Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Assemblée générale de l'AAFC du samedi 14 février 2015

Rapport d'orientation

présenté par Benoît Quennedey

vice-président de l'Association d'amitié franco-coréenne

en charge des actions de coopération

 

L’année 2015 devrait marquer un tournant majeur pour la péninsule coréenne. Le contexte est en effet propice à des progrès décisifs sur la voie de la paix en Asie du Nord-Est et vers la réunification de la Corée, soixante-dix ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, alors qu’a pris fin la période de deuil de trois ans qui a suivi la disparition du dirigeant Kim Jong-il, le 17 décembre 2011, et l’accession aux plus hautes responsabilités du Maréchal Kim Jong-un, et alors que la présidente sud-coréenne, Mme Park Geun-hye, aura accompli plus de la moitié de son mandat. Demain comme hier, il est de notre rôle de notre Association de fédérer les initiatives qui, en France, permettront de favoriser l’avènement d’une ère de paix et de prospérité dans la péninsule coréenne.

A cet égard, les contacts institutionnels noués de longue date avec le Gouvernement et le Parlement français, comme les échanges tissés dans les milieux universitaires, notamment spécialistes de la Corée, représentent un atout incomparable pour faire partager notre expertise des questions coréennes et nous permettre de jouer un rôle toujours plus grand d’intermédiaire entre la France et l’ensemble de la péninsule coréenne, grâce notamment à nos relations privilégiées avec les représentants de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), dans tous les domaines, politique, économique, social, sportif et culturel. L’Association s’emploiera également à expliquer les idées du Juche, idéologie directrice de la RPD de Corée. Des relations ont été nouées tout particulièrement avec la délégation générale de la RPD de Corée en France et avec nos homologues de l’Association d’amitié Corée-France, partenaire de premier plan, puisqu’il a été la cheville ouvrière de nos visites en Corée. L’AAFC sera une fois encore à l’initiative de cérémonies qui marqueront les grandes fêtes nationales de la RPD de Corée, notamment le 16 février, le 15 avril, le 15 août, le 9 septembre et le 10 octobre. Pour le 70ème anniversaire de la fondation du Parti du travail de Corée, nous envisageons le déplacement à Pyongyang d’une délégation de notre Association.

En particulier, l’établissement de relations diplomatiques complètes entre la France et la RPDC reste un objectif fondamental de l’Association d’amitié franco-coréenne, afin de créer les conditions de relations normalisées entre la France et les deux Etats qui couvrent la péninsule coréenne. De même, soixante-dix ans après la cessation des combats de la Seconde guerre mondiale en Orient, en août 1945, la cause de la paix et la reconnaissance des crimes de guerre commis par le Japon impérial, tout particulièrement à l’égard des anciennes esclaves sexuelles ou « femmes de réconfort », répondent à un engagement constant de notre Association pour faire prévaloir les valeurs qui s’attachent aux libertés fondamentales. Des initiatives seront prises dans un cadre international, dans le cadre notamment de notre participation à l’Association de solidarité civile pour avancer vers une nouvelle Asie orientale à l’occasion du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, que l’AAFC a rejoint le 27 novembre 2014.

Notre premier devoir est, toujours en relation avec des journalistes partenaires, d’informer et de sensibiliser l’opinion publique française et internationale, pour qui les affaires coréennes restent trop souvent lointaines, fondées sur une vision caricaturale et à l’emporte-pièce de la République populaire démocratique de Corée, et une perception erronée de la République de Corée comme d’un pays qui aurait définitivement réussi sa mue démocratique. Il nous faut aussi faire connaître l’existence d’une communauté coréenne active au-delà des frontières de la péninsule qui, en Chine, dispose à Yanbian d’un statut d’autonomie.

A cette fin, nous disposons d’un journal papier trimestriel, également accessible sur Internet, qui s’est affirmée comme une revue de référence pour, notamment, connaître les relations franco – nord-coréennes. Il peut être envisagé la diffusion d’une version de style magazine, en couleur et par impression laser, à destination notamment de nos partenaires institutionnels. La poursuite de l’enrichissement et de la mise à jour régulière des sites Internet de l’Association (sites nationaux en français et en coréen, sites des comités régionaux Bourgogne et Nord) en fait un support de communication, un vecteur d’influence de l’Association et une porte ouverte vers toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à la Corée et souhaitent s’engager dans des actions d’échanges concrètes. Une page Facebook est aujourd’hui suivie par plus de 340 personnes. Il importe de parvenir à un renforcement constant de son équipe éditoriale, en nous appuyant notamment sur les connaissances spécialisées de nos différents membres. Plus les sujets évoqués en lien avec la Corée seront divers, plus nous pourrons nous positionner comme un acteur incontournable des relations franco-coréennes dans tous les domaines. Nous devons aussi constituer des équipes qui seraient chargées de la diffusion, notamment par une présence accrue sur les réseaux sociaux, en particulier par la création d’un compte Twitter, et qui posteraient également sur Internet des commentaires avec des liens vers les sites de l’AAFC, en développant ainsi une activité de veille.

