Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 19:00
Where are you going ? (en français : “Où allez-vous ?”) pourrait être qualifié de film picaresque : il est le récit des rencontres, dans le trajet ferroviaire entre Marseille et Pusan, qui naissent de cette question posée comme un leitmotiv aux voyageurs successifs entre les villes française et coréenne. L’une et l’autre se sont illustrées dans le train à grande vitesse : Marseille est depuis 2001 le terminus de la plus longue ligne à grande vitesse d’Europe, tandis que Pusan est reliée à Séoul par le TGV sud-coréen, le KTX, depuis le 1er avril 2004.


Where are you going ? est aussi le récit d’une rencontre entre un Français de Marseille, Fabien Adam, et une Coréenne de Pusan, Kim Jung-eung, après la découverte des surprenantes similitudes entre leurs deux villes, à l’origine de leur collaboration dans ce film à mi-chemin entre documentaire et vidéo d’art. Une expression délibérément sobre, sinon minimaliste, sur fond sonore de musique électro, met en scène des tranches de vie de la France à la Corée, en passant par la Suisse, l’Italie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, la Roumanie, l’Ukraine, la Russie, la Mongolie et la Chine.


Un voyage entièrement par train ? Hélas non, car la division tragique de la Corée, héritée de la guerre froide, a contraint à relier par bateau la Chine et la Corée du Sud… Cependant, comme le souligne Fabien Adam en épilogue du film, le rétablissement en 2007 de la première liaison ferroviaire directe entre le Nord et le Sud de la Corée, pour la première fois depuis 1951, a soulevé d’immenses espoirs pour la réunification de la péninsule coréenne.


Fabien Adam n’en est pas à sa première cinématographique. En 2006, il avait déjà réalisé son premier court-métrage, HLP 6107, filmé en photo numérique et qui apparaît comme le prototype et l’annonce de Where are you going ?, aujourd’hui présenté aux festivals de cinéma.


L’AAFC vous invite à découvrir Where are you going ? lors des avant-premières du film  :


à l’espace Han Seine, mercredi 16 avril à 19h30

32, rue Monsieur le Prince

75006 Paris

01 40 46 80 40

han-seine@wanadoo.fr

Réservation indispensable (places limitées) – Entrée : 5 euros


à l’espace Dune, mercredi 7 mai à 20h

18, avenue Claude Vellefaux

75010 Paris

01 42 06 22 14


Les projections donneront lieu, en partenariat avec l’AAFC, à des débats où interviendront des représentants de notre Association, sur le thème du rétablissement des liaisons ferroviaires Nord-Sud, enjeu politique et économique pour la réunification de la Corée.


Le site du film : www.myspace.com/marseilletopusan


 


Un extrait de Where Are You Going ?

Le transport ferroviaire intercoréen, actuellement limité au fret, devrait être ouvert pour la première fois aux voyageurs en transportant les supporters sud-coréens aux Jeux Olympiques de Pékin dès cet été. En reliant la péninsule coréenne à l’ensemble eurasiatique, il ferait de la ligne Paris-Pyongyang-Pusan le plus long trajet de chemin de fer au monde.

Autres articles sur le cinéma et la télévision :

- "Good morning President" en ouverture du Festival international du film de Pusan
- Vaste rétrospective du cinéma sud-coréen au Quartier latin
- Une rencontre intercoréenne dans "Night and day" de Hong Sang-soo
- Avant-première franco-coréenne à Dijon
- "Where are you going ?" dans "Positif", avant l'avant-première à Dijon
- Regard sur le cinéma nord-coréen
- Avant-première : plus de 100 spectateurs
- Popularité des séries télévisées chinoises en RPDC
- Découverte du plus ancien film coréen 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 08:29
Les archives cinématographiques de Corée ont projeté une copie de Carrefour de la jeunesse (Crossroads of Youth), film muet de 1934 de An Jong-hwa. Récemment retrouvé, il s'agit du plus ancien document cinématographique coréen retrouvé à ce jour.

Le mardi 4 mars 2008, les archives cinématographiques de Corée (plus connues sous leur acronyme anglais, KOFA), basées à Séoul, ont présenté pour la première fois au public Carrefour de la jeunesse (Crossroads of Youth), film muet de 1934 réalisé par le Coréen An Jong-hwa.

D'une durée de 73 minutes, ce récit d'un frère et d'une soeur qui quittent leur petite ville natale pour rejoindre un grand centre urbain est le plus ancien document cinématographique du cinéma coréen retrouvé à ce jour. 

La copie originale du film, restaurée au Japon, avait été découverte par le fils du propriétaire d'un ancien théâtre, qui l'avait apporté à la KOFA. 

Il s'agit du seul film muet coréen qui nous soit parvenu jusqu'à aujourd'hui. La plus ancienne copie d'un film parlant est Sweet Dream, réalisé en 1936, retrouvé dans les archives chinoises il y a deux ans.

La découverte de Carrefour de la jeunesse rappelle que le cinéma coréen est l'un des plus anciens au monde. Un cinéma de résistance à l'occupation japonaise de la Corée (1910-1945) s'est opposé très tôt au cinéma de propagande produit en Corée sur commande du Japon impérial. D'inspiration nationale puis communiste, l’Association des écrivains et artistes prolétariens est fondée en 1925 : un de ses auteurs les plus célèbres, le cinéaste Na Un-gyu, a produit en 1926 le premier film que l'on peut qualifier de coréen, Arirang, titre d'une chanson populaire coréenne interdite par l'occupant japonais.
undefinedNa Un-gyu (à gauche), dans le film Imjaeobtneun naleutbae

 
Mais les destructions de la Seconde guerre mondiale, puis de la guerre de Corée, ont entraîné la perte de la quasi-totalité des premiers films coréens, et en particulier de la vingtaine de métrages réalisés par Na Un-gyu. Dans ce contexte, la redécouverte et la projection de Carrefour de la jeunesse constituent un événement cinématographique exceptionnel pour le cinéma coréen. (sources : KOFA, wikipédia)

Autres articles sur le cinéma et la télévision :

- La Corée au Forum des images de Paris
- "Good morning President" en ouverture du Festival international du film de Pusan
- Vaste rétrospective du cinéma sud-coréen au Quartier latin
- Une rencontre intercoréenne dans "Night and day" de Hong Sang-soo
- Avant-première franco-coréenne à Dijon
- "Where are you going ?" dans "Positif", avant l'avant-première à Dijon
- Regard sur le cinéma nord-coréen
- Avant-première : plus de 100 spectateurs
- Un film franco-coréen à découvrir en avant-première
- Popularité des séries télévisées chinoises en RPDC
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?