haute.


L'Ouzbékistan est pour l'instant la seule formation ayant confirmé sa qualification pour le quatrième tour qualificatif en vue de la Coupe du monde 2010 après avoir survolé le groupe 4.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 13:54

Après le match nul (0-0) entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) et le Turkménistan, lundi 1er juin 2008 à Ashkhabad, les deux Corée restent en tête de leur groupe de qualification pour la coupe du monde de football. Mais les matches nuls, décevants, de la Corée du Sud face à la Jordanie et de la Corée du Nord contre le Turkménistan laissent la compétition ouverte.

Les deux Corée ont joué, samedi 31 mai et lundi 1er juin 2008, leur troisième match qualificatif comptant pour le quatrième tour des éliminatoires de la zone Asie.


Déjà en tête avant de recevoir la Jordanie à Séoul et de se déplacer au Turkménistan, les deux formations coréennes conservent finalement leur positions initiales après avoir concédé deux matchs nuls. Revenue au score en deuxième mi-temps, l'équipe jordanienne a laissé exploser sa joie.


La Corée du Sud est passée de peu à côté d'une victoire
qui lui aurait permis d'assurer l'essentiel de sa qualification pour le quatrième tour des éliminatoires. En s'imposant sur la pelouse du stade Sang-am de Séoul en effet, les protégés du sélectionneur Huh Jung-moo auraient pu se contenter de récolter trois points par la suite.


Les Sud-Coréens ont ouvert le score au tableau d'affichage à la 38e minute, par l'intermédiaire du joueur de Manchester United Park Ji-sung qui propulse au fond des filets une passe habile de la tête de son jeune compagnon Lee Chung-yong sur corner.


Au retour des vestiaires, une charge hargneuse du joueur de Suwon Cho Won-hee pousse même la défense jordanienne à la faute. L'arbitre siffle alors un penalty à la limite de la surface que l'emblématique Park Chu-young transforme avec sang froid (62').


Pourtant, alors qu'ils semblaient maîtriser les débats, les Sud-Coréens ont payé cher leur manque de rigueur en défense. Ainsi, en l'espace de sept minutes l'attaquant jordanien Abdullah Fatah, auteur d'un doublé (72', 79'), a permis aux siens de recoller au score et de forcer les hôtes à partager les points au coup de sifflet final.


Déconcerté, le sélectionneur Huh Jung-moo a déclaré à la presse à l'issue du match : "Je n'arrive pas à comprendre. Nous avons fait des erreurs trop facilement. Après avoir marqué le second but, nous ne sommes pas parvenu à en mettre un troisième et notre concentration a baissé."


La Corée du Nord a elle aussi dû faire face à une opposition tenace et déterminée en Asie centrale. Ainsi, le Chollima a été contraint par son adversaire du jour de laisser passer l'occasion de rafler la pôle position au Sud. Le Turkménistan, qui devait gagner pour espérer arracher son billet pour le tour suivant a joué le tout pour le tout sans pour autant tromper la vigilance des Coréens, toujours très à l'aise lors de leurs déplacements en Asie centrale.


Nord-Coréens et Turkmènes se sont donc quittés sur un score nul et vierge après s'être fait face avec acharnement pendant 90 minutes au stade olympique d'Ashkhabad.


Retour au statu quo donc pour les guerriers Taeguk et le Chollima qui se tiennent dans un mouchoir de poche aux première et deuxième place du classement du groupe 3, séparés par une maigre différence de trois unités à la différence de buts.


A mi-parcours, les deux Corée sont donc virtuellement qualifiées pour l'ultime épisode des éliminatoires sur le continent asiatique. Mais les hommes du stratège Kim Jeong-hoon et les joueurs au maillot frappé du tigre doivent rester vigilants, car la Jordanie demeure bien placée à un seul point derrière les équipes de la péninsule coréenne. Force est donc de constater que le ballottement favorable aux Coréens pourrait basculer en l'espace d'une seule journée.


C'est pourquoi, la Corée du Sud devra s'efforcer de vaincre les Jordaniens à Amman dès le 7 juin, puis réitérer une victoire à l'extérieur au Turkménistan si elle veut envisager ses chances de qualifications pour le prochain tour sereinement.

Les Nord-Coréens, eux, ont vraisemblablement les moyens de réaliser une bonne opération à Pyongyang à l'occasion du match retour contre le Turkménistan, le 7. Il faudra toutefois que les buteurs emblématiques de l'équipe, Jong Tae-se et Hong Yong-jo se montrent moins discrets : la Corée du Nord n'a jusqu'à présent inscrit qu'un seul but en trois matches.


L'équipe de Kim Jeong-hoon peut néanmoins se targuer d'être l'une des défenses les plus performante d'Asie à l'heure actuelle, puisque la Corée du Nord est pour l'instant la seule formation, avec l'Australie, à n'avoir encaissé aucun but.