Pour assurer le rayonnement national de l’Association, nous devons renforcer nos comités locaux et régionaux déjà en place et en créer de nouveaux dans les régions où nos adhérents ne sont pas encore organisés. A cette fin, la direction nationale de l’AAFC apportera tout le soutien logistique et financier nécessaire, pouvant également animer des réunions ou faire venir des partenaires de notre Association. La diversification des moyens d’action de l’Association passe encore par la possibilité de fédérer des initiatives liées à des thématiques précises, à travers notamment la constitution d’un comité dédié à la question des droits des femmes, ou encore au renforcement des échanges économiques entre la France et la RPD de Corée, alors que les informations sont éparses et que l’embargo à l’encontre de la Corée du Nord crée un obstacle majeur au développement de relations commerciales et d’investissements français au Nord de la péninsule qui seraient pourtant bénéfiques à nos deux pays.

Sur la question nucléaire, nous expliquerons la position de la République populaire démocratique de Corée, pour mettre fin à un « deux poids deux mesures » : on ne peut pas créer une distinction entre des Etats qui auraient droit de disposer d’une force de dissuasion nucléaire et d’autres qui en seraient privés ; par ailleurs, la dénucléarisation de toute la planète supposer que les puissances nucléaires membres du Conseil de sécurité des Nations Unies acceptent également d’abandonner leur arsenal nucléaire.

S’agissant des échanges culturels et sportifs, l’AAFC a d’ores et déjà été sollicitée comme partenaires de programmes traduisant des engagements de longue date. Outre une participation récente, en ce début d’année, à une conférence-débat de l’association littéraire Lapelle à Dijon, le 3 février dernier, et à des cours donnés aux étudiants en coréen de l’Institut national des langues et civilisations orientales, le 4 février, l’AAFC a été sollicitée pour participer aux journées d’études consacrées à la Corée de l’IUT de Sceaux, les 18 et 19 mars prochains. Une conférence-débat, suite à la participation d’une délégation de l’AAFC au Festival international du film de Pyongyang, aura lieu le 28 février prochain au Foyer rural de Tousson, partenaire de longue date de l’AAFC. Il importe à chacune et chacun d’entre nous de multiplier de telles initiatives, nombre d’entre nous étant membres d’autres structures associatives, syndicales ou politiques où la question coréenne fait débat, rendant ainsi possible l’organisation de rencontres spécifiques avec des membres de l’AAFC.

Les relations concrètes d’échanges avec la République populaire démocratique de Corée, y compris dans le domaine de la solidarité matérielle, constituent une spécificité de notre Association, déjà active dans la défense de la francophonie. Du 22 au 26 février, l’ONG britannique DULA fera venir, en France, une délégation de la Fédération coréenne des personnes handicapées, forte de 22 personnes. L’AAFC a été sollicitée comme partenaire de cet événement, qui donnera notamment lieu à un débat-spectacle donné par les jeunes handicapés coréens le 24 février prochain à l’Institut national des jeunes sourds de Paris. Les adhérents de l’AAFC sont les seules personnes privées conviées à cette manifestation, ouverte aux ministères français, aux parlementaires et aux ONG spécialistes du handicap en France.

L’AAFC poursuivra, en 2015, son soutien actif à la visite d’universitaires français au Nord de la Corée pour permettre la conclusion d’accord interuniversitaires. Par ailleurs, dans le domaine de l’architecture, suite aux échanges noués par l’AAFC depuis 2012 dans le cadre de déplacements de délégations de notre Association en RPD de Corée, nous avons décidé d’apporter notre soutien à la visite en France de professeurs de l’Université d’architecture et des matériaux de construction, qui pourrait avoir lieu cet automne.

Enfin, l’AAFC est gravement préoccupée par l’évolution de la situation politique au Sud de la péninsule coréenne, où la mise en place d’un régime de démocratie parlementaire a été le fruit du combat acharné des militants pour la démocratie : des milliers d’entre eux sont morts et nous devons, aujourd’hui et demain comme hier, porter haut en France le flambeau de la lutte pour la démocratie et les droits des travailleurs au Sud de la péninsule coréenne. L’interdiction en décembre 2014 du Parti progressiste unifié (PPU), troisième plus importante formation politique, s’est effectuée au mépris des standards démocratiques internationaux. Elle s’inscrit dans un mouvement d’emprisonnement accru des militants progressistes, de poursuites contre les médias indépendants et d’expulsions d’étrangers. Face au silence assourdissant du Gouvernement français et des principaux médias, il est de notre rôle d’alerter des évolutions gravissimes en cours, la solidarité internationale pouvant permettre d’enrayer un processus qui n’a rien d’irréversible. Les militants de l’AAFC seront présents dans les initiatives prises en ce sens, et nous proposons notamment d’organiser à nouveau cette année le colloque pour la paix et la démocratie, qui s’était tenu au printemps dernier avec les militants progressistes sud-coréens en France.

La cause de la paix et de la justice internationale, dans le respect de la souveraineté des peuples, ont marqué de leur empreinte la tradition des relations internationales en France. Avec la Corée, nous devons nous affirmer, à l’Association d’amitié franco-coréenne, comme les dignes héritiers d’un combat historique qui fait de notre pays la patrie des Lumières et de la Révolution française.

Partager cette page

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Teads - Top des blogs - International

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)