Les deux Corée se retrouveront le 22 juin à Séoul à l'occasion d'un dernier match qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le sort du futur vaincu au cas où la Jordanie se maintiendrait en embuscade.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 15:39

Middlesbrough Ayresome Park, 19 juillet 1966. A la surprise générale, l'équipe de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) bat l'Italie et est la première nation asiatique à accéder en quarts de finale d'une coupe du monde de football. Une génération plus tard, le réalisateur Daniel Gordon a donné la parole aux sept vétérans de l'équipe nord-coréenne, dans un documentaire diffusé le mercredi 11 juin 2008, à 20 heures, à l'espace Han Seine.

Le 19 juillet 1966, un but à la quarante-deuxième minute de Pak Doo-ik bouleverse la donne de la coupe du monde de football : l'équipe de République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) élimine l'équipe d'Italie, qui comptait dans ses rangs Giovanni Rivera et Giacomo Bulgarelli, sous les ovations du public britannique de Middlesbrough. Pour la première fois, une nation asiatique accédait en quart de finales d'une coupe de monde de football.

Ayant remporté en 2003 le prix du meilleur documentaire sportif de la télévision britannique, diffusé tant au Nord qu'au Sud de la Corée, The Game of their lives (Le match de leur vie) des Britanniques Daniel Gordon et Nicholas Bonner raconte l'épopée de l'équipe nord-coréenne, à partir d'images d'époque et d'entretiens en Corée avec les sept joueurs survivants de l'équipe de 1966.

Les ouvriers des villes populaires d'Everton et Middlesbrough s'étaient identifiés aux joueurs de l'équipe nord-coréenne, qui avaient su s'imposer par leur jeu rapide et collectif. Les images de 1966 montrent la foule criant "K-O-R-E-A" et les noms des deux joueurs vedettes coréens, Pak Doo-ik et Pak Seung-jin. Après la victoire contre l'Italie, des milliers de fans les ont suivis en procession jusqu'à Liverpool, pour leur prochain match contre le Portugal.

Revenus en Angleterre en 2003, les héros du film Le match de leur vie ont été accueillis avec enthousiasme par 73.000 supporters, tandis que le drapeau de la RPDC a été déployé à l'hôtel de ville de Middlesbrough le 19 juillet, jour anniversaire du match.

En 2008, à l'occasion du
premier passage de la flamme olympique en RPDC, l'ancien footballeur Pak Doo-ik a reçu la flamme des mains mêmes du président Kim Yong-nam.

L’Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) vous invite à la projection-débat du Match de leur vie de Daniel Gordon


à l’espace Han Seine, mercredi 11 juin 2008 à 20h

32, rue Monsieur le Prince

75006 Paris

01 40 46 80 40
 han-seine@wanadoo.fr

  Réservation indispensable (places limitées) 
Entrée : 5 euros (3 euros pour les membres du ciné club Han seine)

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 17:52

Dans les matches de qualification de la coupe du monde de football, la Jordanie a créé la surprise ce samedi 31 mai 2008, en décrochant un match nul (2-2) contre la Corée du Sud. L'équipe jordanienne se positionne plus que jamais en outsider, au sein d'un groupe dont les deux Corée restent toutefois les favorites.

Après une première mi-temps largement dominée par la Corée du Sud, le jordanien Hassan Abdel-Fattah a créé l'exploit en faisant revenir la Jordanie au score, par deux buts marqués en l'espace de sept minutes (Hassan Abdel-Fattah ci-contre, à droite, après son but d'égalisation).La première rencontre entre la Corée du Sud et la Jordanie à Séoul, dans les qualifications de la coupe du monde du football, le samedi 31 mai 2008, s'est achevée par une égalité (2-2).

En première mi-temps, deux buts de Park Ji-sung, du Manchester United, et Park Chu-young avaient pourtant permis à la Corée du Sud de creuser l'écart, avant que l'étonnant Hasan Abdel-Fattah ouvre le score pour la Jordanie après 72 minutes de match.

La Corée du Sud reste en tête du groupe 3 des qualifications pour l'Asie, qui réunit les deux Corée, la Jordanie et le Tukménistan, mais la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) prendra la tête du classement en cas de victoire contre le Turkménistan le lundi 2 juin. Seuls les deux premiers du groupe accèderont à l'étape suivante des matches de qualification.

Lors des précédentes rencontres, la Jordanie a été battue par la Corée du Nord, alors que la Corée du Sud l'a emporté sur le Turkménistan. Alors que
les deux Corée ne parvenaient ensuite pas à se départager, la Jordanie était ensuite victorieuse de l'équipe turkmène.

Si les deux Corée restent les favorites du groupe 3, la Jordanie conforte sa position d'outsider. Prochain verdict à Amman le samedi 7 juin, pour le match retour entre la Corée du Sud et la Jordanie.
(Source : Associated Press)


Partager cet article
Repost0
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 22:42

Depuis le début de l'année 2008, l'équipe de football russe de Samara réunit deux joueurs coréens d'avenir : Choe Myong-ho et Oh Beom-seok. Rien que de très banal, si ce n'était que Choe vient du nord de la péninsule et Oh du sud, réunissant ainsi un Nord et un Sud-Coréen au sein d'une même équipe de football.

En 2006, l'équipe de football Krylia Sovetov de Samara, sixième ville russe, avait surpris les milieux professionnels en accueillant deux des premiers joueurs de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) à évoluer à l'étranger, dont Choe Myong-ho, bientôt surnommé par la presse chinoise le "Ronaldo nord-coréen".

En ce début d'année 2008, Krylia Sovetov Samara accueille à nouveau un jeune talent prometteur coréen, mais originaire du Sud cette fois : Oh Beom-seok, qui a rejoint l'équipe nationale sud-coréenne en 2005, à seulement 20 ans.

Ainsi, si l'on excepte le cas des joueurs de football coréens du Japon, qui ont soit la nationalité sud-coréenne, soit la nationalité nord-coréenne, l'équipe de Samara réunit de manière exceptionnelle deux joueurs Nord et Sud-Coréens, alors que les
deux équipes coréennes se retrouvent dans le même groupe des matches de qualification de la Coupe du monde de football 2010.

 

Alors que la presse russe s'est délectée à décrire les hésitations qu'auraient eu, au début, Choe Myong-ho et Oh Beom-seok à se rencontrer et à se parler, Choe vante volontiers les qualités personnelles de son compatriote du Sud ("je suis heureux d'entendre parler coréen et je pense que Oh est un type super"), alors que Oh, qui cherche à mieux connaître les autres joueurs de l'équipe, veut déjà voir dans Choe un coéquipier comme les autres, en dissociant politique et football.

 

Membre de la sélection nord-coréenne, Choe Myong-ho est né en 1988 à Pyongyang. Il a marqué trois buts en quatre matches lors du Championnat du Monde U-17 en 2005 au Pérou, avant de participer à la coupe du monde d'Asie junior en 2006. Il a été désigné Jeune Joueur de l’Année 2005 par la Confédération Asiatique de Football.

 

Né en 1984 à Pohang, petit frère de Oh Yu-mi qui a terminé troisième au concours de Miss Corée, Oh Beom-seok s'est illustré lors des Jeux asiatiques de 2006, où les Sud-Coréens ont terminés en demi-finale, avant de participer à la Coupe d'Asie en 2007. (sources : earthtimes.org, wikipédia)
 


Partager cet article
Repost0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 17:14

La Corée du Sud et la Corée du Nord se sont affrontées pour la première fois, le 26 mars 2008, lors d'un match de qualification de coupe du monde de football. Le score final (0-0) confirme les ambitions de chacune des deux Corée pour l'édition 2010 qui se tiendra en Afrique du Sud.

Un combat sans vainqueur ni vaincu : tel est le bilan du premier affrontement (0-0) entre les deux Corée lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde de football 2010, le 26 mars 2008, au stade Hongkou de Shanghaï.

Les vedettes sud-coréennes, comme Park Ji-sung qui évolue au Manchester United, n'ont pas réussi à déjouer la solide défense nord-coréenne.

 

Le match nul est une déception pour les supporters sud-coréens : demi-finaliste de la coupe du monde 2002, la Corée du Sud fait figure de favori du groupe 3 pour le troisième tour des qualifications des pays asiatiques. Pour sa part, la Corée du Nord aligne la meilleure équipe depuis 1966, date à laquelle elle avait été la première nation asiatique à se qualifier en phase finale d'une coupe du monde en battant l'Italie, alors tenante du titre. Outre les deux Corée, le groupe 3 comporte également la Jordanie et le Turkménistan. Les deux premiers du groupe se qualifieront pour la phase suivante.

 

Après les victoires de la Corée du Sud sur le Turkménistan (4-0), et de la Corée du Nord sur la Jordanie (1-0), le 26 février 2008, les deux Corée sont co-leaders de leur groupe, mais le nombre de buts place la Corée du Sud en tête. La victoire de la Jordanie sur le Turkménistan (2-0), lors de l'autre match du groupe qui s'est joué le 26 mars 2008, lui permet de rester en course en position d'outsider. 

 

Les prochains matchs opposeront respectivement la Corée du Sud et la Jordanie, le 31 mai, et la Corée du Nord et le Turkménistan, le 2 juin. Les deux Corée se retrouveront le 22 juin à Séoul. (source : FIFA) 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?